Les Boucles de Spa, véritable monument des rallyes.

Patrick Lienne    2006-02-16 01:37:00   

Bouvy-Toubon

Après une année sabbatique durant laquelle les organisateurs ont planché sur un tout nouveau concept orienté vers les voitures anciennes d’avant 1986, un peu à la façon Monte-Carlo Historique, les Boucles de Spa, véritable monument des rallyes en Belgique, ont connu un beau succès populaire pour leur retour en terre spadoise.

Chavan-Gilsoul

Pour la 48ème édition de son épreuve mythique, Pierre Delettre avait opté pour un règlement hybride, entre régularité et vitesse, où les moyennes imposées en RT étaient manifestement inaccessibles vu les conditions climatiques hivernales dignes des légendaires « Routes Blanches ». On assista dès lors à une vraie épreuve de vitesse où de nombreuses ex-gloires des rallyes nationaux s’amusèrent à en découdre « à l’ancienne » au volant de voitures pour le moins hétéroclites, allant d’une Volvo PV 444 de 1950 aux Peugeot 205 T16 de 1986, en passant par de nombreuses Porsche 356 ,911 et 914, des Austin Healey, Jaguar, Mercedes, Alpine, Lancia Fulvia, et ... une Citroën 2CV (!), clôturant le plateau.

De Spa-Grogna

A ce petit jeu, il ne fut pas étonnant dès lors de voir émerger les voitures les plus récentes en tête du classement sur des routes généralement verglacées et particulièrement glissantes en fin de nuit, lorsque le brouillard fit son apparition.

D’Ieteren-De Vuyst

C’est ainsi qu’après l’abandon pour sortie de route dans la Clémentine du sextuple vainqueur de l’épreuve, Patrick Snyers au volant de son Opel Manta de 1976, les deux voitures à traction intégrale de Marc Timmers (BMW 325ix) et Jean-Pierre Van de Wauver (Audi Quattro) s’emparèrent de la tête de la course pour ne plus la quitter.

Ickx-Ickx

Le revenant Timmers, au volant de sa voiture de série (sans arceau !) achetée la veille du rallye, s’impose finalement de 46 points devant un « Vande » s’avouant incapable de faire mieux et Bernard Munster sur Porsche 911 ayant réussi à sauter de justesse le régional de l’épreuve, François de Spa sur Escort MK1, ex-vainqueur de l’unique « Boucles de Spa historique » disputée il y a une dizaine d’années.

Lux-Lambert

A noter également la 5ème place du pistard Fred Bouvy, la 6ème de Renaud Verreyd, la 15ème de Willy Lux, la 18ème des s ?urs Vanina et Larissa Ickx, la 20ème de Chavan et la 22ème de Stéphane Henrard de retour du Dakar.

Patrick Lienne.

Munster-Leyh
Snijers-Delmelle
Timmers-Smets
Toubeau-Daxhelet
Van de Wauver-Dumoulin
Verreydt-Ramelot

A lire aussi :
- La Légende du Rallye des Boucles de Spa
- Boucles de Spa 2006, un retour historique
- Les Boucles de Spa, véritable monument des rallyes
- Legend Boucles de Spa 2006, Timmers-Smets vainqueurs d’une épreuve disputée dans la tradition

Vos commentaires

  • Le 28 février 2006 à 01:02, par Y.T. En réponse à : > Les Boucles de Spa, véritable monument des rallyes.

    Y en a marre de voir répéter qu’il n’y a eu qu’une seule édition de Boucles de Spa Historiques.
    Celles-ci se sont déroulées en annexe des Boucles de Spa (c-à-d que les spectateurs patients voyaient débouler une vingtaine de voitures des années ’60-’70 après les dernières Citroën AX qui formaient le gros du peloton d’alors) en 1993,1994, 1995 et 1996. Elles ont vu successivement les victoire de Renaud Verreydt sur Alfa Romeo (à pied de chez Toyota cette année-là), de Stig Blomqvist sur 911 (oui Môssieur), de De Spa-Leyh sur Mini et de Schönbroodt-Thirionet sur 911. Ces épreuves bénéficièrent également pendant 2 ans au moins de la présence de Bjorn Waldegardt.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.