Il y a septante ans, la victoire de Nuvolari a donné naissance à la légende du Scorpion

Benoît Piette    2020-04-13 09:39:30   

Il y a 70 ans, le 10 avril 1950, le grand champion Tazio Nuvolari mettait fin à sa carrière de pilote au volant de l’Abarth 204A, premier modèle construit par Carlo Abarth.


Le contre-la-montre s’est déroulé de Palerme à Monte Pellegrino : une montée escarpée et très évocatrice, avec de nombreux virages en épingle à cheveux sur bitume. La grille de départ comprenait l’équipe “Squadra Carlo Abarth” , avec Tazio Nuvolari au volant de l’Abarth 204A, une voiture de course biplace propulsée par un moteur de 1100 cm³. Le champion a entamé la course avec sa touche caractéristique, terminant avec une victoire dans sa catégorie et à la cinquième place au général.

Tazio Nuvolari au volant de l’Abarth 204A

L’amitié entre Carlo Abarth et le champion de Mantoue a commencé peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, lorsque Nuvolari roulait pour Cisitalia de Piero Dusio , avec Carlo Abarth à la tête de l’écurie.
A l’époque, Tazio avait déjà 55 victoires à son actif en Grand Prix international et dans les grandes courses sur route...

Lorsque Dusio a vendu ses voitures de course à Abarth avant d’émigrer en Argentine, Abarth savait qu’il pouvait compter sur le soutien de Nuvolari, qui a également endossé le rôle de porte-parole pour ses kits et ses silencieux.

Les kits de tuning Abarth ont converti ainsi des autos de "Monsieur tout le monde" en des voitures affûtées pour la course, permettant à de nombreux jeunes pilotes de concourir avec succès.
"Dimanche sur la piste, lundi au bureau" , tel est le slogan de Carlo Abarth. Il a combiné la production de composants de course avec son boulot de patron du team officielle, égrainant les victoires, principalement sur piste et en course de côte, que ce soit en coupé ou en voiture de sport.

Abarth 1000 lors des "Quatre Heures du Jolly Club" à Monza en 1966

Après la célèbre victoire de Nuvolari, Abarth a remporté le Championnat International des Constructeurs à six reprises entre 1962 et 1967 , remportant également des victoires au Championnat d’Europe des Marques de 1972 avec Arturo Merzario au volant, ainsi que quatre trophées aux Championnats d’Europe de Tourisme en 1965 , 1966 , 1967 et 1969 .

Fiat Abarth 131 Rally

L’histoire des grands succès de la marque Scorpion se poursuit en rallye, la Fiat 131 Abarth Rally remportant trois championnats du monde des constructeurs en 1977, 1978 et 1980, un championnat du monde des pilotes en 1980 avec le pilote allemand Walter Röhrl au volant et une Coupe FIA ​​des Pilotes en 1978 avec le Finlandais Markku Alén.

Maurizio Verini, Championat européen des rallyes 1975 sur Fiat Abarth 124 Rally

De telles victoires majeures ont été complétées par des victoires dans sept championnats d’Europe de rallye entre 1975 et 2011, et par les triomphes 2018 et 2019 du rallye Abarth 124 en Coupe FIA ​​R-GT.

Enrico Brazzoli sur Abarth 124 rally - Team Bernini Rally
Rallye d’Allemagne août 2019

Une histoire à succès avec une double signification : d’une part, continuer à figurer dans les épreuves de course, avec le rallye Abarth 124 en cours dans l’ERC 2020, avec l’équipe agissant en tant que partenaire technique sur la piste des championnats F4 italien et allemand.

Raphael Astier sur Abarth 124 - Rally team Milano Racing
Tour de Corse avril 2019

D’un autre côté, pour Abarth, la course a toujours été le terrain d’essai ultime pour les moteurs et les composants techniques.

Les tests dans les conditions les plus extrêmes peuvent conduire à des niveaux de performances et de fiabilité extraordinaires, renforçant l’esprit de compétition tout en préparant le futur transfert de technologie vers des modèles de production de masse.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.