10 décembre 2011 Star Rally Paris Bruxelles Londres Victoire en surclassement de Jacquet- Albert

Eddy Coppée    2011-12-14 12:59:05   


Eddy Borremans , avait dans ses cartons l’idée d’un rallye avec trois lieux de départ Paris Bruxelles et Londres. Parcours différents pour finir dans la Somme avec des Rt self start à disputer dans l’ordre choisi par l’équipage. 636 km de rêve pour 15 RT , un rallye à l’ancienne avec départs humains , à bas prix.
Pour Bruxelles le site d’Autoworld avait été chosi. Marc Navet, le président de l’écurie Toison d’Or, met sa brasserie à disposition. Lieu mytique à côté d’une exposition tout aussi intéressante, le ton était donné.

Le parc fermé avait belle allure en ces lieux et les concurrents ne tarissaient pas d’éloge sur ce départ. Seul regret une participation discrète, en cette fin de saison, les habitués des organisations Pacevents sont rejoints par quelques fins limiers de l’asphalte belge. On retrouve ainsi Chavan Lambert, Camerman Pigeollet, Piraux Monard , mais aussi quelques hardis comme Dominique Dransard qui a fait le déplacement à Bruxelles. « Lorsque Eddy m’a convaincu de venir, je lui ai dit il faut que tu me trouves un co-pilote du cru. De réputation je sais que vos épreuves sont sélectives en navigation. Eddy m’a mis en contact avec Jean-Michel Picry. Je sais à l’avance que je ne vais pas être déçu. »

Si Chavan et Alfanus sont les plus anciens au départ relevons la présence de Aswin Pyck (19 ans). Il aura fort à faire pour guider Jean-Jacques Martens et la vénérable Volvo PV 544.Un passionné certainement.

Après un briefing minimaliste, tout est dans les notes, direction l’autoroute . Le temps une dernière fois de prendre l’heure et la bonne .Nous avions oublié , mais cela va de soit ,le GPS est bien sûr interdit…….

Marc Navet officie en ces lieux et donne le départ en ces lieux prestigieux.
Le départ du rallye se fait enfin, Ronquières, Estinne est neutralisée. Pas trop le temps d’admirer le paysage que déjà la frontière est franchie, bonjour la France et ses forêts domaniales. Un terrain de jeu à la hauteur des espérances des concurrents avec de longues lignes droites et des carrefours sur chemins empierrés. Les cartes au 1/200000° font mal. Mormal, Andigny, des noms qui sonnent. Les chemins forestiers constituent autant d’embûches , les pluie des derniers jours les ont rendu glissants et gras à souhait. Petite halte à Urvillers , et c’est reparti vers la forêt de Saint Gobain. Pendant ce temps Mac René a rassemblé toutes ses connaissances papales pour redonner vie à la tringlerie de boîte de la 205 de Jacky Plas. L’expérience n’a pas de prix..

Les mécaniques ont souffert…., Georges Alfanus un peu trop confiant après cette première boucle où il est en 2° position laisse le carter de l’Alfa à à Saint-Nicolas Au Bois. Hontoir connaît des ennuis répétitifs d’alimentation perturbant l’Ascona , Pat Lambert au volant de la Fiat 850 a cassé la commande d’embrayage , une bonne nouvelle avant le Monte Carlo historique.manque de pot pour Pierre Marmignon et Jacques Marez avec un retour au pays avant l’heure.

C’est maintenant la Somme qui voit arriver le rallye.
Premier résultats de José Bailly à Rond ‘D’Orléans . Jacquet-Albert sont en tête du rallye., Camerman-Pigeollet 2° et Chavan Lambert 3°. Charles est un peu déçu « On a loupé une prise de temps, ensuite on a jardiné dans un village dans un décomposé. » Beau résultat de Martens-Pyck, 5° .

La partie Star peut commencer. Les équipages doivent disputer 3 RT dans l’ordre qu’il estime le meilleur et le plus court. En 2 heures 42 , on peut encore tout gagner ou perdre. C’est une troisième guerre qui se livre maintenant dans la Somme. La nuit, sur un terrain piégeur, Eddy a exploré la région pour établir des RT magiques comme il sait les façonner. Avec à titre d’exemple un départ sur carte entre deux bois dans la Somme, je vous laisse imaginer le casse-tête auquel sont confrontés les co-pilotes .Les voitures aussi souffrent les pluies des derniers jours ont transformé en bourbiers les routes choisies. Flancourt, Biaches, Croix-Moligneaux, Curlu, Doingt autant de dédales routiers entre les étangs, les bois et la Somme. Jarneau- Stevens débutent mal, ils partent dans le mauvais sens.

Devos-Cuypers ratent une étape, le soir les cartes sont difficiles pour le navigateur.

Passant au travers des embûches Jacquet-Albert bien en pneumatiques NOKIAN sur la Toyota vont signer un sans faute, remportant les trois étapes du rallye. Ils devancent Camerman-Pigeollet sur la Porsche 944. Daniel a bien guidé Dan , un beau résultat. Piraux - Monard sont troisième, sur la R5 Alpine. Même si elle n’affectionne pas trop les cartes à tracer Catherine, réussit à s’imposer. Championne FBVA co-pilote 2011, elle mérite bien son titre.

Van Heulekom Jean-Yves associé à Patrick Lienne sont quatrièmes sur une Volvo 122.

Dominique Dransard « Pour une première expérience c’est pas mal, mais une chose est sûre, il faut un navigateur d’enfer, une auto bien solide. Je reviendrai, je serai aussi aux boucles de Spa et au Neige et glaces avec Eddy . »

Bauduin Lempereur et Eric Driesen aussi sont contents. Nous sommes arrivés….. Un beau rallye mais difficile en lecture de cartes, les routes sont parfois un peu cassantes. Nous avons perdu 6 -7 minutes en ballon dans le fléché allemand, mais la finale le long de l’étang dans un chemin en prairie, est époustouflant.

Un rallye comme on les aime, ardu, rythmé, fruit d’un travail de recherche minutieux.

Chapeau l’artiste .

Rendez-vous l’an prochain pour de nouvelles aventures.

Classement final

- 1.Jacquet Bernard/Albert Yannick Toyota Celica 285 Pts ;
- 2.Camerman Dan/Pigeolet Daniel Porsche 944 634 Pts ;
- 3.Piraux Eric/Monard Catherine Renault R5 Alpine 1187 Pts ;
4.Van Heulekom Jean-Yves/Lienne Patrick Volvo 122 S 1226 Pts ;
5.Chavan Charles/Lambert Joseph Porsche 911 1259 Pts ;
6.Lempereur Baudouin/Driesen Eric Alfa Roméo Giulia 3331 Pts ;
7.Simon Patrice/Dufrasne Dominique Volvo 122 S 3889 Pts ;
8.Dransard Dominique/Picry Jean-Michel Porsche 944 4189 Pts ;
9.De Vos Luc/Cuypers Geert Porsche 356 B Coupé 4399 Pts ;
10.Jarneau Raul/Stevens Pierre Porsche 911 6609 Pts ;
11.Delporte Thierry/Gauchet Jean Fiat X 1/9 7473 Pts ;
12.Lorfevre Pol/Daubie Benoit VW Scirocco 7651 Pts ;
13.Plas Jacky/Beyers René Peugeot 205 GTI 9555 Pts ;

texte et photos EDDY COPPEE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.