PARIS (Monthéry) NICE 2011 : vainqueurs Belges CHAVAN-FELOT sur la Porsche AUTOMAG-GARAGE PASSION !

Adrien Felot    2011-10-31 14:34:00   


VHRS : Les vainqueurs Belges CHAVAN-FELOT sur la Porsche AUTOMAG-GARAGE PASSION (Photo Alain PATRICE)

Venez (re)découvrir un vrai rallye en ligne à l’ancienne qui concentre sur 3 jours 220 kms de spéciales sur routes fermées.
Organisé par Classic Rally sous la houlette du très expérimenté JP Hoepfner (France-Tour, Trois-Epis), et ouvert aux VHC, VHRS et GT modernes, il comporte de longues spéciales empruntées par les grands rallyes et des courses de côtes des championnats français et européen.

Ainsi débutait la présentation de l’épreuve sur notre webzine il y a quelques semaines !

Promesse tenue ? OUI, promesse tenue, mais peu d’amateurs s’étaient laissé convaincre et c’est finalement 20 équipages seulement qui se retrouvent aux vérifications dans le parc du beau Domaine de Segrez au sud de Paris : en VHC, VHRS et en GT. Dommage !

Le soleil est pourtant de la partie et le restera tout au long du périple, si ce n’est une forte averse dans l’ascension du Col du Noyer le vendredi soir. Et du départ sur l’anneau mythique de Monthléry à l’arrivée sur la tout aussi mythique Promenade des Anglais, le road book se révélera très précis et le choix des routes très soigné.

Soleil levant pour la traversée de la Beauce

Le jeudi 15 septembre, après quelques tours de chauffe sur Monthléry au soleil levant, les liaisons traversent La Beauce, où l’éclat des champs moissonnés alterne avec l’ombre de jolis sous-bois sinueux, puis La Bourgogne où les vendanges sont déjà bien entamées. Après quelque 200 km, on rejoint la COURSE DE CÔTE DE SANCERRE, à parcourir 2 fois mais dans sa version courte de 2,37 km (contrairement à l’intégralité du parcours de l’époque de l’an dernier). A la sortie, un agréable plateau-repas (la bonne idée) attend les concurrents (sur un parking de supermarché, moins bonne idée …). On rejoint ensuite la troisième spéciale de PRECIS-LE-SEC, elle aussi à couvrir 2 fois, qui fait disparaître au premier passage, provisoirement heureusement, le médecin responsable du check-up licences suite à un tonneau de sa superbe Porsche VHC, sans mal pour l’équipage. Ils nous rejoindront le lendemain avec une autre belle voiture, la Lotus Exige. Et, toujours à travers la Bourgogne, on atteint la dernière spéciale du jour à CRUGEY qui sur ses 17,95 km devrait enfin permettre de creuser les écarts.

En VHC, CRESPEL-BACONNAIS R5 Turbo Gr IV, seuls VHC à rejoindre Nice, assurent le spectacle(Photo Alain PATRICE)

L’Hôtel Mercure **** nous accueille à Beaune mais le dîner tarde à être servi : on attendra aussi les résultats jusqu’au lendemain à cause, semble-t-il, de déplacements intempestifs du départ dans certaines spéciales. En VHRS, CHAVAN-FELOT (Porsche) 64 pts révèlent déjà leurs ambitions devant BARONNIE-LANCEPLAINE (Jaguar C) 92 pts et BLAY Claude et Yves (Volvo 122s) 101 pts. La catégorie GT voit le couple Philipe et Sylviane ARQUE avec leur impressionnante Porsche 928 GTS (115 pts) précéder, malgré une pénalité de 40 pts au CH l’agile Lotus Elise de James et Dick McCALL, mais de 4 petits points seulement.

La très rondement menée Jaguar C écopera de lourdes pénalités suite à une sortie de route

Le vendredi matin, la très belle spéciale des VINS DE MACON, que l’on devait parcourir 2 fois qui plus est, doit être neutralisée, « le Commandant du groupement de gendarmerie considérant que les modifications hâtives de l’organisation à la suite des deux commissions départementales réunies les 19 juillet et 9 août ne permettent pas de donner une crédibilité à l’organisation de cette manifestation automobile (sic) » et les équipages s’élancent pour une très longue liaison (au cours de laquelle, les 2 équipages en tête au départ, les ARQUE et CHAVAN-FELOT jardineront sérieusement à la recherche du seul CP du rallye, suite à une vérification malencontreuse auprès de l’organisateur : on vous l’a dit : le road book est très précis ; pourquoi vérifier ?) jusqu’au BOURGET DU LAC où le déjeuner est servi. Et on reprend d’emblée, sur les hauts du lac, par la belle spéciale du MONT DU CHAT dont le début très sinueux en « épingles » successives égarera les GPS les plus performants. Résultat : le GPS montrait le véhicule sur la route du dessous et l’épingle à gauche qui suivait était annoncée comme tournant à droite… trop de technique tue le sport !

Déjeuner au Lac du Bourget

Dans la foulée, on attaque le COL DE L’EPINE, ES9-11,63 km, où les pénalités resteront modérées mais on se rapproche ensuite de Gap où le ciel devient menaçant à l’abord du COL DU NOYER (Noyé eut été plus approprié, pour les sympathiques néerlandais de la Triumph TR3A – MÖLLENKAMP, Père et fille pris, capote baissée, sous l’orage juste avant le départ de l’ES N°10) où les pénalités allaient réellement pleuvoir, sauf sur MOLINA-PHILIPPE (Porsche 911 Carrera-28 pts) et FATH-FALCONE (Mercédes 560 SL-29pts ) excellents sur ces routes détrempées.

L’averse s’annonce sur le Col du Noyer, noyé (Photo Alain PATRICE)
L’averse est là ! (Photo Alain PATRICE)

Le GAPOTEL, réservé pour la nuit, se révélera moins confortable que celui de la veille, mais le dîner réussi permettra de patienter, cette fois encore, jusqu’au lendemain pour connaître les classements.

Quand 2 gloires se rencontrent : CHAVAN et « Johnny » !

En GT, les leaders du premier jour ARQUE-ARQUE tombent à la 4e place suite à une pénalité de 1020 pts en liaison, tandis que Dick et James McCALL s’installent solidement en tête avec 141 pts d’avance sur leurs poursuivants SACHET-LATUILERIE (Subaru WRX STI S). Bien que très partagés sur la conduite à tenir face aux importants décalages enregistrés entre leurs métrés et ceux de l’organisateur, CHAVAN-FELOT 172 pts conservent la tête des VHRS devant 2 autres Porsche : la Carrera de MOLINA-BASINI 289 pts et la RS de LEES-MARCHASSON 397 pts.

Et le samedi matin, sous le soleil retrouvé, les équipages s’élancent vers SISTERON, où une fois encore les autorités vont amputer la 1E spéciale du jour, la CÔTE DE FONBELLE, de ses premiers 19 km, les plus beaux ! Surprise, ce sont des équipages plutôt mal classés jusqu’alors qui s’emparent des 3 premières places … le vent tourne ?

Un 2d équipage belge avait fait le déplacement : HELSON-DELVAUX 6es (Photo Alain PATRICE)

On rejoint ensuite DIGNE et le célèbre COL DU COROBIN remporté par Julien et Dominique GABRIELLE sur Austin 1275GT puis ENTREVAUX, où un excellent déjeuner recharge les batteries des équipages pour la spéciale du CHAMP (Val de Chavagne du Monte) à parcourir 2 fois dans un sens et une fois dans l’autre ! Mettant toutes ses ressources au service du départage des concurrents, l’organisateur installe 3 prises de temps pour chaque ES et les déplace entre chaque passage. A ce jeu de précision, ce sont Philippe et Sylviane ARQUE qui s’imposent avec 61 pts au total des 9 prises …bravo !

Quand on vous dit que les 911 sont félines …
Petite pause avant la dernière ES

Après l’arrivée sur la PROMENADE DES ANGLAIS, où la foule profite du soleil pour bronzer sur la plage ou pour admirer les beaux véhicules du PARIS-NICE, la remise des prix doit attendre le retour de l’électricité tandis que le chef du splendide hôtel SPLENDID improvise un repas froid du meilleur aloi.

Deux belles anglaises sur la Promenade du même nom.

En VHRS, le classement final confirme celui de la veille avec un podium entièrement Porsche :

  • 1.CHAVAN-FELOT 318 pts,
  • 2.MOLINA-BASINI 626 pts,
  • 3. LEES-MARCHASSON 811 pts
  • suivis de près de la très exceptionnelle Ferrari Dino 308 GT4 de Philippe et Sylvie LEFEBVRE 828 pts.

La catégorie GT MODERNE, au contraire, suite à des ennuis mécaniques des leaders de la veille, voit SACHET-LATUILERIE 835 pts imposer leur SUBARU devant Philippe et Sylvie ARQUE 1400 pts, avec leur très véloce mais encombrante PORSCHE 928 GTS, et un autre couple bien sympathique, Marcel et Normi BRAUN à 4 points seulement.

Adrien, Jean-Paul, et Charles, 1ers en VHRS
Philippe et Sylviane ARQUE, 2es en GT Modernes
Marcel et Normi BRAUN complètent le podium GT Modernes

Lors de la remise des prix, Jean-Paul HOEPFNER ne s’est pas prononcé sur la date ni la formule d’un éventuel PARIS-NICE 2012, déçu qu’il était du nombre restreint de participants et des difficultés rencontrées pour obtenir l’appui de l’une ou l’autre ASA locale et la bienveillance des autorités sur une telle traversée de la France … Quant aux participants 2011, beaucoup, dont certains fidèles des organisations de PROMAUTO, se disaient ravis de l’expérience même si plus de rigueur dans le placement des départs et des prises de temps intermédiaires eut été la bienvenue.

Le docteur RUAULT et Brigitte JEDWAB, bien remis de leurs émotions du 1er jour
Le speaker et le patron à l’écoute …

Pour la Porsche AUTOMAG-GARAGE PASSION, ce fut l’occasion de faire le plein de points pour le Challenge RETRO-CUP, mais l’équipage eût préféré davantage d’opposition des habitués du Challenge, totalement absents cette fois …

ARF.

- Infos complémentaires et inscriptions : www.classicrally.fr
- e-mail : info classicrally.fr
- tél/fax : +33(0) 388 32 85 35 - portable JP Hoepfner : +33(0) 633 45 09 734

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.