Année pair pour Crucifix !!!!!!

Philippe Lambrette, Véronique Lambrette-Nils    2016-05-01 11:23:18   

Boucles de Clervaux 2016


Devenu traditionnel au calendrier des rallyes, les boucles ont cette année encore réunis un joli plateau composé des irréductibles, tel que Crucifix et Chapa vainqueur de la première édition ainsi que de nouveaux conquérants à la victoire vinrent renforcer l’histoire.

L’équipe organisatrice.
Briefing !

Les Boucles de Clervaux ont comme particularité, de passer deux fois de suites dans la même RT et chacune d’elle est sponsorisée par un partenaire publicitaire mais ce n’est pas pour autant qu’elles ont la même distance. Entre chaque étape, les concurrents avaient un parcours de liaison revenant au point de départ ou un point de regroup, proche des secteurs chronos.

Nico SAX
Tom SAUBER

C’est donc le vendredi soir que les hostilités ont commencé sous le soleil accompagné de quelques nuages, sans compter sur une belle averse en début de soirée au magnifique Château de Wiltz, où se réunirent les concurrents entre les deux RT du prologue pour déguster un bon repas et visiter le musée de la bière.

Le Château de Clervaux
Le Château de Wiltz

La journée du samedi commençait sur les chapeaux de roues avec des routes rendues grasses par la pluie de la veille dans les RT3 et 4 ayant comme point de départ les épingles de Sassel, ou le spectacle était assuré par chacun des concurrents avec le passage du drapeau rouge pour fermer la route suivi de la voiture 0 pour annoncer la venue des concurrents Au départ il y avait une doyenne , Peugeot 203 datant de 1955 pilotée par Georges Chalsèche navigué par Baptiste Gengoux face à des jeunettes de 1990 et dont certaine d’entre elle aimait passer en force comme la Toyota MR II pilotée par les Frère Schmitz.

le drapeau rouge
la voiture zéro !
la voiture doyenne.
A l’attaque !

Pour certains spectateurs l’inconscience de se mettre dans des endroits non sécurisés dû à une sortie de route sans gravité pour l’équipage ni pour la voiture et mal placée suite à une glissade alors que les autres concurrents continuent de passer et jusqu’à effleurer la malheureuse.

Sortie de SASSEL

Les RT5 et 6 eurent la surprise de voir arriver la pluie, et le vent dans les campagnes Lieler-Kalborn, où l’itinéraire de l’étape était connu en grande partie par les concurrents des années précédentes.

passage au CPH
Trafic au CPH !

Après une promenade dans les RT 3 à 6 les concurrents revenaient à Clervaux pour une regroupe de 25’ après être passé par le magnifique Château d’Urspelt pour une halte là aussi d’une quinzaine de minutes.

Le podium
Regroup Clervaux

Gros problèmes de la journée, la RT7 dû être annulée suite à de nombreux problèmes notamment la sortie de route de la numéro 19 de l’équipage Alfanus - Lienne sans gravité mais bloquant tous les autres concurrents vu la position de la voiture....., c’est là que l’on a pu voir la différence entre les rallyes modernes et les rallyes de régularité car pour aider les amis en mauvaise position tous les concurrents suivants sont sortis de leurs bolides pour aller aider leur camarade de jeu, qui grâce à cette entraide pût terminer le rallye.

position malheureuse !
L’esprit de camaraderie :-)
fair-play !

Photos du navigateur de l’infortunée voiture 19, Patrick Lienne

A l’entame de la RT8, les positions n’étaient toujours pas connues car si l’équipage Ninane-Simon avait mené les hostilités jusqu’à la R.T. 5 dès le secteur 6 ils perdirent le leadership pour se retrouver en seconde position et laissèrent la seconde marche du podium pour 0,4points à la sortie de la dernière étape le passage des derniers concurrents se faisaient pèle - mèle, sur un parcours très technique et par moment très roulant pour rejoindre l’arrivée.

Renaud HERMAN
passage spectaculaire de GLAUDE

Après cette dure journée les concurrents avaient le sourire sur le visage, et au départ de la dernière boucle le moral était toujours là.

Jorge CAVALHEIRO
Georges CHALSECHE
Georges ALFANUS

C’est après un bon repas convivial que le résultat de l’épreuve était enfin annoncé, les différentes catégories ce sont vues couronnées par les coupes. Les grands vainqueurs étaient pour la seconde fois Christian Crucifix comme pilote mais avec cette fois Joseph Lambert comme navigateur .Avec grand étonnement, l’équipage Planchon - Lens remportait la coupe du premier équipage mixte malgré leur 20ème place au classement général.

PLANCHON – LENS : 1er équipage mixte
CRUCIFIX – LAMBERT, les grands vainqueurs !

Nous ne dirons qu’une seule chose à l’équipe organisatrice se composant de Nico Sax et Tom Sauber et leurs petites mains qui était au nombres de 168 bénévoles : vivement l’année prochaine.

Le podium final des Boucles de Clervaux 2016.

Photos et texte : Philippe Lambrette et Véronique Nils

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.