Et dans la même rubrique

Chaleureuses retrouvailles pour ‘Les Vandes’ au Rallye des Ardennes

30 mars 2017   

Et 20 ans plus tard… Champions de Belgique des Rallyes en 1998 avec la légendaire Peugeot 306 Maxi Kit-Car, Jean-Pierre Van de Wauwer et Jean-Marie Vanderschueren ont fait cause commune dans l’habitacle d’une auto de course jusqu’en 2000. Si le Verviétois a poursuivi sa carrière avec le brio que l’on sait, le citoyen de Natoye est de son côté passé à autre chose, raccrochant casque et combinaison. Jusqu’au week-end dernier ! A l’initiative de l’inusable Eric Marnette, avec le soutien indéfectible de Valérie Lemineur, ‘Les Vandes’ ont en effet remis le couvert dans le cadre de l’édition 2017 du Rallye des Ardennes, à Dinant. Si l’opération devait initialement impliquer une Peugeot 306 Maxi Kit-Car, en souvenir du bon vieux temps, c’est finalement une DS 3 R3T issue des ateliers de WRS Location, la structure de Laurent Wilkin, qui a fait l’affaire. Un joli tour de force pour cette équipe aussi compétente que sympa, qui a tout mis en place en quelques heures à peine…

Dans le chef des observateurs et des fans, une seule question était à l’ordre du jour : la sauce entre pilote et copilote allait-elle reprendre rapidement ? « C’est bien simple, c’est la seule chose qui ne me stresse pas au départ de cette épreuve », s’empressait de commenter Jean-Pierre ! Comme s’ils s’étaient quittés la veille, ‘Les Vandes’ reprenaient leurs bonnes habitudes d’antan… avec un matériel bien dans l’air du temps ! C’est d’ailleurs la première fois que Jean-Marie s’équipait d’un HANS avant de prendre place dans l’habitacle…

« Il est certain que les procédures de départ caractérisant cette DS 3 R3T, et les palettes au volant pour changer de rapports, ce n’est pas quelque chose de naturel pour moi, poursuivait ‘Vande’. Il m’arrivait même parfois de chercher le levier de boîte de vitesses ! Mais on s’y est mis, et si l’on excepte le temps perdu au départ de certaines spéciales et une boîte se remettant parfois au point mort en plein chrono, nous avons progressivement haussé le rythme. Sans ces pertes de temps, on aurait pu rivaliser avec la DS R3 en version Max qui termine devant nous au classement. Par contre, la Peugeot 207 S2000 versée dans notre catégorie ne jouait pas dans la même cour… »

Au-delà de la performance sportive, c’est l’émotion qui l’a emporté dimanche à Dinant… « Retrouver Jean-Marie, c’est que du bonheur, commentait un Jean-Pierre Van de Wauwer visiblement ému. Mes plus belles années en rallye, c’est avec lui que je les ai passées. C’était la belle époque, la belle aventure ! Le retrouver, là, à côté de moi, et entendre sa voix qui me balance les notes avec le même entrain qu’avant, qui me motive à aller encore plus fort, c’était juste fabuleux ! Un moment comme on en vit trop rarement… Pour tout ça, avec Jean-Marie, nous aimerions remercier chaleureusement nos partenaires CE+T, Guy Hérion, Levior, Filliers, Auto-Ecole Raty, SB Racing, Enseignes Plexi Design (pour la superbe déco) et Nostalgie. Et puis, il y a Eric et Valérie, sans lesquels rien n’aurait été possible. Mille fois merci à tous… »

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.