Interclassics & TopMobiel à Maastricht : une réussite en demi teinte

Benoît Piette    2015-01-19 21:30:38   

Avec près de 27.000 visiteurs, la bourse de Maastricht n’a pas battu l’affluence record de l’année précédente.
C’est navrant, d’autant plus que cette dernière édition avait été programmée sur quatre jours au lieu de trois.

Désaffection ou peur d’un attentat ?


Ceci étant dit, cette bourse demeure incontournable pour tous les amateurs de véhicules anciens, qu’ils soient du Benelux ou d’ailleurs.

Croire que les thèmes de cette année ont moins convaincu que l’année précédente serait mentir : grâce à l’Historic Car Racing Club (HARC) et le « Historic Grand Prix » à Zandvoort, l’exposition relative au ‘Grand Prix Classics’ a rassemblé un patchwork de voitures de courses assez exceptionnelles dont des modèles exclusifs comme :

Alfa Romeo 8C 2300 Monza de Tazio Nuvolari (1933)
Maserati 250F de Stirling Moss (1956)
Talbot Lago T26 C du pilote Johnny Claes de l’Ecurie Belge (1950)
McLaren M26 de James Hunt (1977)

Toutes ces voitures valaient franchement le déplacement.

En collaboration avec le Jaguar Daimler Club Holland (JDCH), le 80ème anniversaire de Jaguar a été célébré avec des véhicules rares et au passé légendaire.

Notons entre autre, la présence de quatre véhicules particulièrement intéressantes :

Jaguar XK120 "NUB-120" - 1950
Jaguar type C - 1953
Jaguar type D XKD-606 - 1957
ainsi que la Silk Cut Jaguar XJR9 avec laquelle Jan Lammers a remporté la 56ème édition des 24 Heures du Mans en 1988

Topmobiel, c’est aussi des ventes aux enchères : le samedi 10 , la prestigieuse maison britannique Coys Europe a mis aux enchères une centaine de classiques européennes et américaines, dont une Mercedes Benz 600 de 1968 qui a trouvé preneur pour la somme rondelette de 188.000 EUR.

Saluons l’aspect caritatif de cette bourse : en effet, TopMobiel Preview Night a soutenu la Fondation Limburg Lob’Star, une fondation qui récolte des fonds pour offrir des vacances inoubliables à des enfants cancéreux.
Sa loterie a permis de récolter pas moins de 11.500 EUR.

En conclusion, Interclassics & TopMobiel reste encore une bourse hautement fréquentable.

Cependant, le fait d’avoir ajouter un jour supplémentaire n’a pas eu l’effet escompté : sur certains stands, des marchands ont avoué que cette journée supplémentaire n’a produit qu’un ‘lissage’ sur deux jours des ventes habituellement réalisées le vendredi.

Pour terminer signalons que lors d’une conférence de presse de jeudi, il a été annoncé qu’à partir de 2015, Bruxelles aura aussi son édition Interclassics & TopMobiel.

Celle-ci se déroulera du 6 au 8 novembre à Brussels Expo (Heysel).
Le thème choisi sera Bugatti.

Espérons que les organisateurs seront bien inspirés afin de faire revivre l’esprit qui régnait à l’époque où le Heysel avait encore sa “Grand’ Messe” de l’automobile ancienne.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.