Classic Charente-Maritime : le rallye, le soleil et la mer ...

Invité.    2015-11-15 23:54:31   

Rallye de régularité Historique : Classic Charente-Maritime 2015


Faire connaitre les Hunaudières à la GTI et rouler entre les champs de tournesols.

Après un périple de 700 km en passant par Le Mans et son célèbre circuit, nous sommes arrivés dans le Marais Poitevin et découvrons la jolie ville balnéaire de Châtelaillon-Plage, sous un soleil et une chaleur nous changeant de notre plat pays.

Le vin bourru est au frais. C’est un moût en fermentation, il est trouble et contient encore beaucoup de sucre... une découverte.

Le vin bourru est au frais. C’est un moût en fermentation, il est trouble et contient encore beaucoup de sucre... une découverte.

L’ agréable soirée entamée en compagnie de Thibaut BAST, membre d’un team concurrent qui organise le 11éme Classic Val de Sèvres (30/04 et 01/05/2015) nous confirme que la sympathie des Poitevins et des Charentais n’est pas une légende.

Régularité, un sport régional !

Samedi 5 septembre.

Le rallye débute vraiment l’après midi ; le matin étant réservé aux briefing, vérifications techniques et à l’étalonnage du Trip.

L’ambiance bon enfant donne à conclure qu’en Charente (Maritime), la régularité soit érigée en sport régional. Beaucoup de participants se connaissent, et seuls deux équipages d’origine étrangère sont présents.

14h20, c’est parti pour 300 km - dont +/- 190 km en 5 secteurs et 10 ZR sur deux jours.

L’étape 1 est composée de 3 sections et 7 ZR.

Après un départ sur le bord de mer (noir de spectateurs) nous allons très vite découvrir un parcours varié. La précision du road book est au rendez vous avec du fléché métré, fléché non métré, fléché droit, cartographie et tables de moyennes imposées.

On se bat bien et, aux regroupements, l’ambiance entre concurrents est super.

Dans la ZR 1, nous sommes 19èmes et dans la ZR 2, nous sommes 3èmes. Dans la 3ème, nous sommes 9èmes. Dans la 4ème nous terminons 14èmes.

Au regroupement de la section 2 (bien que c’est parfois limite) nous pointons au CH avec 2 minutes de retard et un CP manquant.

Nous attaquons la Section 3 au soleil couchant. Si dans la ZR 5 nous faisons le 9ème temps, dans la 6ème, on jardine suite à des Y consécutifs ... nous prenons plus de 3 minutes.

Dans la 7ème, on tape sec à l’avant droit avec l’impression d’avoir crevé. On s’arrête pour vérifier ... Rien de suspect… mais… la sanction est directe : 9 minutes de retard.

A la rentrée à Châtelaillon-Plage la Golf est plus fatiguée que nous.

En fait, après le trou mal négocié, des vibrations se sont faites sentir dans la direction et au freinage, sans compter un couinement… On craint que le cardan droit ne soit à l’agonie. Ah, oui, accessoirement, la Golf a perdu un cache phare Cibié.

Après un repas convivial et la satisfaction de nous retrouver 6èmes au Général après la ZR 5, le retour à l’hôtel est calme, pour une courte nuit.

Dimanche 6 Septembre.

L’étape 2 est composée de 2 sections et 3 ZR.

C’est le stress .....

Malgré un passage sur le pont du garage A.R.SPORT qui nous accueille pour le départ de cette seconde étape, confirmation... rien de visible, tout au plus une marque brillante sur l’axe du cardan, comme d’habitude le silentbloc central de l’échappement a rendu l’âme et le contour d’aile avant droit est dégrafé.

C’est l’effervescence à l’entour de la Golf N° 29, les gestes d’amitiés ne se comptent plus et nous repartons avec prudence car l’arsouille doit rentrer en Belgique par la route.

Après quelques kilomètres et juste avant le départ de la ZR 8 " Miracle de la mécanique", bruit et vibrations parasites disparaissent. Au regroupement de Ardillière - Muron au CH 15, on nous confirme que nous sommes 14emes au général à la fin de la première journée et ce malgré les piètres résultats dans les ZR 6 et 7.

Les km s’accumulent, le décor change, les routes se rétrécissent, sont parfois caillouteuses. Nous pensons être "pas trop mal" dans les ZR 8 et 9 mais nous sommes crédités de temps qui nous semble irréalistes.

La Moulinière : ZR 10 "Il faut faire un truc" sur les 12Km 750 nous sommes concentrés au max.

Nous passons deux intermédiaires à Zéro et avec 4 secondes de retard au 3ème.

Les deux Golf GTI engagées dans ce 4ème Charente Maritime termineront cette dernière ZR en beauté avec une première place au général pour D. LEBOSSE-FAYE / C. GARDET-LEBO " Bravo Mesdames" et une troisième pour nous avec 4 points d’écart.

Arrivée à Fouras Plage , accueil chaleureux par Madame le Maire et l’organisation, laquelle avait mis, à notre disposition, un réconfortant local : huîtres et vin blanc.

Retour ensuite en liaison à Chatellaillon-plage pour la remise des coupes et repas d’adieu.

Qu’en retenir ?

Une bonne organisation, des personnes chaleureuses, de jolies routes, un road book précis, mais qui ne laisse pas le temps de se louper... Toute erreur se paye cash et nous terminons 13éme au Général et second de classe.
Mais c’est le jeu.

Nous avons passé en conclusion un excellent week end… Et tant qu’à visiter la région, une recommandation personnelle est de faire une petite boucle supplémentaire sur le chemin du retour, en filant au sud, direction Marennes, La Palmyre (et le Phare de la Coubre), Royan… La région est superbe avec ses forêts de pins maritimes, ses superbes plages,… et le Phare de Cordouan au loin.

Poussant le vice jusqu’au bout, une petite halte à Cognac est improvisée et l’équipage et l’arsouille, bien remplie reprennent la route vers la Belgique.

A peine la frontière passée, rencontre improvisée avec la maréchaussée…
Ouf !!! JCC est en état de conduire, on peut faire les 50 derniers kilomètres.

Texte : JCC & Xavier Lesire.

Rallye Historique - 4 ème Classic Charente-Maritime 2015 Part 1 from Cogneau Jean-claude on Vimeo.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.