La Vieille Boucle Lustinoise, inédite et rafraîchissante

Benoît Piette    2014-05-11 23:45:19   

Ce dimanche 4 mai, rendez-vous était pris à Lustin à mi-chemin entre Namur et Dinant pour assister à des courses de vélo vintage rehaussées d’une caravane d’ancêtres autos et motos…


Ambiance unique où se côtoient dans une atmosphère bon enfant, des cyclistes (de 10 à 65 ans), motards et autres automobilistes aux tenues "vintage" dont la plupart arboraient fièrement une jolie moustache, véritable signe de ralliement de la Vieille Boucle Lustinoise.

La passion pour cet appendice pileux avait même touché tous les Lustinois.

Au poste,
D’autres moustaches m’ont dit,
Au poste,
"Ah ! mon ami,
C’est vous le chanteur vagabond ?
On va vous enfermer... oui, votre compte est bon."

Je chante - Charles Trenet

Des plus grands aux plus petits.

Même la mascotte du bouchon de radiateur d’une Rover en était pourvue !

Tiens tiens, une petite Fiat 600 !
Nenni valet, une rare Zastava 750 assemblée à Kragujevac, dans la Yougoslavie de Tito de 1955 à 1985.

Le programme - très varié – démarrait avec une caravane publicitaire dans le pure style du tour de France, certains véhicules et conducteurs avaient joué le jeu à fond…

Qui se souvient de Banania et son slogan ?

Et voici une Dauphine du journal "L’Équipe".

La même, mais en charmante compagnie...

Même cette Monet-Goyon s’est bardée de publicité !

Et voici “Yvette Horner” ...

Peu après la caravane publicitaire, les courses débutaient. Plein d’enthousiasme, les 102 cyclistes se sont lancés dans un parcours qui consistait à "boucler" six fois le village de Lustin (5,2 km, comprenant 150 mètres de dénivelé positif à chaque tour) avec des « vélos vintage » (cadres en acier, passage de vitesse au cadre, pédales automatiques interdites).

Simultanément à ces boucles avait lieu une course de côte appelée joliment le “Triple mur des Monty”. Cette dernière consistait en une ascension chronométrée d’1,5 km comprenant une méchante pente de 22%...

Selon les organisateurs, ce ne sont pas moins de 1500 visiteurs qui se sont pressés à Lustin pour goûter à cette ambiance rétro.

Les bénéfices récoltés ont été intégralement versés au Fonds Émile Salamon et à la Fondation Mont-Godinne.

Et merci aussi aux organisateurs et à tous les Lustinois pour cet événement la fois festif et caritatif.

P.-S. Nous vous prions d’excuser la qualité médiocre des photos.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.