L’AVAC a soufflé ses 40 bougies !

Benoît Piette    2016-06-04 08:57:39   

Quarante ans, pour un club de véhicules anciens, cela commence à compter. Née en 1976 de la passion commune d’une bande de copains pour les courses de côtes, l’Association des Véhicules Anciens de Charleroi (AVAC) s’est finalement tourné vers les véhicules anciens qui, à l’époque, n’avaient pas encore cet engouement que l’on connaît actuellement.

En 1988, quand la Fédération Belge des Véhicules Anciens (FBVA) a été portée sur les fonts baptismaux, l’AVAC en fut même son premier membre.


Depuis cette époque, le club a grandi et compte actuellement plus de 260 membres.

Malgré ses quarante piges, ce club reste particulièrement actif : chaque année, dix balades voitures et une balade motos anciennes sont organisées.
Parmi ces sorties, pour les plus audacieux, il y a des balades de deux, quatre voire huit jours !

Le club tient également un stand bien fourni aux “Rétro-tacots” de La Louvière qui a lieu annuellement le premier week-end de novembre.

Renault 4CV de 1952
Cet exemplaire possède encore une calandre à six barrettes.

En août 2006, l’association a fêté avec faste ses trente ans d’existence dans le cadre du Château de Monceau sur Sambre . Au cours du week-end, cet événement avait attiré sur le site plus de cent cinquante voitures et un bon millier de visiteurs.

Un samedi ensoleillé

Dix ans après, l’AVAC réitère cet événement avec un nouveau site tout aussi enchanteur : le château communal d’Ham sur Heure. Six cents visiteurs, cent cinquante voitures se sont pointés sur le site ce samedi 28 mai.

Deux tiers des voitures présentes ont participé à la balade concoctée par les organisateurs.

Tiens tiens, une Renault 18 GTL !
Qui s’en souvient ?

Cette journée a bénéficié d’un temps clément, ce qui a permis au Jazz Band d’accueillir les participants dans une ambiance festive.

En outre, le feu d’artifice programmé en soirée a pu se dérouler comme prévu, au grand plaisir des nombreux spectateurs présents.

FN de 1928
Son premier propriétaire était un magistrat de la région.

Dans le château, une salle avait été réservée pour une exposition retraçant la vie du club, une intéressante Socovel y était montrée.

Rappelons que cette marque bruxelloise a été créée en 1938 par Maurice et Albert de Limelette. Le nom de la marque provient de « SOciété pour l’étude et la COnstruction de Véhicules ELectriques ».
Les fondateurs se sont spécialisés dans la production de motos électriques puis, pendant la guerre, de triporteurs et de side-cars toujours à propulsion électrique. Vu la pénurie de carburant, ceux-ci eurent un franc succès.

Après la guerre, leurs motos ont été propulsées par des moteurs à essence de différentes provenances (Villiers, Jawa, etc…)
Cet exemplaire de 1952 est propulsé par un moteur deux temps Villiers .

Une Ford Anglia...
Elle a dû se tromper de château : Ham sur Heure n’est pas Poudlar !

Votre magazine préféré était aussi de la partie avec un stand encadré par des véhicules hors du commun : un taxi londonien, bien connu de nos lecteurs et un rarissime coach Panhard CD de 1963.

Mais un dimanche pluvieux

Quant à dimanche, vu les intempéries, le bilan est plus réduit : seulement cent voitures dont quatre-vingts pourcent ont quand même participé à la balade : qui viendra dire que ces belles ne sortent que par beau temps ?

Cent cinquante visiteurs se sont pressés avec leur parapluie… pour assister notamment au lâcher de ballons. Ce spectacle était plus judicieux : les ballons de baudruches étant nettement moins sensibles à la pluie…

Ford GT40

Finalement, malgré un dimanche marqué par les intempéries, ce rassemblement s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse.

Espérons que pour les cinquante ans du club, le comité organisateur fera de meilleures incantations à l’attention des voies célestes afin que celles-ci ne se défoulent pas trop sur l’événement !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.