MONTE CARLO historique LAREPPE LAMBERT s’imposent dans le col de l’Orme

Eddy Coppée    2012-02-04 22:48:50   


José Lareppe & Joseph Lambert s’imposent au Monte Carlo Historique 2012 !

Il fallait y croire et y aller jusqu’au bout, c’est ce qu’ont fait José Lareppe et Joseph Lambert, dans des conditions dignes d’un vrai Monte Carlo, ils s’imposent. Pourtant rien n’a été simple, lorsqu’ils repartent de Monaco après la ZR secrète, ils sont en seconde position derrière la Porsche de sala qui roule en moyenne basse.

La ZR de Utelle a été annulée suite à des chutes d’arbre, C’est au pied du Turini que doit se jouer le rallye. Et là encore José ne réussit pas à prendre l’ascendant. Raymond Horgnies et Christophe Hayez ont reconnu les dernières ZR afin que José soit informé des pièges. José compense car dans les épingles la Kadett n’est pas à son avantage, la Porsche de Sala et l’alpine de Coppola motricent mieux.

COPPOLA et son alpine 2°

Dans le Turini Sala est nerveux, au sommet, il passe en force la MG du britannique Winterbourn. La descente est sèche et permet de refaire le retard. C’est Coppola très régulier avec l ’Alpine qui revient dans la course. A Tournefort, pas de grands changements, mais c’est sûr que la victoire se dispute entre ces trois équipages. Sala reste en tête et Coppola passe Lareppe, pour 8 petits points.

Deux cols restent au programme, le col de la porte et le col de l’Orme. Une dernière gageure avec la montée de ce col de l’orme qui ressemble à une piste tant les traces dans la neige et la glace sont difficiles. Les rails sont présents. José et Joseph s’y engagent à fond, et ils passent. Coppola est gêné par une BMW mal placée, il perd de précieuses minutes. Sala est déchaîné, son n° 259 dans ce cas va le déservir. Il se retrouve confronté à des concurrents en perdition, qui tentent de rallier l’arrivée. Lui veut gagner. Il force le passage à diverses reprises. La Porsche en portera les stigmates.

SALA a forcé le passage....

Il y perd énormément de temps. Son comportement lui vaudra même la mise hors course. A Monaco Lareppe et Lambert sont souverains. Ils l’emportent sur Coppola – Sussot de 94 petits points après une semaine de rallye. C’est dire l’intensité de la bagarre, dans une neige qui a bousculé toutes les prévisions.
Une troisième victoire pour Joseph Lambert et une seconde pour José Lareppe. Cerise sur le gâteau le team CER remporte le classement inter équipe. Le drapeau belge flotte sur le port de Monaco.

Nous reviendrons sur les belles performances de nos nationaux avec toutes les images de ce Monte Carlo historique.

TOMSEN –RIGA un beau rallye et une 78° place.

G.T. : "Nous revenons de la 152° position, c’est pas mal. Dans le parcours de concentration, nous avons eu difficile. Nous n’avions pas de repères avec la voiture, c’est la première fois que j’affrontais la neige avec la Kadett et elle ne se comporte pas comme la BMW. J’ai dû prendre l’auto en main et reprendre confiance. La voiture est saine, mais je la découvrais dans ces conditions. Pas vraiment facile. Nous avons ensuite remonté 40 places le second jour et 28 le troisième, hier une seule place, mais nous sommes restés prudents surtout dans les descentes. Nous avons mis des pneus clous neufs à l’avant. Cela rassure d’avoir un train avant qui est stable. J’avais aussi en tête que nous roulons aux boucles de Spa et qu’il ne fallait pas casser. Dans la finale, nous avons utilisé le GPS pour voir les virages afin de ne pas se faire piéger. On roulait comme en rallye de vitesse, cela allait vite. Nous sommes à l’arrivée...."

HOLVOET VANOVERSCHELDE Dominique a repris ses réflexes de rallyman….

D.H. : "Pas facile cette année. Nous avons connu des soucis avec les pneus. Sur le sec, pas de problème, mais dans la neige nous manquons de motricité et les temps ne sont pas bons. Nous ne connaissons pas la raison exacte. Nous avons eu aussi quelques avatars avec un camion blanc. Le rallye est beaucoup plus difficile que l’an dernier."

B.V. : "Au niveau navigation on avait bien préparé avec les reconnaissances. Avec notre numéro par chance, nous n’avons pas du dépasser beaucoup de voitures. C’est aussi un avantage. Je vais essayer de convaincre Dominique, je crois que la troisième fois sera la bonne. Il faut aussi un peu que les jeunes gagnent…."

Sacré Bjorn… !

Texte et photos Eddy COPPEE

LES CLASSEMENTS !

Et une vidéo de la ZR11 avec passage de José Lareppe et Dominique Holvoet.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.