Les portes d’un garage s’ouvrent sur des auto neuves oubliées depuis 50 ans !

Bob d’Automag    2013-07-16 14:27:28   


Assister à une « sortie de grange » provoque toujours une bonne dose d’émotion chez les amateurs passionnés et collectionneurs de voitures classiques et oldtimers. Découvrir une automobile de collection sous une bonne couche de poussière dans un coin oublié fait partie des rêves de ces chercheurs de trésors mécaniques. Que dire alors, lorsque la couche de poussière est épaisse de 50 années et que l’on parle de plusieurs centaines d’ autos endormies ?

C’est bien de cela qu’il est question à Pierce, petite ville rurale du Nebraska, mais nous ne parlons pas ici d’une seule voiture, mais de 500 automobiles CHEVROLET des années ’50 et ’60 stockées chez ce concessionnaire. Le côté « spécial » de cette découverte est que certaines voitures sont comme neuves, comme cette Impala de 1963 avec 10 miles au compteur !!!

Le rêve du chasseur de vieilles caisses …

Une petite ville rurale du Nebraska, Ray et sa femme Mildred ont vendu des voitures de la marque Chevrolet depuis 1946 à 1996. Leurs clients étaient les générations de familles avoisinantes et ensuite de tout le comté du Midwest … et même parfois bien plus loin !

Une rumeur, bien fondée, circulait ces derniers temps qu’il y aurait une collection de centaines de voitures remisées dans des hangars aux abords de la ville… L’homme derrière cette mystérieuse légende n’est autre que Ray P. Lambrecht, propriétaire de la Lambrecht Chevrolet Company.

Lorsque Ray a pris sa retraite, bien méritée après 50 années de travail, il restait 500 voitures en stock dans le garage. Des voitures neuves, des occasions et un stock de pièces imposant. Les portes du garage se sont refermées durant 17 années. Ray et Mildred ont plus de 90 ans maintenant, et ils ont finalement pris la décision, difficile faut-il le dire, de faire l’inventaire des pièces détachées et des véhicules survivants.

Les 28 & 29 septembre 2013, c’est VanDerBrink Auctions qui aura l’honneur de proposer cette vente aux enchères peu commune de ce patrimoine automobile américain.

Prêts pour les enchères ? Une fois, deux fois, trois fois …

Pas sûr que deux jours entiers seront suffisants pour liquider la totalité des ce stock de matériel et voitures des années ’50, ’60 et ’70. La liste est longue et les modèles divers, Bel Air, Impala, Chevelle, un pickup Cameo de 1956 … et puis les archives techniques, panneaux publicitaires anciens, enjoliveurs chromés, pare chocs, éléments de carrosserie de Chevrolet d’origine, roues et toutes les pièces mécaniques que l’on peut retrouver dans une concession de la marque. Tout simplement impressionnant !

A lire aussi :

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.