Et dans la même rubrique

Décès de M. Jean Panhard

18 juillet 2014   

Jean Panhard, un des derniers pionniers de l’automobile, est décédé ce mercredi 16 juillet, à Crécy-la-Chapelle en Seine-et-Marne à l’âge de 101 ans.

M & Mme Jean Panhard en 2013

Avec sa disparition, une page importante de l’histoire automobile se tourne dont il a été non seulement un témoin privilégié, mais aussi un acteur en participant activement au lancement des derniers véhicules Panhard comme la Dyna Z dont on fête cette année ses 60 ans, la PL17 ainsi que le chant du cygne de la Marque Doyenne, la 24 CT.

Panhard Dyna Z16 1958

Il fut le dernier PDG de la firme Panhard qui en 1965, avait fusionné avec Citroën.
Fin de l’été 1967, il participe à la fin de la production des Panhard. Profondément affecté, il parvient à sauver l’emploi du personnel de son usine.
Il s’attachera alors à développer le département militaire via la S.C.M.P.L. (Société de constructions mécaniques Panhard & Levassor) dont il fut président-directeur général jusqu’en 1982.

Intéressé par le patrimoine automobile, il œuvra au sauvetage de la collection de véhicules réunie par les frères Schlumpf et se trouve donc à la base de la création du Musée National de l’Automobile de Mulhouse . Cette activité l’amènera aussi à créer en 1986 l’Association des Musées Automobiles de France ( AMAF ), puis à susciter en 1987 la création d’une Fédération des Clubs Panhard & Levassor.

Panhard 24 CT

Défenseur infatigable au service de la marque et de la cause automobile, Jean Panhard était pourtant resté abordable et d’une extrême gentillesse, comme peuvent en témoigner tous ceux qui ont eu le bonheur de le côtoyer.

VOIR EN LIGNE :
- Amicale Panhard de Belgique

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.