Et dans la même rubrique

‘Vande’ boucle une première moitié de saison positive et plus éclectique que jamais !

2 juillet 2016   

Si l’heure de la retraite professionnelle a sonné pour Jean-Pierre Van de Wauwer, le pilote n’est pas encore décidé à raccrocher casque et combi, bien au contraire !

Comme le veut la tradition, la première partie de saison a été chargée et synonyme de bien des satisfactions. Un programme éclectique entamé aux Legend Boucles à Bastogne avec un podium général de plus pour la vaillante Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4, avec Julien Paisse dans le baquet de droite, avant un autre podium en BHRC dans le cadre du Spa Rally, cette fois au volant d’une Porsche 911 Gr.4 de l’équipe verviétoise SG Racing et avec Eric Marnette à ses côtés. Seule ombre au tableau des deux premiers mois : un abandon au Rallye Neige & Glace de Patrick Zaniroli… alors que ‘Vande’ et Julien Paisse venaient de prendre la tête avec leur Porsche 914/6.

LBB 2016

Comptant désormais 70 arrivées pour 74 départs, la redoutable Lancia Beta Monte-Carlo de ‘Vande’ a de nouveau fait parler la poudre lors du Rallye des Ardennes à Dinant (avec Valérie Lemineur pour copilote), ainsi qu’à Trois-Ponts (en compagnie d’Eric Marnette), deux participations synonymes de nouvelles victoires. Ajoutez à cela une 2ème place en Prov’Historic lors du Rallye de la Haute-Senne à Braine-le-Comte (avec Grégory Surinx), et le bilan ‘rallystique’ de ‘Vande’ est plus que reluisant. Les jeunes loups n’ont définitivement qu’à bien se tenir.

Parallèlement à ces participations sur route, Jean-Pierre reste un adepte du circuit, répondant avec toujours autant d’enthousiasme aux sollicitations de Francis Plunus et Eric Jardon, les maîtres d’œuvre de l’équipe Trendy Foods multiple lauréate dans la catégorie des Biplaces en VW Fun Cup. « Après Dijon et Zandvoort, je vais prendre part pour la quatrième fois aux 25 Heures VW Fun Cup de Francorchamps, explique ‘Vande’. Ce qui reste toujours un grand plaisir, d’autant que pour l’occasion, Sarah Bovy nous rejoindra sous la bannière Trendy Foods. Ce qui signifie que l’équipage sera une fois encore bien balancé, de quoi nous autoriser les plus grands espoirs en Biplaces, catégorie où on a en outre le plaisir d’emmener des passagers pour leur faire découvrir la course en ‘live’. Je devrais encore retrouver Francis et Eric lors de la finale de Mettet, où le titre se joue généralement. Au volant de la Fun Cup Evo3, je continue à prendre un maximum de plaisir, et tant que je peux rendre service à des gens sympas et respectueux, je ne m’en prive pas ! »

Une fois les batteries rechargées sous le soleil, ‘Vande’ s’alignera sur plusieurs rallyes dès la rentrée… « Le programme n’est pas encore totalement entériné, mais l’idée est de disputer la Semois avec la Lancia, le Condroz sans doute avec la Porsche 911 GT3 de l’équipe BMA de Bernard Munster, ainsi que le JMC Rally à Jalhay, au volant d’une auto qui reste à déterminer, poursuit Jean-Pierre. A cela, vous pouvez ajouter le Portugal Historique en régularité, toujours avec la Porsche 914/6 et Julien Paisse, avec dans l’idée de prendre notre revanche après le Neige & Glace en début d’année. Et pour la Coupe des Sources, épreuve de régularité disputée sur spéciales fermées, c’est la Lancia qui sera de nouveau de sortie… »

Quand il ne roule pas pour son compte et son plaisir, ‘Vande’ multiplie les heures dans son atelier afin de poursuivre la construction d’une nouvelle Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4… « Le projet suit son cours, l’idée étant de disposer d’une auto tout aussi efficace, mais plus puissante et avec un comportement encore meilleur, notamment par la grâce de voies plus larges. L’objectif est de faire débuter cette nouvelle Lancia au Spa Rally la saison prochaine, et donc de prendre part aux Legend Boucles avec l’actuelle Beta Monte-Carlo, qui reste parfaite pour les spéciales sur terre du dimanche, mais aussi les conditions météorologiques généralement rencontrées dans la région de Bastogne. A moins bien sûr que la voiture soit vendue d’ici-là… »

Et lorsque des teams lui en font la demande, le Verviétois, multiple champion de Belgique, se mue en pilote d’essai pour assurer le développement de bolides les plus divers… « Il est bien connu que pour briller sur circuit ou dans les rallyes, le moteur a toute son importance, explique ‘Vande’. Mais le meilleur des moulins ne peut rien si le comportement global de l’auto n’est pas bon. Certains teams, français notamment, font régulièrement appel à mes services pour procéder aux réglages de leurs châssis, et je dois reconnaître que ce job de développement me va comme un gant. Avis aux amateurs, ma retraite toute récente me permet de profiter de plus de temps libres qu’auparavant, et comme je suis loin d’être rassasié des voitures de course… »

Au moment de conclure cette première partie de saison, Jean-Pierre tient à remercier tous ses partenaires, sans lesquels rien ne serait possible, mais aussi ses innombrables supporters dont les marques d’amitié sont toujours aussi nombreuses que chaleureuses…

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.