Mes premiers pas dans le monde de l’électrique avec la BMW I3.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2016-07-29 12:56:17   

Les voitures électriques, c’est un sujet de plus en plus souvent abordé. Par contre ce qui est certain, c’est qu’elles sont peu nombreuses sur les routes ! Connaissez-vous un parent, un proche, un ami, une connaissance qui roule en électrique ?


Il n’est pas simple de passer d’une Supercar à une voiture électrique, la transition est marquante, quoique….

Les voitures électriques,

c’est un sujet de plus en plus souvent abordé. Par contre ce qui est certain, c’est qu’elles sont peu nombreuses sur les routes ! Connaissez-vous un parent, un proche, un ami, une connaissance qui roule en électrique ?

BMW, marque premium, a cédé aux sirènes de l’électrique depuis 2 ans avec la i3,

un choix qui a marqué les consommateurs. Pour le look, cette i3 a un côté ‘futuriste’ qui ne laisse pas indifférent et qui évoque totalement la voiture de l’avenir.

Envisager la voiture électrique vous amène à penser à l’autonomie et au rechargement. Comment ça se passe ? C’est un peu l’inconnu à découvrir.

Dès la première ouverture de porte,le design intérieur est frappant

car il ne ressemble à aucun de ceux que j’ai pu voir jusqu’à maintenant. Il est épuré, écologique et technologique à la fois.
- Epuré car on retrouve l’essentiel et beaucoup d’espaces ‘utiles’.
- Ecologique parce que les matériaux utilisés sont naturels ou recyclés comme le bois d’eucalyptus, la laine, du cuir naturel…
- Technologique par la présence de 2 beaux écrans qui concentrent toutes les informations.

L’accès aux places avant est aisé, ce n’est pas vraiment le cas pour les places arrière malgré la présence des portes antagonistes.

L’habitabilité est par contre agréable et conviviale.

C’est une voiture dans laquelle il fait bon vivre. Les trajets m’ont paru relaxants et favorisant la communication entre les passagers.

Après une charge complète, l’écran affiche une autonomie de 140km en full électrique et 286km en combiné. La particularité de cette i3 REX (Range extender) est la présence d’un moteur thermique de 650cc venant du monde du 2 roues. La puissance atteint les 170cv, le couple 250nm, ce qui assure une poussée linéaire, impressionnante, le tout sans boîte de vitesses !

Les premiers tours de roues sont surprenants, tout se passe dans un silence absolu. C’est déroutant !

L’amortissement est ferme ce qui est assez inhabituel pour une citadine. Cet effet est aussi accentué par un châssis en carbone qui rigidifie fortement la voiture et qui permet aussi de gagner du poids.

La direction est légère et directe ce qui se révèle d’une facilité déconcertante en ville. Par contre, sur les grands axes, il faut être plus vigilant !

Ce REX, le petit plus de cette i3,

permet une meilleure autonomie et d’envisager de plus longs trajets. En dessous de 70% de la charge de la batterie, le bicylindre peut être activé. Ceci permet de gagner environ 150km d’autonomie en roulant en combiné ‘essence-électrique’. Il faut quand même passer à la pompe assez souvent car le réservoir ne contient que 9 litres. Cette façon de procéder économise du temps par rapport aux 8 heures de charge de la batterie.

Avec cette i3, il est possible d’envisager une balade de 120-130km sans consommer une goutte d’essence. Pour ce faire, il faut passer sur le mode Eco, voire Eco+ pour atteindre les 150km mais avec les contraintes d’une vitesse limitée à 90km/h et de la climatisation inactive.

Comme pour la voiture classique,

la consommation est liée directement à votre manière de conduire : plus votre pied droit est lourd, plus votre autonomie est raccourcie !
Pour la recharge de la batterie, comptez sur 8H via votre prise électrique usuelle et sur moins d’une heure avec un ‘fast charger’. Mais, sans borne adaptée, je n’ai pas pu le vérifier.

Upgrade de la batterie...

Depuis notre test, BMW a lancé une nouvelle version de sa batterie. Dans des circonstances normales, la marque prémium bavaroise promet une autonomie réelle de 200 Km, et même de 300 Km avec Range Extender.
A vérifier lors d’un nouveau test !

Côté prix, nous restons dans la gamme BMW

puisque cette i3 REX s’affiche à 41700€, un prix qui paraît élevé pour une citadine mais qui vous permettra d’éviter la pompe à essence et ce, toujours avec la qualité BMW.


Si j’ai éprouvé des craintes avant l’essai de cette i3, elles se sont envolées. Je suis rassuré et enchanté par cette découverte.
Psychologiquement, je suis prêt à affronter le 21ième siècle et sa marche triomphale vers l’électrique. !

Les + :

-  Silence
-  Convivialité
-  Autonomie
-  Qualité des finitions
-  Plaisir de conduite
-  Performances

Les - :

-  Tarif
-  Accessibilité aux places arrière
-  Amortissement ferme

BMW i3.

Dimitri Haulet.

Galerie photos.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.