Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi 4x4.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2019-01-22 16:41:38   

Santa Fe, un nom venu tout droit du pays de l’oncle Sam mais c’est aussi le nom d’emprunt du ‘gros ‘SUV de la marque coréenne.

La quatrième génération du Santa Fe pointe le bout de son nez et le moment vient pour moi d’en prendre les commandes.



Design.

Les marques automobiles sont attentives au look sportif de leur SUV et Hyundai n’est pas en reste.

La calandre bien ajourée et imposante, rend son regard agressif.


Les imposants boucliers, les phares taillés au couteau ainsi que les ailes galbées plaisent au premier coup d’oeil.

Il en impose aussi par la taille. Il gagne quelques centimètres en longueur (7cm) pour atteindre 4,77m., une longueur qui le place à mi-chemin entre l’ancien Santa Fe et le Grand Santa Fe.

>


Hyundai choisit de garder un seul type de châssis mais avec une modularité différente, de 5 ou 7 places.

Engine.

Pour le moment, vous ne trouverez sous le capot, que du diesel. L’essence n’est pas au programme pour le marché belge.

Le 2.0L CRDi de 150 ou 185 ch délivre 400Nm de couple et le 2.2L CRDi de 200 ch donne lui, 440 Nm. Ils sont associés de série à une boîte manuelle à 6 rapports et en traction.


Les 3 moteurs répondent aux normes Euro 6d, ce qui leur autorise encore quelques années de libre circulation sur nos routes belges.

La transmission intégrale est disponible en option, tout comme la boîte automatique à 8 rapports.

Des versions hybride et plug-in hybride devraient gonfler le choix des motorisations.

Du côté de l’intérieur.

Avec le tableau de bord recouvert d’un beau cuir tendu et d’une belle surpiqure, la montée en qualité est indéniable.


L’habitabilité est excellente tant pour les passagers avant que pour les passagers arrière.

La banquette arrière coulisse et le dossier est inclinable manuellement.


Par rapport à l’ancienne version, le volume du coffre gagne 40 litres pour atteindre 625 litres.


L’équipement est complet comme souvent pour les marques asiatiques. Entre autres, les sièges et le volant chauffants, l’affichage tête haute, le maintien de voie, le régulateur adaptatif, le détecteur d’angle mort, la navigation connectée, la multitude de connexion USB…

Bref, l’équipement ‘full option’ à la Coréenne.

Comment ça roule.

C’est impressionnant de se retrouver à bord du Santa Fe, le SUV à la taille XXL. Il affiche des mensurations américaines, ce gros bébé.


L’insonorisation est parfaite et la boîte de vitesse exécute les passages de rapports avec rapidité et douceur.

La suspension manque un peu de fermeté ce qui provoque quelques oscillations sur les routes dégradées, un léger flottement.


Le 2,2 L équipant le véhicule d’essai me semble peu expressif. Il est pourtant le plus puissant de la gamme mais les 4 roues motrices et le poids (près de 2 tonnes) n’aident pas à donner l’impression de vitesse.

In Fine.

L’affiche est alléchante, un équipement complet et moderne, une suspension confortable sur tous les revêtements favorisant la vie familiale à bord.

Ce SUV imposant préfère la conduite douce au dynamisme d’un père de famille fougueux.


L’arrivée des versions Hybride et Plug-in Hybride apporteront une petite note verte sur cette planète SUV si souvent décriée.

Les + :

- Confort.
- Equipement complet.
- Insonorisation.
- 5 ans de garantie.
- Disponible en 7 places (option).
- Boîte de vitesse douce.

Les – :

- Pas de moteur essence.
- Poids.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

Hyundai Santa Fe.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.