Nissan GT-R MY20 Track Edition.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2020-08-11 08:10:16   

Je ne pourrais pas cacher mon enthousiasme quand vient le moment de monter à nouveau à bord de la fabuleuse Nissan GT-R.


L’importateur varie les plaisirs, avec cette année au menu du parc presse, la version ‘Track Edition’.

Tout un programme…


La configuration est tout simplement splendide et la robe bleue, parfaite.


Cette version arrive tout en haut de l’affiche, juste avant l’ultime et presqu’inaccessible Nismo.

Allez hop, en piste pour le tour du propriétaire.


Comme son nom l’évoque, cette version est prévue pour le circuit.

Proche de la Nismo sans l’être, elle en reprend différents éléments, notamment la suspension Bilstein, les jantes forgées en 20’’ ainsi que la barre anti-roulis arrière.


Le ton est donné dès les premiers tours de roues. Il faut proscrire les routes dégradées et endurcir les fesses.

🤠

Pas de compromis pour cette évolution de la GT-R.

Si la version ‘Prestige’ testée l’an passé apporte un meilleur confort, cette Track Edition impose son ADN typé circuit.


Du coté de l’intérieur, pas d’évolution notable hormis les sièges sport Recaro, simplement splendides et en totale adéquation avec la philosophie de cette Track Edition.


La puissance du 3,8 L reste inchangée avec 570 ch. pour un couple de 637 Nm.


La sonorité est retravaillée et les déflagrations dans l’échappement s’affirment

Un détail pour certains mais un vrai plus pour moi, ce qui lui donne une touche plus personnelle, encore plus ‘Race’.


Cette Track Edition se ressent bien plus radicale et le mode ‘Confort’ n’y changera presque rien.

🤢

A son volant, je saute de bosse en fosse et de fosse en bosse.

Pas de compromis, elle montre clairement son désir de poser ses gommes sur un circuit afin d’étaler tout son potentiel.

Qui dit circuit, dit gain de poids, freins plus endurants, éléments carbone…

Une fois encore, Nissan anticipe tous vos désirs, tel l’aileron en carbone prenant place (gratuitement) sur la malle arrière.


Par contre, vous débourserez quelque 4000 euros pour le toit et la malle de coffre en carbone.


Les freins céramiques vous délesteront d’un peu plus de 12000€.


Quant aux sièges ‘baquet’, ils allègent le poids de la voiture d’environ 16 kg et votre portefeuille de 8000€.

Ces options ne sont bien sûr, pas indispensables mais apportent du crédit à cette version ‘circuit’.

In Fine.

Les années passent et cette GT-R garde le cap.

Les nouveautés, les évolutions stylistiques, les modifications techniques représentent son amélioration continue.

Son capital sympathie exerce toujours autant de ravage auprès des personnes qui la croisent.


Cette Track Edition est la version ultime avant le ‘Graal Nismo’.

Elle présente un réel intérêt pour les mordus de la piste.

Sachez que pour exploiter une version ‘Pure Edition’ il faut être déjà un très bon pilote

👍

mais la Track Edition s’adresse aux pilotes confirmés.

👍👍👍

Les + :

- Puissance démoniaque.
- Capital sympathie.
- Sonorité.
- Ready for track.
- Puissance freinage.

Les – :

- Suspension typée ‘circuit’.
- Consommation.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

Nissan GT-R Track Edition.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.