Le rallye de Wallonie 2015 en version ‘drift’.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2015-05-06 12:44:17   

Rallye de Wallonie 2015.


A nouveau, nous sommes impatients de fouler les spéciales du rallye de Wallonie. Namur est ma ville de naissance où j’aime me retrouver.

Depuis plusieurs années déjà, le rallye se dispute sur 3 jours.

Le vendredi soir est réservé à la mythique spéciale de la citadelle. Cette année, petit plus, elle se déroule le premier mai, jour férié qui permet de ne pas se presser après le travail pour assister au show ...

Les organisateurs nous ont concocté un beau show avec les pilotes de drift Falken.

Les milliers de spectateurs présents sur l’esplanade en ont pris plein les yeux, les oreilles et le nez …. car la gomme a bien surchauffé !

Côté rallye, la spéciale est un peu redessinée sans être défigurée.

La terre est toujours présente et permet de beaux travers !

Les choses sérieuses débutent le samedi matin à Mohiville par la plus longue spéciale du rallye. Point positif, le soleil est présent, c’est agréable.

J’aime particulièrement cet endroit dans la spéciale. Ce n’est pas le meilleur pour les photos mais il est très impressionnant par sa vitesse de passage en courbe .

Je suis surpris par la vitesse et l’aisance du français Stéphane Lefebvre. Il est vrai qu’être copiloté par un multiple vainqueur de ce rallye qui découvre le baquet de droite, c’est une aide précieuse.
Mention ‘coup de cœur’ à cet équipage atypique éliminé trop tôt par des soucis mécaniques !

Vient ensuite le moment de se diriger vers Wartet et plus spécialement, le début de la spéciale dans la carrière de Namèche.

Voilà un bel endroit, de la cendrée, de la poussière et de la glisse. L’endroit idéal pour de belles photos ! C’est sûr, l’an prochain, j’y retourne.

Un petit tour par le centre du rallye pour prendre les informations et discuter avec quelques vieilles connaissances.

Pas le temps de traîner, nous prenons la direction de Natoye.

Cette année le mot d’ordre est de découvrir d’autres endroits. C’est chose faite et cela nous réussit.

Les passages de Loix et Hermann m’ont beaucoup plu : ce sont des passages de grands garçons !

Sur le chemin du retour, une petite entorse au régime dans une célèbre boulangerie au long de la N4. Le patron est heureux de la présence du rallye qui lui apporte des clients supplémentaires

Gourmandise et plaisir des yeux ce samedi !

Sur la route qui nous mène à Wartet, nous avons rencontré un spectateur inhabituel….

Pas effrayé ou impressionné par le bruit et les habitations proches. Ma première rencontre du genre hors-enclos, un bon moment !

Le jump à la sortie terre est un classique, c’est toujours agréable d’y être bien placé.

Cette 32ième édition est un bon crû, avec des spectateurs en bord de route mais pas trop.

Le plateau présente la quantité et la qualité.

Malheureusement, il s’est trop vite allégé. Plusieurs sorties de route en sont la cause. Il est vrai que les conditions climatiques du dimanche sont proches de celles du Condroz.

A nouveau, un coup de cœur pour le ‘bruit’ des Porsche, le hurlement du Flat 6 nous hérisse les poils.

J’aime aussi ne pas constater, comme certaines années, un déploiement anarchique de radars le long des liaisons !

Le petit bémol vient de la course où la victoire s’est jouée sur le ‘tapis vert’ avec une pénalité en défaveur de Loix-Gistel pour un pointage tardif.

Néanmoins, l’équipage Cherain-Leyh fait un très beau vainqueur, une victoire bien méritée.

Après plusieurs accessits , ils sont enfin montés sur la plus haute marche du podium.
Bravo à eux.

Avec leurs petits copains de jeu, ils se sont bien tiré la bourre pendant ces 3 jours de course, avec leurs moments heureux et moins heureux.

Nous , spectateurs ,on en redemande !

Dites 33, 33, 33 comme la prochaine édition de ce beau rallye qui se déroulera en 2016 et où nous serons fidèles au poste.

:’-))

Dimitri Haulet.

Le lien vers les photos.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.