Boucles de Charleroi Piraux- Monard s’imposent après un parcours parfait

Eddy Coppée    2013-10-15 22:41:21   


12 octobre 2013 Boucles de Charleroi 2013

Un rayon de soleil bienfaiteur illumine le parc du Bois du Cazier à Marcinelle pour cette troisième manche du challenge FBVA. Les boucles de Charleroi ont réuni 23 équipages en Classic et 34 en Touring de quoi enchanter Thierry Crespeigne et Pierre- Yves Hendrickx . Les habitués du championnat FBVA sont présents, quelques ténors nationaux sont partis limer les pavés portugais, éternelle concordance des dates.

A Marcinelle il y avait une bonne ambiance

Au départ de Marcinelle, les concurrents sont confrontés à quelques beaux changements de moyenne, de quoi prendre le rythme avec les jolies tables fournies par l’organisateur. Nalinnes, Somezée, des routes déjà visitées lors des exercices Boucles Star rally ou feu rallye des légendes. Malgré une connaissance des lieux, Christophe Hayez piège son pilote et Raymond Horgnies pose la Porsche dans le fossé. Le rallye débute on ne peut plus mal. Il est tiré de sa malheureuse position par Eddy D’Hoe qui y laisse quelques secondes mais une reconnaissance unanime pour sa sportivité.

Horgnies-Hayez un début de rallye malheureux

Delincé est aussi un peu à la bourre son copilote a sauté une case, à Somzee, Jean-François rattrape. D’Hanzinne à Lesve en passant par Bois de Villers, les difficultés vont crescendo laissant aux équipages régionaux l’avantage du terrain.

Moors-Herman l’écolage se poursuit

A Fosse la ville après Taravisée et la spinette d’anciennes spéciales des boucles de la Basse Sambre, un fléché métré complexe va mettre les classic devant quelques difficultés. La visite du village et des ateliers de Baudouin Lempereur n’étant pas au programme, c’est un balai déconcertant qui anime le village d’Aisemont.

D’Hoe-Vanoverschelde Mgb V8

Musty-Pirotte sont en tête mais le joint de culasse de la BMW va en décider autrement, à Fosse la ville c’est l’abandon. Un petit passage par le zoning de Mornimont avant la halte de Jemeppe/S/S et c’est Jacquet –Albert qui y laissent 7 minutes. Piraux-Monard sont en tête, devant D’Hoe-Vanoverschelde et Stephenne-Demortier.

Stephenne-Demortier sont revenus avec l’ Ascona

Moors-Herman ont connu quelques soucis en seconde boucle .Renaud poursuit son apprentissage et à Charleroi il découvre une autre approche de la régularité. Pascal Bonal a cassé le collecteur de la Ford Fiesta. Les luxembourgeois Schmit – Hilger sur Sunbeam, connaissent quelques difficultés avec les notes outre un retard certains, ils prennent 3 CP. Une difficile découverte .

Bonal devant nos amis Luxembourgeois

En Touring surprenante première place de Wuyts-Schoonbroodt sur la Porsche 912.Très appliqués, en boucle 1ils devancent Reculé- Verstraeten .

Wuyts-Schoonbroot ne manquent pas d’appui avec l’aileron de la 912

La famille Bodart sur une autre Porsche 911 prennent pas mal de points après avoir buté sur une carte. Baonville-Germain sur Manta s’imposent dans le seconde boucle et prennent la tête devant Van Robaeys-Van Rollegem sur MGB V8.

VanRobaeys-VanRollegem présents à Charleroi avec leur MGB V8

Les concurrents sont soignés à Jemeppe/S/S les classements sont affichés dès leur arrivée et de grands écrans informent les positions des équipages des deux catégories. Le bureau de calcul de Christophe Gauthy fait des miracles.

La FBVA et ses commissaires se montrent aussi actifs pour les boucles de Charleroi. Ils ont procédé à quelques contrôles de vitesse et de bruit. Contrôles significatifs d’une volonté de normalisation des participants au championnat FBVA. Globalement les concurrents sont dans les normes, ils s’avèrent moins bruyants qu’un autobus.

La mélodie du V6 Alfa n’a pas perturbé le sonomètre

C’est la nuit qui attend les concurrents et la plaine de Gembloux qui sera leur champ de bataille. La boucle 3 s’avère décisive. Les chemins de remembrement vont saluer le passage commun des expert et classic pour visiter quelques hauts lieu du rallye de Sombreffe avant de rentrer sur Charleroi. Les cadors de la discipline sont au maximum de concentration dans un univers hostile. Pas de repères, de nuit, un vrai cauchemar, seul le temps reste clair.

Meurant une dauphine turbo bien menée

A Balâtre, les experts vont buter sur une note qui va les perturber. 13 équipages passent, les autres sont largement sanctionnés. Horgnies-Hayez, Jacquet-Albert, D’Hoe-Vanoverschelde sont pénalisés par des CP manquants : « C’est Charleroi, il y a toujours des petites routes çà gauche et à droite.On le sait. »

Piraux-Monard au premier passage à la Bruyère,Godasse.......

Piraux-Monard passent au travers des embûches, « nous roulons comme dans un rêve, tout nous sourit » confie Eric Piraux.Eric Corliano-Pigeolet sur la petite Fiat 128 compensent leur manque de puissance par une concentration maximale, malgré une crevaison. « J’ai même eu peur ,nous confie Pol.Je ne savais pas si j’avais un crick ».

Corliano-Pigeolet un beau résultat avec une petite Fiat 128

Grenisch – Clavareau sont aussi bien revenus. « Nous n’avons plus roulé depuis un an. Il a fallu un peu de temps pour que la complicité revienne, mais nous y sommes maintenant. Que du plaisir. »

Grenisch-Claraveau n’avaient plus roulé depuis un an.....

La quatrième boucle devait être l’apogée , elle sera plus facile, trop nous confieront quelques équipages. Elle n’apportera plus de changements, 7 équipages y réussissent un sans faute, malgré quelques belles astuces dont Tilly 3 km.

Tilly 3 km, qui a raison.......

Marcinelle attend ses vainqueurs Eric Piraux et Catherine Monard peuvent savourer celle-ci, fruit d’un rallye parfait. « Nous avons eu de la chance, A balâtre, nous devions prendre la 2° à droite.J’hésite.Je laisse passer d’autres concurrents, je fais demi-tour et voit le cp, en descendant. Il y a des jours comme cela…. » Combinaison gagnante entre Eric bien aidé par une maîtrise du Blunik et Catherine avec le roadbook et les instruments classiques.

Image prémonitoire, en route pour le Portugal .....

Lors d’une discussion à titre de boutade, Pierre Yves Hendrickx avait dit à Eric qu’il pourrait aller au Portugal lorsqu’il aurait gagné à Charleroi. C’est chose faite.
Eric Baonville bien secondé par Germain-Mathieu qui en a vu d’autres vont grappiller les points pour devancer la puissante MGB V8 de Van Robaeys-Van Rollegem. Les régionaux Guldemont- Recoura sur Opel Monza, sont aussi parfaits, ils récoltent le fruit de leurs diverses participations aux exercices comme les Boucles Star.

Guldemont Michel Recoura Pascal Opel Monza

Delporte-Bozet ont perdu aussi pas mal de temps à Balâtre. Saluons la 13° place de René Beyers et Maxime Marlier, pour son second rallye.

Charleroi reste une osmose entre orientation et de régularité, c’est ce qui fait la signature de cette équipe et qui fait sa spécificité. Le succès semble assuré. On retrouvait au départ 7 nouveaux équipages qui participaient pour la première fois aux boucles.

Rendez-vous en 2014 pour de nouvelles aventures.

Classement final Classic

1.Piraux Eric Monard Catherine Renault 5 Alpine Coupe 1980 274,00 pts ;
2.D’Hoe Eddy Vanoverschelde Bjorn MG B GT V8 1969 741,95 pts ;
3.Stephenne Benoît Demortier Michaël Opel Ascona 1976 1.189,60 pts ;
4.Horgnies Raymond Hayez Christophe Porsche 911 1967 1.334,47 pts ;
5.Corliano Pol Pigeolet Daniel Fiat 128 Rallye 1972 1.552,00 pts ;
6.Jacquet Bernard Albert Yannick Toyota Celica 1600 GT 1972 1.920,00 pts ;
7.Noelanders Yves Rorife Robert Volvo PV 544 1961 2.355,27 pts ;
8.Delincé Jean-Francois Mottet Pierre Ford Escort RS 1972 3.325,60 pts ;
9 .Minguillon Jacques Sandront Benadette MG Midget 1966 3.372,50 pts ;
10.Gresnich Philippe Clavareau Claude Porsche 911 T targa 1973 3.404,60 pts ;
11. Bonal Pascal Lebrun Noel Ford Fiesta GR2 1977 3.665,95 pts ;
12.Moors Freddy Herman Renaud Toyota Corolla GT16V 1984 4.495,40 pts ;
13.Gengou Eric Ninane Claude VOLVO 142 1968 4.720,87 pts ;
14.Poncin Laurent Bernard Christian Volvo amazone 1800 1967 5.122,52 pts ;
15.Lempereur Baudouin Driesen Eric Alfa Roméo GT Veloce 1972 5.264,00 pts ;
16.Fievez Jacques Remion Benoit Audi 80 GLS 1980 B 5.828,67 pts ;
17.Servais Philippe Vinette Boris BMW 2002 1972 7.924,80 pts ;
18. Guilmain Victor Lys André Porsche 911 SC 1968 8.067,20 pts ;
19. Govaert Karl Meurs Dave BMW 2002 1971 8.128,58 pts ;
20.Schmit Jean-Marie Hilger Thierry Sunbeam Chamois 1969 15.548,30 pts.

Classement final Touring

Baonville Eric Germain Mathieu Germain Opel Manta GTE une expérience payante

1. Baonville Eric Germain Mathieu Germain Opel Manta GTE 1978 475,70 pts ;
2. Vanrobaeys Dirk Vanrolleghem Lieven MG mgb 3500 v8 1977 691,27 pts ;
3 .Guldemont Michel Recoura Pascal Opel Monza 1979 805,75 pts ;
4.Delporte Thierry Bozet Jean-Yves Fiat X1/9 1977 965,92 pts ;
5.Pappijn Nic D’Hoore Alexis Porsche 911 SC 1979 1.019,65 pts ;
6.Bodart Philippe Bodart Bérenice Porsche 911 sc 1979 1.109,73 pts ;
7.Neuville Jean Neuville Jean-François BMW,2002tii 1972 1.193,60 pts ;
8.Baerts Michel Peeters Alexandre Ford Escort RS 2000 M 1977 1.351,43 pts ;
9. Defays Didier Pirot Philippe BMW 1602 S 1973 1.540,63 pts ;
10.Meurant Georges Meurant Perry Renault Dauphine 1962 1.659,37 pts ;
11.Edart Olivier Leclercq Julien Mini Innocenti 1973 1.809,65 pts ;
12.Simon Christophe Ninane Catherine Ford Escort MK1 1972 1.826,00 pts ;
13.Beyers René Marlier Maxime Ford Escort MK1 1971 1.832,08 pts ;
14.Bialik Daniel Baudart Jean-Pierre Ford Escort MK1 1974 2.053,10 pts ;
15.Hamers Jerry Claes Liliane Mazda RX7 1979 2.153,18 pts ;
16.Reculé Michel Verstraeten Gilbert Opel Kadett C 1974 2.269,73 pts ;
17.Wuyts Bob Schoonbroodt JM Porsche 912 1969 2.364,35 pts ;
18.Loquet Patricia Loquet Stéphane Ford Escort MK1 1969 2.401,80 pts ;
19.Fontaine Alain Ferrière Olivier Renault 1985 2.425,08 pts ;
20.Dufrasne Dominique Dogne Isabelle Volvo amazone 1966 2.468,40 pts ;
21.Coppée Olivier Coppée Emmanuel Porsche 924 1981 2.684,25 pts ;
22.Scaut Didier Debrulle Etienne Renault 12 Gordini 1972 3.026,00 pts ;
23.Loest Vincent Bouillon Anne Carole Opel Monza 1979 3.662,55 pts ;
24.Goens Bjorn Tulpin Laurent Ford Escort MkI 1972 4.008,00 pts ;
25.Dugrain Thierry Marez Jacques Lancia Beta 2.0 1976 4.861,00 pts ;
26.Withouck Luc Verstraete Bert Porsche 924 S 1986 5.014,43 pts ;
27.Phlips Jean-Pol Somenzi Daniel Ford Escort 1979 5.200,72 pts ;
28.Gusbin Pol Maenhout Alexandre Opel Ascona 1979 6.006,55 pts ;
29.Deltour Guy Deltour Eric BMW 528 1981 19.757,85 pts.

Delporte-Bozet

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.