Olivier Depoorter dans le déluge de Silverstone...

P.J.    2007-06-05 17:43:30   

FIM Cup Superstock 1000 - 28 mai 2007 - vitesse moto


La 5ème manche de la Coupe FIM Superstock 1000 se disputait le week-end dernier sur le circuit de Silverstone dans le cadre du Mondial Superbike. Un lieu historique puisque c’est un des aéroports d’où décollaient les avions de la RAF pendant la seconde guerre mondiale. Il sera reconverti en circuit de course dès 1948. Le tracé n’a cessé d’évoluer pour plus de confort et plus de sécurité.

Comme en attestent les photos, c’est sous un ciel clément et ensoleillé que débutent les premiers essais. Trentième aux premiers essais libres, les temps d’Olivier ne vont pas cesser de diminuer. Il est vrai qu’il faut adapter la Yamaha, les pignons, la suspension aux exigences de ce tracé sinueux dans sa dernière partie et en général assez bosselé. A la première qualif, Olivier a gagné plus de 3 secondes, ce qui lui donne la 21ème place, performance qu’il réédite à la seconde libre.

Les mécanos travaillent pour la seconde qualification. « Malheureusement, ce n’était pas dans la bonne direction. La séance de 25 minutes est trop courte pour changer. Demain pour la course cela doit aller. »
Il gagne malgré tout une demi seconde, mais garde la 21ème position. Il sera finalement en 19ème place sur la grille suite aux accidents de Van Keymeulen et Morais.

Dimanche la situation est complètement changée. Les écluses célestes sont ouvertes : la pluie est drue et la piste détrempée. Ce sera difficile. Partant du milieu de la grille, Olivier navigue dans le brouillard épais soulevé par les machines qui le précèdent. « J’ai pris un départ moyen. Je me suis trouvé enfermé dans le premier virage et puis on fonçait dans le brouillard. C’était très impressionnant. » Et puis c’est l’accident, juste avant de boucler le premier tour. « A la sortie de la dernière chicane très serrée, j’ai accéléré. J’ai senti que la moto partait de l’arrière. J’ai coupé les gaz et j’ai été éjecté. J’ai glissé avec la moto et je suis rentré dans le mur. Maintenant, j’ai encore mal à la tête. Je vais me reposer. »

Heureusement, une petite pose de deux semaines nous sépare de la prochaine manche qui se disputera sur le circuit de Misano rénové les 15, 16 et 17 juin.

P.J.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.