Parcours inédit pour les 12 Uren van de Vlaamse Ardennen

Eddy Coppée    2008-04-16 11:40:57   

12 uren van de vlaamse ardennen : 23/02/2008


Un plateau plutôt maigrichon pour cette épreuve , la famille de Munck a fait contre mauvaise fortune bon cœur .Après les legend boucles de Spa et avant le St Nicolas , qui avait été déplacé, la date choisie depuis longtemps, n’était certes pas la meilleure.

Il me manque 10 concurrents nous déclarait d’emblée Philippe De Munck.
Parcours inédit, divisé en trois parties, visite des régions du Waasland et de la hollande toute proche , un joli programme associé à un temps sec et ensoleillé, que rêver de mieux.

De Bruyne - De Pla

Un départ de DENDERMONDE où on pouvait admirer, au garage HOLVOET, les réalisations du cru et la dernière Celica construite à l’avenir prometteur.
Le rallye débute par un fléché chez le marchand de matériaux HOFFMAN, entre les tas de pavés multicolores , au gré des banderoles, les demi-tours font rage . Dans cet exercice pour le fun les copilotes sont mis à contribution . Le ton est donné.

BMW Touring : Aerts

Le rallye prend la direction de la côte et des polders longeant la frontière hollandaise.
Le schéma est classique et les notes de qualité. La première partie voit Thijs Moors prendre un léger avantage sur Adriaens et Gielen sur Porsche. En voisin Eddy D’Hoe et Vanoverschelde qui s’affirment cette année de plus en plus, ne sont pas trop éloignés. Ils connaissent bien le terrain et l’esprit du parcours. Les difficultés se multiplient savamment dosées par Philippe De Munck et son équipe.

Corliano et sa fidèle Fiat

Le travail des copilotes est décisif car la moindre erreur se paie cash dans une région méconnue où il n’est pas possible de revenir sur des sites et des notes connues , excepté pour les locaux .
Ainsi Florence Defoy et Yannick Albert après avoir largement dominé cette première partie voient leurs espoirs s’envoler. Ils perdent pied et abandonnent, n’arrivant plus à faire le point. Ils laissent Dan Camerman -Pigeolet et de Bruyne - De pla s’expliquer en classic, malgré quelques soucis mécaniques de la Simca rallye de Camerman. Le pire reste encore à venir.

Recule en Escort MKI

La seconde partie nocturne s’annonce aussi difficile avec un retour sur St Nicolas. Toutes les difficultés sont présentes de la carte à tracer en passant par les divers fléchés. On ne vous narre pas les zonings, ni les contestations des riverains qui barrent la route sur des chemins peu visités.

Dupan et la Mini ...

Maîtrisant bien la situation Eddy D’Hoe va faire la différence d’autant que Thijs perd son avantage sur une note d’entrée de ferme dont une bordure discutable et encore longuement discutée va lui faire perdre le rallye. « Un T sur grand route entre deux maisons la nuit », nous a piégé , comme tant d’autres Mathy aussi…..

Gielen & Mathy

D’Hoe possède une voiture parfaite pour ce genre d’exercice, le V8 est très coupleux et bien secondé Eddy peut entrevoir la saison avec sérénité. L’avantage du terrain est certes présent, mais gagner à domicile a toujours un certain charme. Beau résultat aussi pour DEVOLDER Dupan dont la Mini n’est pas toujours à son avantage. Ils devancent Hofman et Togaert associé à Robert Vandevorst sur la Bmw. « Malgré une avalanche de pénalités et 20 minutes perçues, je termine encore 5ème. On pourrait s’en satisfaire, mais cette situation m’interpelle je crois que les traceurs doivent un peu se remettre en question ».

Eddy D’Hoe chez lui ...

En classic victoire de De Bruyne De Pla sur une escort 1300 devant Camerman Pigeolet, avec un moteur à l’agonie et des phares qui cherchent la lumière et Aerts Vanoverschelde sont 3ème.
La BMW touring semble prendre goût aux épreuves étrangères et au soleil en général. On ne peut la blâmer.

une belle TR7 !

Une super organisation et un beau parcours qui mériterait plus de participants.

Eddy Coppée

Vos commentaires

  • Le 20 avril 2008 à 18:22, par kadett En réponse à : Parcours inédit pour les 12 Uren van de Vlaamse Ardennen

    Entièrement d’accord avec toi Eddy sur la dernière phrase de ton article.Accueil-parcours et convivialité font de ce rallye une rendez-vous à ne pas manquer.Pour une première en terre néerlandophone,j’ai pris mon pied.
    Equipage Jacquet - Driesen

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.