La 37ème bourse d’Anvers, une confirmation de qualité

Benoît Piette    2014-03-18 22:50:02   

Évidemment, Maserati et les Ford Mustang ont été mis à l’honneur à l’occasion de cette trente-septième édition de la Bourse d’Anvers : il est difficile de passer à côté de ces deux icônes.

Mais comme à son habitude, parmi les 400 véhicules exposés sur près de 12.000 m² de stands, cette édition à révélé quelques petites surprises originales pour l’amateur de véhicules anciens.


A tout seigneur tout honneur : Maserati était le thème principal de cette bourse qui se veut être la plus “flamboyante de Belgique”.

Une bonne douzaine de Maserati au passé prestigieux étaient exposées : on y retrouvait entre autre :

La Maserati Tipo 26 fut la première voiture de course fabriquée en 1926 par Alfieri Maserati sous son propre nom.
Propulsée par un huit cylindres en ligne de 2,5 l cette voiture de course développait déjà 195 ch. à 5300 rpm.

La Tipo 26 a été fabriquée en 43 exemplaires dont seulement deux exemplaires avec quatre places. La voiture exposée est la seule survivante.

La Maserati 250F est l’un des plus célèbres voitures de Formule 1. En 1954, la voiture a fait ses premiers tours de roue au Grand Prix de F1 d’Argentine qu’elle a remporté aussitôt.

En 1957, Juan Manuel Fangio est devenu champion du monde de Formule 1 au volant d’une 250F.

Entre 1954 et 1958, la Maserati 250F était LA voiture à battre, elle est propulsée par un six cylindres en ligne de 2,5 l développant 270 ch. à 8000 rpm.

Pratiquement tous les meilleurs pilotes de cette époque l’ont pilotée. La voiture exposée est une Série II "Long Nose" de 1957 .

La Maserati Ghibli a été présenté en 1966 au Salon de Turin et est l’une des Maserati les plus populaires.

Avec son V8 de 4,7 l développant 340 ch., elle était la grande rivale de la Ferrari 365 Daytona et de la Lamborghini Miura .

Sa carrosserie a été conçue par Giorgetto Giugiaro, qui était encore actif au sein de Ghia.

Le nom Ghibli a été à nouveau utilisé pour la version II (1992-1997) et l’actuelle Ghibli III (2013)

Et voici l’autre vedette du Salon, la Ford Mustang découlant du concept "Pony Car" , elle s’imposa rapidement à ses concurrentes et existe toujours dans sa sixième génération.

A lire aussi : Ford Mustang 1964-1973 la Reine des "Pony-Cars"

Bullitt et sa Mustang GT 390

Développée en moins de 18 mois, cette jeune cinquantenaire est d’abord proposée comme coupé deux places et cabriolet. Une version 2+2 coupé est apparue plus tard.
Propulsée par un six ou un huit cylindre de 2,8 à 4,7 l, elle développe de 105 à 210 ch.

Voici une Lanchester de 1933. Cet élégant roadster est propulsé par un six cylindres en ligne de 2,5 l développant 120 ch.

Créée par les frères Frederick, George et Frank Lanchester, cette vénérable firme éponyme a construit des voitures de 1895 à 1955.
Lanchester revendique la fabrication de la première automobile à quatre roues entièrement britannique. Installée initialement à Birmingham, la firme à été revendue au groupe BSA avant la Seconde Guerre Mondiale.

A partir de cette époque, la fabrication des Lanchester a été réalisée chez Daimler sur son site de Coventry. A cette période, les Lanchester produites s’apparentent très fort aux Daimler.

Cependant, moins voyantes que les Daimler, les Lanchester étaient parfois choisies pour leur discrétion : le Duc de York - le futur roi Georges VI - était un client régulier et les préférait à un tel point qu’il exigea d’installer la calandre et l’emblème de Lanchester sur des Daimler Straight-Eight commandées pour sa maison (sources wiki).

A partir de 1960, Lanchester comme Daimler fait partie de "Jaguar Cars". Apparemment, la Lanchester Motor Company Limitedest toujours enregistrée comme une entreprise et ses comptes sont toujours déposés annuellement mais avec la mention “non-commercial” et fait actuellement partie du groupe indien Tata Motors.

Voici une Land Rover peu commune : cette Serie IIA 4x4 a été fabriquée en 1968 sous licence par la firme espagnole "Metalúrgica de Santa Ana" à Linares.

Comme Minerva en Belgique, cette société a monté à partir de 1958 des Land Rover sous licence.
Dénommée par la suite Santana Motor SA , elle a construit également des Suzuki puis des engins 4x4 avec moteur IVECO.
Hélas, la firme a fermé ses portes en 2011.

L’ancien propriétaire de ce 4x4 n’était autre que le neveu de la Reine Fabiola.
Cette voiture est propulsée par un moteur diesel de 2,3 l développant 62 ch.
Comme particularité, elle dispose d’une direction assistée, ce qui n’est vraiment pas du luxe !

L’espace club de la bourse regorgeait de clubs nationaux et régionaux et... anversois ;-)

De nombreux stands et beaucoup de monde

et de tous les âges...

A l’année prochaine !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.