East Belgian Rally 2021, un spectacle de toute beauté !

Jean-Marie GRAINDORGE    2021-10-01 12:11:01   

La partie germanophone du pays nous a accueilli sous un beau soleil, pour nous offrir un spectacle de tous les instants, qui a débouché sur un rallye a haute intensité et un" vieux record" battu.


Les engagés ne se bousculaient pas sur la liste de départ, mais si la quantité faisait défaut, la qualité elle était bien de la partie. Avec pas moins de 14 Rally 2, dont une bonne partie des protagonistes du championnat, la mélodieuse Porsche 997 GT3 de Romain Delhez, la jolie Alpine de Vandamme, les Béhem de la M Cup, les furieux du championnat Histo, 2 équipages junior plus quelques autres locaux et étrangers pas avare de spectacle non plus, la fête pouvait commencer !

Alors que le brouillard matinal enveloppait Bütgenbach et Amel (les deux premières spéciales), Grégoire Munster (Hyundai i20) montrait a tout le monde qu’il était bien réveillé en réalisant les deux scratchs, il récidive dans St Vith et Burg-Reuland, pour finir la première boucle avec 6.4 secondes d’avance sur Adrien Fernémont (Sköda Fabia) un peu trop prudent a son goût et 11.8 sur Ghislain De Mévius (Sköda Fabia) déjà tout heureux d’être là suite a un bris de moteur lors de tests privés et dont l’équipe a réalisé un véritable exploit pour permettre à Ghislain de défendre sa position de leader du championnat.

Kris Princen (Citroën C3) et Vincent Verschuren (VW Polo) suivaient a 17 et 28 secondes, Sébastien Bedoret (Sköda Fiabia) était relégué a 2 minutes 12 après avoir subi une crevaison dans l’ES 2 ; pire encore, le prix du malchanceux de ce début d’épreuve revient à Cédric Cherain (Sköda Fabia) victime d’une double crevaison dans ce même second chrono et n’ayant qu’une seule roue de secours, se voyant donc contraint a un abandon bien trop précoce après un prometteur troisième temps dans l’ES 1.

La deuxième boucle repart de plus belle. Dans l’ES 5 c’est Fernémont qui dégaine le plus vite pour s’offrir son premier scratch de la journée, mais Munster est juste dans ses échappements (0.5 sec). De Mévius gardant un regard attentif tout en restant dans une position d’attente. Dans ce même chrono Princen part à la faute et doit jeter l’éponge. La suite de la boucle verra Munster signer encore deux scratchs, tandis que Fernémont, qui n’abdique pas, empochait son second scratch dans la ES 7. La bagarre est intense et c’est avec 9.6 sec d’avance que Grégoire rentre a St Vith, De Mévius restant bien calé à une troisième place intéressante pour le championnat.

Les 4 derniers chronos vont être âprement disputés, Fernémont étant bien décidé à attaquer à tout va, pour mettre la pression jusqu’au bout sur l’équipage de la Hyundai qui se trouve 9.6 sec devant. D’entrée Adrian signe le scrath dans la 9, mais Grégoire réplique dans la 10, la bagarre fait rage et la moindre erreur pourrait se payer cash, il reste deux chronos et l’écart est de 6.7 sec seulement, le suspens est à son comble. Dans l’avant dernière spéciale, la sköda reprend 2.1 sec à la Hyundai et 1.1 dans l’ultime bataille, pas assez pour passer devant, Grégoire et Louis ont tenu bon pour s’adjuger une première victoire au général en BRC, Grégoire Munster détrône Patrick Snipers (Circuit des Ardennes 1981) devenant ainsi le plus jeune vainqueur d’une manche du championnat de Belgique.

Ce qui nous donne donc un podium final avec Grégoire Munster vainqueur devant un Adrian Fernémont qui aura fait un parcours sans erreur et qui aura tout donné jusqu’au dernier centimètre échouant a 3.5 secondes, troisième a 21.6 sec et très heureux de ce résultat, Ghislain De Mévius, qui apporte là un beau cadeau a son team après la fin de semaine plutôt mouvementée qu’ils ont vécu . La quatrième place revient a Vincent Verschueren en proie a des soucis moteur en fin de rallye, Sébastien Bedoret complete le top 5 à bonne distance et sans prendre de risque vu sa crevaison matinale.

A noter, la belle course en apprentissage de Tobias Bruls, la victoire en GT de Romain Delhez (Porsche 997 GT3) enfin débarassé du chat noir, celles de Thibaut Mazuin (Peugeot 208) en Junior celle de Loic Pirot (BMW M3 E46 compact) en M-cup et de Hermann Rainer (BMW M3 E 30) en BRC Histo.

Il y avait aussi une annexe "Critérium" qui réunissait 26 équipages, cette épreuve qui se déroulait sur les huit premières spéciales du rallye, voit Benoit Verlinde (Renault Clio RSR) s’imposer devant Dany Born (Renault Clio RS R3t) et Gunther Lengens (Renault Clio R3).

Une annexe VHRS était aussi organisée pour la première fois a L’East Belgian Rally, les amateurs de régularité sportive étaient conviés par l’A.M.C. Sankt-Vith et le Tieltse Automobielclub à venir en découdre sur ce parcours magnifique et varié. L’organisation de cette grande première était assurée de main de maître par Eric Chapa en collaboration avec le Tracking Tripy et JB Time Concept.

Dès les premiers tronçons Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen se montraient intraitables et allaient mener toute l’épreuve au volant de leur Ford Escort MK1 jaune , ils décrochent ainsi la première victoire de l’East Belgian VHRS 65.

La seconde marche du podium est occupée par un autre équipage incontournable du VHRS, Claude Ninane et Christophe Simon, sur leur Opel Kadett 1600 S.
René Georges et Robert Vandevorst, sur une Vokswagen Golf GTi première génération décrochaient pour leur part la troisième marche d’un podium.
Les malchanceux du jour étaient Yves Delfandre et Patrick Lienne au volant de leur Porsche 944, eux qui ont été dans le sillage des leaders jusque l’avant dernier tronçon où ils ont du changer une roue, ils terminent finalement a la 8ème position, mais surtout, comme une grande majorité des participants, très très heureux de rallier l’arrivée d’une si belle épreuve.

Dans la catégorie VHRS 50 , ils étaient trois équipages a prendre part aux débats et c’est l’équipage Vincent et Amy Vandeputte et leur Lancia Fulvia HF qui s’impose avec le total de point le moins élevé de l’ensemble des VHRS

Nous repartons des cantons de l’Est avec un sentiment de bonheur d’avoir suivi une course magnifique dans un cadre merveilleux et sans une minute de retard, bravo aux organisateurs, merci à tous les concurrents (de toutes les catégories) pour le spectacle offert.

Rendez-vous à Namur pour la suite du Kroon-Oil Belgian Rally Championship qui promet déjà une belle empoignade dès les premiers kilomètres du vendredi sur la célèbre citadelle. (infos sur : www.automobileclubnamur.be)

Le Résumé Vidéo Automag de l’East Belgian Rally 2021


( https://youtu.be/M0s0eqI1oJg)


Cet article est dédié a mon ami Marnix, bien trop tôt disparu, repose en paix mon ami.

Texte : Jean Marie Graindorge
Photos : Jacques Guisset , Michaël Deculenaire , Bruno Cornet
Vidéo : Michaël Collard

Vos commentaires

  • Le 1er octobre à 15:13, par Vincent Vandeputte En réponse à : East Belgian Rally 2021, un spectacle de toute beauté !

    Dommage de ne pas avoir mentionnée les vainquers du VHRS 50 (Vincent et Amy Vandeputte) qui avaient 82 points de pénalités, moins donc que le VHRS 65.
    Dommage.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.