La Nuit du Vivarais... ces belges alors !!!

ERBE    2007-05-25 23:19:10   

La Nuit du Vivarais : 12 & 13 mai 2007


Frédéric Cornéo organisait sa seconde épreuve du « European Classic Trophy ». La première avait vu la victoire de l’équipage Collignon-Felot, seuls belges engagés. (Rondes en pays du BUECH : La gagne à LARAGNE !).

- Ici 2 équipages sont présent :

Lareppe-Borremans (fils) sur leur « boostée » Opel Ascona et « Chavan », qui en dernière minute a décroché Eddy Gully, sur les 1450 kg et les 6m de long de la Mercedes 250 SE ( longueur arrondie à l’unité supérieure). Jean Caro, co-organisateur des « Spa Légends » et du « Col de la Fayolle » ( très beau rallye en Ardèche en septembre prochain) est l’équipier du Français Téoule sur Lancia Delta HF (moderne, après1980).

Les Français alignent Mme Klein, Benacchio, Legeay comme grosses pointures et l’Italien Fiorito qui fait figure d’épouvantail , sur sa BMW. On regrette l’absence de Collignon – Felot mais Raymond fêtait ses 20 ans ….enfin presque.

L’Ardèche ouvre ses bras au rallye

L’épreuve se divise en 3 étapes , en autant de boucles différentes, autour de Alba-la -Romaine, située entre Montélimar et Aubenas en plein centre de l’Ardèche tellement propice à ce type d’organisation.

Le samedi après-midi , 33 concurrents s’élancent sous un soleil de plomb (les veinards) à l’assaut de 4 RT : Nègue, Gras, Lagorce et l’Ibie ; l’assaut c’est beaucoup dire car si le parcours se situe dans une très belle région , les étapes se déroulent sans trop de difficultés pour nos belges ; Legeay sur Autobianchi prend la tête avec …2 pts ; « 
Chavan » est 5ème avec 6 pts, tout comme Fiorito ; Lareppe qui a commi une petite erreur dans la 1ère RT est 13ème avec 27 pts. L’organisateur précise que ce n’est qu’un hors d’œuvre !!.

La seconde étape ne comprend que 2 RT , et l’on perçoit une légère augmentation du rythme, qui néanmoins modifie le classement provisoire : Cornelli-Comanducci , sur Porsche 944 , prennent le commandement avec 11 pts, suivis de Legeay-Nantet qui font merveille sur leur minuscule Autobianchi avec 12 pts , à égalité avec la « grosse Bertha » de Chavan-Gully, suivent encore Klein-Vincent , sur Mini (16 pts) et Fiorito (18 pts). Les suivants sont déjà plus distancés , avec 6ème Mainier-Plenet , Porsche 911 (28 pts), et 7ème Lareppe-Borremans avec 43 pts et qui ne comprend pas ses pénalités car il pense être juste selon son rétro-trip !!!. Chavan et Lareppe attendent de voir ce que l’épreuve nocturne leur réserve !!. Jean Caro s’est trompé dans la 1ère RT et navigue en fond de classement, même si il a réalisé la 13ème performance dans l’étape 2 , il faut dire qu’il se bat avec un compteur de vélo, au lieu d’un rétro-trip et que celui-ci lui annonce régulièrement des distances fantaisistes !!! Evidemment une auto cela va nettement plus vite que le vélo.

Le plat de consistance de la nuit comprend 7 RT avec paraît-il plusieurs prises de temps et des changements de moyennes. Les étapes seront toutes parcourues entre 47,300 et 49,900 km/h de moyenne avec de très courts tronçons à 30 km/h ,pour les secteurs en mauvais état et les traversées de villages.

Gully étonne Chavan !

Pour leur première association , Eddy Gully étonne Chavan par son calme et sa précision , évidemment ce n’est pas un hasard si il amasse à son âge un palmarès bien envié par pas mal de vieux briscarts.

La « Crête de Blandine » débute mal pour Chavan, dont l’embrayage de la Mercedes patine sans raison apparente , et il craint le pire !!!. L’équipage prend 10 sec de retard , pense que c’est la « cata » mais comme l’organisateur à placé la prise de temps bien après les difficultés, ils récupèrent le retard et laissent souffler l’embrayage …qui plus jamais ensuite n’a donné d’autres signes de faiblesses….ah ces vieilles mécaniques , un peu capricieuses…

Comme tous les concurrents disputent ces étapes sans connaître l’évolution du classement (c’est normal), le suspense est total ; tout juste sait-on que l’équipier de Cornelli est malade et que la petite Autobianchi de Legeay abandonne sur problèmes mécaniques ; dommage pour un candidat à la victoire.

Chavan-Gully ne tombe pas dans le piège du traceur (merci Eddy), car 2 astuces…à la Belge…vont semer la panique dans la caravane. En effet un « prendre à droite » situé 40m avant un T et un vicieux « RSP » il fallait suivre la route en épingle à droite et non pas aller tout droit, route différente, créèrent la perte d’au moins la moitié des concurrents , dont Lareppe et Fiorito tombés dans le panneau. Les étapes se suivent et se ressemblent, et certains concurents, avec Chavan en tête (cela vous étonne ?), continuent à avaler les étapes avec une facilité déconcertante.

A 4h du matin , lors de l’arrivée, c’est le black-out total, personne ne connaît les classements qui ne seront dévoilés que lors de la remise des prix à…..13 h00, un sadisme bien sympathique !!

Encore une victoire d’un Team Automag !

Le classement voit donc l’équipage d’ « Automag » Chavan-Gully remporter l’épreuve avec 37 pts (dont 10 sur leur seule petite erreur), suivent Bennacchio-Rey sur Carrera 2,7l , qui revient de la 14 ème place , avec 181 pts !!, et Mme Klein-Vincent avec 187 pts. Les autres sont très distancés, parmi lesquels José Lareppe 18 ème et Fiorito 14 ème plutôt fâché de s’être fait piéger par une astuce à la « Borremans » (sic) a-t-il déclaré !!, mais heureusement son sentiment n’était pas partagé par la majorité des participants.

En « modernes » Jean Caro après une belle remontée prenait la 5 ème place, du classement remporté par Buthier-Michaud sur Alfa GTV 6 avec 149 pts, qui auraient été 2ème tout classement confondus.

Il faut mettre en exergue la convivialité et la gentillesse des organisateurs, la bonne tenue et l’exactitude des prises de temps, bref un rallye très réussi. Le road-book littéraire bien , mais quand il y a des difficultés ou astuces, il serait utile après 1 ou 2 km d’indiquer un point de repère précis , pour que les concurrents égarés puisse se retrouver dans un délai raisonnable , mais néanmoins pénalisant, si la prise de temps à bien été placée assez près de la dificulté.

Le prochain rendez-vous : Le Drôme –Légende, ou plusieurs concurrents semblent vouloir se rendre verra-t-il encore une victoire belge ?…les paris sont ouverts !!!

ERBE.

- Tous les classements détaillés sur le website de :DROME AUTO PASSION Organisations

- DROME AUTO PASSION
- Chemin de la Touche 26780 CHATEAUNEUF DU RHONE
- Tél./Fax : 04.75.90.88.95

- A lire aussi : VIVA VIVARAIS !

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2007 à 13:01, par CHAVAN En réponse à : La Nuit du Vivarais... ces belges alors !!!

    A la bonne attention de Fréderic Cornéo
    Je viens de prendre connaissance de ton mot concernant la Nuit du Vivarais.J’en suis fort surpris car l’article paru me semble avoir été rédigé en termes tout à fait positifs. Convivialité, précision et rapidité des classements, beauté du parcours etc..Le seul regret, et non reproche, est que je voudrais (mais cela n’engage que moi) que les rallyes de régularité ne deviennent pas des ballades touristiques et que certains tronçons soient un peu plus sportifs et surtout que certaines prises de temps se situent aux endroits des difficultés et pas 3km après . C’est frustrant pour celui qui retrousse ses manches et se mouille la chemise pour prendre un minimum de retard de voir qu’un touriste ou simplement un moins rapide soit classé devant lui parce qu’il a récupéré son retard dans la partie facile et pointe avec seulement1 seconde de retard alors que lui (le rallyeman) a pris 2 secondes d’avance ( d’où une différence de 3 points !) N’est ce pas un peu injuste et à l’encontre du mot sport ? A part cela , je te réitère mes félicitations pour ce beau rallye et espère que mon engagement pour le Drome Legende recevra ton approbation !
    Sportivement et bien amicalement
    CHAVAN

  • Le 5 juin 2007 à 13:46 En réponse à : La Nuit du Vivarais... ces belges alors !!!

    Bonjour Charles,
    Je pense qu’il faut consodérer que la majorité des participants non pas et de bien loin ton palmarés, et je peux te dire qu’à l’arrivée ils étaient exténués....
    En ce qui concerne le choix du contrôle dans la 1 ère de la nuit, j’avais prévu le contrôle à la sortie de la partie technique et serrée justement pour pouvoir prendre de belles commandes, mais lorsque la voiture ouvreuse est passée 30 mn avant les participants l’emplacement prévu n’a pu être utilisé car occupé par le propriétaire du terrain.
    Nous sommes à la recherche de la perfection en permanence tu as déjà dû t’en apercevoir depuis ton 1er rallye chez nous.
    L’aspect sportif est respecté car la majorité des participants viennent rouler chez nous car ils savent qu’il ya du rythme du début à la fin de l’épreuve.
    Je peux te confirmer que nous sommes ravis de voir des participants belges dans nos épreuves, c’est la reconnaissance de notre volonté d’organiser des vraies épreuves en respectant l’aspect aventure de la grande époque.
    En ce qui concerne le DROME Légende 2007, pas de soucis pour ta participation.
    Sache, que si je suis à la recherche d’épreuve en belgique pour le EUROPEAN CLASSIC TROPHY c’est la reconnaissance que vous êtes des GRANDS PILOTES.
    FREDERIC

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.