L’IVM 2014 en province de Liège : une belle réussite !

Benoît Piette    2014-08-18 20:39:09   

Pour cette concentration Volvo, on a compté environ 120 voitures en provenance de toute l’Europe mais surtout d’Allemagne et de Suisse, ce qui est une belle reconnaissance pour la poignée d’organisateurs qui est à la base de ce rassemblement international.


C’est en effet une petite cellule, en marge du club Volvo, qui est à la base de ce succès : Fabrice Lambert et son épouse Goisha se sont débattus comme de beaux diables pour faire émerger cette concentration qui est, sans conteste, leur bébé.

Basée sur la philosophie du VROM (Volvo Rendez-vous Owners Meeting) qui a lieu chaque année à Göteborg en Suède, l’International Volvo Meeting (IVM pour les connaisseurs) est un événement itinérant se déplaçant annuellement depuis 2009 dans les différents pays d’Europe.

Volvo Heritage

L’IVM est placé sous le patronage de Volvo Cars Heritage, la division historique de Volvo, sise à Göteborg en Suède ainsi que de Volvo Car Belgium.

Après avoir parcouru la Suisse, l’Allemagne, la Suède et l’année dernière le Luxembourg, cette manifestation s’est déroulée cette année en Belgique et plus particulièrement en province de Liège les 8, 9 et 10 août derniers.

Étalé sur trois jours, cet événement a débuté le vendredi 9 août à Stavelot par une visite du musée du circuit de Francorchamps.

L’après-midi étant dédiée à une visite de la Cité Ardente après un repas bien connu de tous les Liégeois : les boulets à la liégeoise !

Samedi 10 août, rassemblement à la place Saint Lambert où débutait une balade touristique qui allait mener les participants au circuit de Francorchamps après un très beau parcours où les paysages typiques de l’Ardenne liégeoise ont été mis en valeur par des routes sinueuses à souhait.

Après la visite du circuit où se déroulaient les 6 heures moto, une seconde balade a été organisée jusqu’à Liège où se tenait un repas de gala avec un menu typiquement suédois.

Les activités de cet événement se sont couronnées le dimanche 11 août au “Parc des Sept Heures” à Spa où se tenait une exposition statique de toutes les voitures ayant participé au meeting. Quelques Volvo modernes étaient également présentes.

Spa a réservé quelques bonnes surprises comme un rare cabriolet 445 (à peine une cinquantaine d’exemplaires construits) et un rarissime roadster Ockelbo restauré récemment avec soin.

Aujourd’hui, on ne compte qu’une douzaine d’Ockelbo de par le monde.

Ockelbo est un petit village du comté de Gävleborg en Suède où résidait Erik Lundgren, pilote et préparateur bien connu dans le milieu automobile en Suède.

Contemporain de Fangio et Stirling Moss , le “ Trollkarlen från Ockelbo ” (magicien d’Ockelbo) s’est distingué dans les années cinquante en gagnant 39 courses sur les 73 auxquelles il avait participé… quelquefois avec son épouse comme copilote !

A partir de la seconde moitié des années cinquante, ce “Jack Brabham scandinave” a construit des roadsters en s’inspirant de la très belle silhouette de la Ferrari Mondial 500 .

Après avoir construit des bateaux et des scooters des neiges, Erik Lundgren est décédé en 1967 d’une crise cardiaque à l’âge de 48 ans.

Basé sur un châssis d’ Austin Healey 100/4 de 1953 ce roadster est propulsé par un moteur Volvo B18 développant 180 ch.

Retrouvé dans un hangar en Suède, il a été importé en Belgique en 2008 où une restauration en profondeur a été réalisée dans toutes les règles de l’art ; grâce aussi à l’apport d’une seconde carrosserie retrouvée complète en Frise au nord des Pays-Bas…

Quelques stands exclusivement dédiés à Volvo avaient été montés dans la galerie Léopold II qui jouxte le Parc des Sept Heures.

C’est finalement dans la bonne humeur que les participants ont quitté la ville d’eau après avoir convenu de se retrouver l’année prochaine à Mülenen en Suisse.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.