Geko Ypres Rally 2012.

Dimitri Haulet    2012-07-11 22:52:56   


Geko Ypres Rally 2012

Ypres et fin juin signifient rendez-vous IRC belge. L’an dernier, je suis venu et j’y ai pris beaucoup de plaisir, j’espère qu’il en sera de même cette année.


La liste des engagés a fière allure même si certains habitués du championnat sont absents.

Le shakedown s’est déroulé le jeudi sous un temps estival bien belge : pluie et vent !
Pour le vendredi, premier jour de course, nous arrivons avec le soleil qui brillera durant 2 jours. Le vent très présent, nous rappellera en permanence la proximité de la mer.

Dès notre arrivée à Ypres sur le coup de midi, nous constatons qu’en un an, la région n’a pas changé, elle reste toujours aussi belle !



Nous recevons les cartes des spéciales. Le parcours ne semble pas modifié et le découpage devrait nous permettre de passer facilement d’une spéciale à l’autre.
L’an passé, quelques privilégiés ont pu ‘tester’ le tracé en tant que co-pilote VIP sur des vraies voitures de compétition. Cette initiative est renouvelée et les sensations sont garanties !





C’est aussi l’occasion pour les spectateurs d’admirer une splendide GT. En effet, ce sont les premiers « tours de roues en course » pour la belle Lotus Exige. Elle est magnifique ! Quel plaisir de voir une propulsion en action ! Par contre, côté bruit, le 6 cylindres est trop tamisé à mon goût !




Direction la première spéciale , Dikkebus !

Nous nous plaçons peu après le départ pour un enchaînement de 2 virages sans trop de difficultés, même si premier est précédé d’un gros freinage appuyé.
Caren Burton part à la faute sous nos yeux. Malgré tous les efforts de quelques spectateurs pour essayer de remettre la voiture sur la route, la Citroën reste dans un de ces célèbres ‘Wateringues’.









Nous reprenons ensuite la voiture pour nous diriger vers la troisième spéciale, le timing est serré mais nous y sommes dans les temps !
Le trafic dans la région d’Ypres est relativement fluide, bonne nouvelle !
Nous avons repéré, sur la carte, une portion terre, seule et unique de ce rallye. Petite déception, elle fait 300m et n’est pas très spectaculaire.




Retour ensuite sur la spéciale de Dikkebus ou nous nous rendons au célèbre ‘Jump’ de Westhouter,l’endroit est toujours aussi spectaculaire et le soleil toujours aussi agréable !



Pour nous, c’est la dernière spéciale du vendredi. Nous repassons par le centre du rallye pour recueillir quelques infos et pour manger.
Nous ne traînons pas et prenons la direction de l’hôtel à Mouscron. 23H30, nous disposons de notre chambre. Un décrassage et sauvetage des photos pour terminer cette première belle journée !

Le lendemain matin, le reveil hurle dans la chambre : « Il est 7H00 ,wake-up , wake-up ».
Nous reprenons la route en direction d’Heuveland. Nous y voyons une maison d’un autre temps, le propriétaire et son chien si gentil malgré tous les a priori.

Nous sommes placés à un carrefour décalé en espérant du spectacle. Malheureusement , ce n’est vraiment pas le cas !


Pas grave, nous partons sur la spéciale de Watou. En chemin, nous découvrons la spéciale d’Hollebeeke, qui n’est pas encore fermée, afin d’y trouver un beau passage pour l’après-midi.

A Watou, l’endroit est bien mais rien d’extraordinaire. Par contre, nous remarquons l’absence de quelques ténors, Ypres reste un rallye piégeux !
Nous reprenons la voiture vers ce qui sera pour nous, la dernière spéciale du rallye : Hollebeeke , un juge de paix de 28,8km !!
Nous sommes placés dans une belle corde, repérée le matin lors de notre reconnaissance.
Une ’petite’ fête se prépare dans la propriété voisine mais nous n’y sommes pas conviés.


Ce n’est pas grave car le spectacle offert par le rallye à cet endroit est magnifique et nous sommes comblés !





Cette édition 2012 me laisse différentes saveurs. D’un point de vue sportif, le suspense est au maximum puisque Freddy Loix s’est battu jusqu’au bout pour la victoire et se classe deuxième derrière un beau vainqueur en la personne de Juha Hanninen.



Du point de vue de l’organisation, le découpage des spéciales a facilité la mobilité même si je pense aussi qu’il y a moins de spectateurs au bord des routes.
Je regrette par contre un plateau moins bien fourni que lors de l’édition 2011.

Dans l’ensemble, Ypres reste un super rallye, avec une bonne organisation et avec, cette année, une météo agréable, contrairement à celle que nous connaissons depuis un bon moment !!!

Dimitri Haulet.

Le lien vers les photos.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.