PIRAUX- MONARD imposent la R5 Alpine au CER 2013.

Eddy Coppée    2013-10-15 22:38:00   


José Lareppe avait clairement annoncé que le CER 2013 serait de ses propres termes, un rallye à l’ancienne. C’est un marathon nocturne déguisé entre feu le rallye intime et le rallye pirate de longue haleine que nous a proposé José Lareppe, acceptant même dans un règlement avalisé par la fédération francophone, les voitures modernes.

35 équipages sont présents à Oteppe, des habitués du CER et quelques nouveaux venus en quête de nostalgie. Toutes les notes sont en fléché orienté non métré, la moyenne est de 50 Km/h, les Cp sont à prendre, et il n’y a pas de contrôle satellite de position.

Dès la traversée du Condroz le ton est donné, les chemins de remembrement bien connus des équipages locaux permettent une mise en jambe qui sera de courte durée. La remontée vers Rhisnes via Gembloux laisse entrevoir un road book très pointu où le repos entre CH ne sera pas de mise. Les concurrents volent , ou tentent de revenir dans le parcours lorsqu’ils se sont trompés.

Les outils technologiques étant libres l’appoint du GPS pour revenir sur le parcours au travers de points remis par l’organisateur permet de reprendre le bon chemin, avec à la clé des pénalités abondantes résultant des CP manquants.

C’est avec soulagement que les équipages arrivent à Mettet où les attend un certains réconfort et une pause bien accueillie. On panse les plaies, les crevaisons ont affecté quelques concurrents dont Daniel Reuter,il y laissera un peu de temps.

Moors-Beyers en Mac-Gyver rattache un échappement baladeur .

Beau début de rallye de Christophe Hayez et de son fils Lionel, dont c’est la première apparition sur une Toyota inédite. Sous les yeux incrédules de maman, à Mettet Lionel a su convaincre les suiveurs qu’il devait rester à leurs côtés le temps d’une boucle encore. Lorsqu’on est né avec, on vit avec cette passion dans laquelle il a été bercé et qu’il découvre.

Les concurrents alimentent les réservoirs en précieux carburant et s’apprêtent à vivre une nuit d’enfer.

Biesmes est vite oublié, direction Dinant et quelques spéciales que José a longtemps parcouru. Les novices sont gâtés. Jean-Marc Pitz qui a troqué son appareil pour le volant d’une BMW 2002, apprécie, même si les voitures et les équipages souffrent, mécaniquement et physiquement.

Au gré des CH deux équipages vont s’isoler en tête, Piraux-Monard et Reuter- Vandevorst, un match entre une R5 alpine de 90 cv et une Ford Focus bien boostée entre 1980 et 2011, 31 ans séparent ces voitures. EddyD’Hoe -Jens Vanoverschelde sont aussi dans le coup, mais Eddy accuse un peu le poids des ans. C’est un exercice un peu fatiguant et je n’ai plus 20 ans.

Musty-Content sont particulièrement véloces. La BMW souffre, mais Claudy garde le cap. Van Craeynest-Desmet sur une Opel Combo de 70 cv attestent que c’est réalisable.

Avec des voitures moins performantes, l’Autobianchi A 112 de Lhotellerie-Cruquenaire fait des miracles. Le droit à l’erreur est nul. Direction le sud toute pour le marathonien convoi .

Lempereur-Driesen apprécient , l’ Alfa est surboostée. Le tracé est de toute beauté , mais les kilomètres sont là et les concurrents fatiguent. Les petits Cp que les concurrents ont tant de difficultés à apercevoir font mal. Alfanus-Bernard sur une Porsche 944 bien éclairée en feront les frais.

Au petit matin la remontée via la France , pour rejoindre Dourbes laisse quelques traces chez les participants. José Lareppe devant une avalanche de retard annule la mise hors course après 30 minutes de retard. Cette décision favorisera un peu les concurrents ayant coupé pour revenir sur le parcours, éludant CP et CH .
Au final, victoire d’Eric-Piraux et Catherine Monard , la petite R5 a terrassé de peu les sangliers des Ardennes.

CER CLASSEMENT FINAL 28/09/2013

1.PIRAUX ERIC-MONARD CATHY RENAULT R5 ALPINE 1980 6680 pts ;
2. REUTER DANIEL- VANDEVORST ROBERT FORD FOCUS RS 2011 7031 pts ;
3. MUSTY HUBERT-CONTENT CLAUDY BMW 2002 Tii 8732 pts ;
4.D’HOE EDDY- VANOVERSCHELDE JENS MG B V8 1969 8853 pts ;
5.VANCRAEYNEST FREDERIK-DESMET GUY OPEL 9366 pts ;
6.LEMPEREUR BAUDOUIN- DRIESEN ERIC ALFA ROMEO GT V 1972 10306 pts ;
7.LHOTELLERIE SEBASTIEN -CRUQUENAIRE CHRISTOPHE AUTOBIANCHI A112 1982 13873 pts ;
8.ALFANUS GEORGES- BERNARD CHRISTIAN PORSCHE 944 TURBO 1987 22063 pts ;
9. MOORS FREDDY- BEYERS RENE TOYOTA COROLLA GT 1984 22868 pts ;
10.GILLARD NICOLAS-LALIEU PHILIPPE OPEL ASCONA A 1973 30572 pts ;
11.BOURGARD GREGORY-GENGOUX BATISTE HONDA CIVIC 1979 36621 pts ;
12. COPPEE OLIVIER- COPPEE EMMANUEL PORSCHE 924 1981 44714 pts ;
13 .HENNES NICOLAS-SIMON PATRICE Mercedes 2011 49681 pts ;
14 .FASSIN POL- HELAS GERARD BMW 2002 1969 53240 pts ;
15. GOENS BJORN - TULPIN LAURENT FORD ESCORT 1972 55415 pts ;
16. MORSAT PHILIPPE-WERY DAVID BMW323i 1982 73002 pts ;
17 .DEPESTEL DIRK- WITTEVRONGEL LUC AUDI QUATTRO 1981 73895 pts ;
18. PHILIPS MARIO-DURY PETRO FORD ESCORT RS 1990 80004 pts ;
19 . PITZ JEAN-MARC- SPRONCK JEROME BMW 1602 1975 89530 pts ;
20. RECULE MICHEL-VERSTRAETEN GILBERT OPEL KADETT 1974 91862 pts ;
21. VANDEWATERE ROGER - VANDEWATERE ROBIN CITROEN AX 1995 111444 pts ;
22. DE WOLF SAM -COLE JULIE PEUGEOT 205 1992 pts.

Eddy COPPEE

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.