Opel Astra 1,0 Turbo Ecoflex, voiture de l’année 2016.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2016-08-19 11:12:07   

Venez à la rencontre de l’Opel Astra, voiture de l’année 2016.


Elue ‘Voiture de l’année 2016’, rêve de toutes les marques,
cette Astra mérite-elle ce prix prestigieux ?

La version précédente m’a laissé un peu indifférent. Quel sera mon ressenti après quelques jours à son volant ?

Dans son segment, la concurrence est féroce et il faut batailler dur pour dépasser les adversaires.

Ma version d’essai est équipée du moteur essence 1,0L turbo de 105cv, le fer de lance de plusieurs modèles de la marque. Exemple supplémentaire de la tendance à remplacer le diesel par un petit moteur essence.

J’ai la chance d’en disposer dans une robe rouge qui lui va à merveille, du plus bel effet pour les photos !

Moteur.

Comme écrit précédemment, l’époque du ‘downsizing’ est bien installée mais il est toujours étonnant de constater la présence d’un moteur de 1000cc pour des voitures de ce segment.

Ce tricylindre fonctionne à merveille. Un peu bruyant lors des montées en régime comme de coutume pour ce type d’architecture, il s’avère par contre très silencieux à vitesse constante. Il est dynamique et vigoureux et ce, dès les bas et moyens régimes. Inutile d’aller trop haut dans les tours, ce n’est pas sa vocation.

Econome en conduite normale, ce moteur peut affirmer sa gourmandise en mode dynamique.

Inside.

Pour l’aménagement intérieur, ce nouvel opus de l’Astra prouve le grand bond en avant réalisé par la marque. Les matériaux sont de meilleure qualité. Le tableau de bord au design épuré et en plastique ‘mou’ lui donne un aspect plus noble.

L’écran central est bien intégré, il permet une bonne lecture des informations.
Le côté tactile est ultra rapide et offre une navigation aisée. Par contre, j’ai éprouvé quelque difficulté à maîtriser toutes les fonctions présentes…

Les sièges assurent un confort et un maintien parfaits. Rien à dire, sauf que d’autres marques devraient s’en inspirer dans ce segment.

L’habitabilité est excellente, les passagers à l’arrière bénéficient d’un bel espace pour les jambes.
Le coffre offre un beau volume mais son accessibilité est un peu étroite.

On the road.

Opel a réalisé un travail en profondeur sur cette Astra
et la cure d’amaigrissement est réussie puisqu’elle avoisine les 200 kilos. Le châssis est plus affuté et lui donne un côté dynamique. Cette qualité vous vient à l’esprit dès les premiers tours de roues.

Opel revient aux fondamentaux et au plaisir de conduite.
Vous avez l’impression d’être revenu 20 ans en arrière avec une voiture légère qui vous fait ’vivre’ la route mais avec les évolutions technologiques modernes en plus !


La direction est précise et légère sans être floue,
le sentiment de maîtriser la voiture est bien présent. Je n’ai jamais eu de mauvais ressentis.
L’éclairage matriciel LED permet une vision nocturne parfaite. Bien révolu le temps de l’éclairage jaunâtre des anciennes ampoules halogènes….

Conclusion.

Le bond en avant représenté par cette nouvelle Astra est impressionnant !

Je retrouve l’agilité des voitures d’antan avec toutes les évolutions technologiques actuelles.
Le moteur tricylindre est vivant mais cette architecture accroche toujours autant mon ouïe lors des accélérations.

Au vu du dynamisme affiché par cette version d’entrée de gamme,

je suis impatient de tester une version plus puissante.

Si le prix d’entrée est compétitif, attention aux options sous peine de voir la facture s’alourdir.

Les + :

- Dynamisme
- Poids
- Habitabilité
- Eclairage
- Comportement sain
- Design

Les – :

- Accessibilité coffre un peu étroite
- Consommation en mode dynamique

Dimitri Haulet.

Les photos.

Opel Astra.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.