Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

Christian Bouchat.    2004-03-15 00:00:00   

Depuis plusieurs années, Peugeot est en tête des ventes de voitures neuves en Belgique. Il est assez significatif de remarquer que cette domination coïncide avec la sortie de la 206, dont la variété de moteurs et de carrosseries n’est certainement pas étrangère au succès de celle-ci. La sortie du quatre millionième exemplaire de 206 vient d’être fêté (cf. article Peugeot 206, les 4.000.000 produits). Nous avons récemment effectué l’essai du break 206, dans sa version « haut de gamme », équipée du moteur diesel le plus puissant, le 206 SW Quicksilver 2.0 Hdi.


Gamme 206 SW

Présentée au salon de Genève 2002, La gamme 206 SW reste assez discrète sur nos routes. Elle compte 10 références (7 « essence » et 3 « diesel ») dont les prix s’échelonnent entre 12.560 et 18.370 ? TVAC. (Tarif belge du mois de mars 2004)

Trois niveaux de finition sont disponibles : Enfant Terrible, XS, Quicksilver et GTI
(Cette dernière version, uniquement « essence »).

Architecture

Comme toutes les 206, le SW est un véhicule à moteur avant placé transversalement. Les roues avant sont motrices et la carrosserie est monocoque.
Le 206 SW est une version rallongée des berlines 3 & 5 portes (+195mm). Etonnamment, ce rallongement ne profite pas aux passagers arrière (pas d’augmentation de l’empattement), mais uniquement au coffre (augmentation du porte-à-faux arrière).

Des détails comme la possibilité d’ouverture de la vitre de hayon ou les poignées de portes arrière intégrées dans le montant prouvent que les designers de Peugeot n’ont pas dessiné le 206 SW comme un véritable break, mais plutôt comme une berline plus accueillante pour les bagages, tout en gardant un aspect et un comportement routier identiques aux berlines 3 & 5 portes. Ils visent une clientèle jeune, dont les occupations, professionnelles ou non, demandent plus de place, mais refusent de rouler dans une automobile assimilée à un utilitaire.

Moteurs

Quatre groupes à essence et deux groupes diesel sont proposés.
Les moteurs à essence sont des quatre cylindres de 1.124, 1.370, 1.587 et 1.997 cm³. Ce dernier étant réservé à la version GTI. La version XS 1,6 est également disponible avec une boîte automatique.

Les moteurs diesel de la famille HDi sont bien sûr équipés d’une injection directe à rampe commune. Le 1,4 HDi de 50 kW (69 CV) constitue la plus récente ajoute à la gamme.

Le deuxième moteur HDi est le 2,0 L de 66 kW (90 CV), déjà bien connu. Il est à remarquer que Peugeot suit la tendance actuelle, en ne proposant pas de boîte de vitesse automatique sur les motorisations diesels.

Notre voiture d’essai

Peugeot Belgique a mis à notre disposition une 206 SW Quicksilver 2,0 HDi. Cette combinaison constitue l’offre la plus onéreuse de la gamme 206 SW à motorisation diesel. Une version Quicksilver à moteur essence 1,6 litres (110 CV) est également disponible en Belgique.

Notre véhicule d’essai valait 18.525 ? TVAC (au 03/2004, en Belgique), soit :

Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 Hdi : 16.840,00 ?, TVAC, équipée des options suivantes :

1° Contrôle de la stabilité (ESP), proposée à 500 ? TVAC.

2° Conditionnement d’air, facturé 1.090 ? TVAC

3° Détecteur de pluie à 95 ? TVAC.

Habitacle et équipements

TOUTES les 206 SW disposent, de série d’un système ABS avec EBD et assistance au freinage d’urgence, d’airbags frontaux pour le conducteur et le passager avant, de fixations Isofix sur le siège du passager avant et aux places arrières latérales, d’un verrouillage centralisé des portes avec commande à distance, d’un volant réglable en hauteur, de lève-vitres avant électriques, de vitres teintées, de barres de toit, d’une radio avec lecteur de CD frontal et d’un siège conducteur réglable en hauteur.

En outre, la dotation de la 206 Quicksilver comprend des jantes en alliage léger de 16 pouces, des rétroviseurs électriques et chauffants, la peinture métallisée, des phares antibrouillard à l’avant, un ordinateur de bord et des airbags latéraux et rideaux.

L’accès aux places avant se fait sans encombre et la position de conduite est plus que satisfaisante. La finition et la qualité de l’assemblage paraissent très correctes. A l’arrière, il n’y a pas de miracle. L’empattement n’ayant pas été augmenté, par rapport aux 206 à 3 & 5 portes, en conséquence, l’habitabilité y est aussi comptée. La banquette arrière se replie aisément, de façon asymétrique et offre un plancher plat. Dans le coffre, 8 anneaux d’arrimage et un filet de coffre permettront d’éviter aux objets déposés dans celui-ci de ne pas s’y éparpiller de manière intempestive. Le volume du coffre, sans être gigantesque, est suffisant pour faire face à la plupart des exigences. Afin d’y accéder, on peut ouvrir le hayon ou la lunette arrière, uniquement.

Comportement routier

Durant toute la durée de notre essai, il a plu. Ce qui permît d’apprécier le bon comportement du 206 SW sur les revêtements mouillés, malgré des pneus relativement larges (205/50 R 15), qui devaient augmenter les risques d’aquaplanage. Il est à supposer que ce bon comportement routier sur sol détrempé reste, au moins, aussi bon sur le sec !!!

La relative sècheresse des suspensions rend la voiture assez inconfortable sur long trajet.

La consommation, vu la puissance et le poids du véhicule, nous apparaît comme relativement élevée. Lors de notre essai, nous avons réalisé une moyenne de 7,57 Litres aux 100 Km. Il faut cependant préciser que nous n’avons pas particulièrement cherché à réaliser des chiffres record d’économie.

Garanties

La garantie légale de deux ans, pièces et main d’ ?uvre, sans limitation de kilométrage est d’application. Le client peut, moyennant paiement, étendre la garantie de un ou trois ans.

En outre, Peugeot accorde une garantie de trois ans contre les défauts de la peinture et une garantie anticorrosion de 12 ans.

Pendant les deux premières années, Peugeot offre une assurance assistance 24 heures/24 et 7 jours/7 dans la plupart des pays d’Europe.

Conclusions

Le 206 SW possède un design élégant qui permet le transport d’objets relativement encombrants, tout en gardant toutes les qualités dynamiques des berlines 206. Du point de vue esthétique, la version Quicksilver est particulièrement réussie. Cependant, la note apparaîtra salée à certains. A équipement et motorisation équivalents, il faut compter des majorations de 1100 ? et 700 ? respectivement, par rapport aux berlines 206 3 portes ou 5 portes .

DIMENSIONS ET POIDS.

Modèle Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi.
Longueur :</td>
<td>4.028 mm
Largeur :</td>
<td>1.652 mm
Hauteur 1.460 mm
Empattement 2.442 mm
Garde au sol 110 mm
Voie Avant 1.419 mm
Voie Arrière 1.407 mm
Pneus 205/45R 16W
Système de freinage avec ABS,EBD et assistance au freinage d’urgence.
Freins avant à disques ventilés
Freins arrière à tambours
Suspension avant à roues indépendantes du type McPherson, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques intégrés
Suspension arrière à roues indépendantes, bras tirés, barres de torsions transversales et amortisseurs hydrauliques intégrés
Direction à crémaillère, à assistance variable
Diamètre de braquage entre murs 10,20 m
Diamètre de braquage entre trottoirs 9,85 m
Poids en ordre de marche 1.191 kg
Poids total en charge 1.611 kg
Poids de la remorque freinée 1.100 kg
Poids du train autorisé 2.511 kg
Capacité du réservoir d’essence 50 litres
Volume du coffre de 313 à 1.136 litres

VITESSE, ACCELERATIONS, CONSOMMATION ET EMISSIONS.

Modèle Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi
Vitesse maximale 179 Km/h
0 >100 Km/h 13,5 s
1000 m départ arrêté 34,6 s
Consommation en cycle complet 5,3 litres aux 100 Km
Consommation en cycle extra urbain 4,4 litres/100 Km
Consommation en cycle urbain 6,9 litres/100 Km
Consommation moyenne durant l’essai 7,57 litres/100 Km
Rejet de CO² 144 gr / km

MOTEUR ET TRANSMISSION :

Modèle 2.0 HDi
Type 4 cylindres en ligne
Refroidissement Par eau
Arbre(s) à cames 1 en tête
Soupapes par cylindre 2
Alésage x course 85 x 88 mm
Cylindrée 1.997 cm3
Taux de compression 17.6 à 1
Puissance maximale 66 kW (90 CV)
Régime maximal 4.000 tr/min
Couple maxi 205 Nm à 1.900 tr/min

TRANSMISSION :

Boîte de vitesses Manuelle à 5 rapports AV + 1 AR
Embrayage monodisque à sec.

Comme toujours, les prix annoncés peuvent être modifiés à tout moment sans préavis aucun de la part de l’importateur.

Vos commentaires

  • Le 8 août 2005 à 19:21, par ANTOINE En réponse à : > Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    Je ne suis pas d’accord sur la consommation.

  • Le 15 mars 2007 à 09:10 En réponse à : > Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    cote bruit interieur c’est infernal
    Exixt-il une plage arriere pour le modele commercial ??
    valfroy@hotmail.com
    merci

  • Le 27 juin 2007 à 15:14 En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    J’ai une 206 sw quicksilver et je voudrais savoir si la banquette arrière compte 2 ou 3 places ?
    Merci d’avance.

  • Le 12 janvier 2008 à 15:08, par valfroy En réponse à : > Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    j’ai realise un paneau de 20 mm avec un petit rabat articule pour ouverture de la porte le tout habille de tissus noir le paneau s’encastre bans le moulage du coffre

  • Le 7 juillet 2008 à 00:43, par fredlepp En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    il est dit dans l’article :
    "équipée du moteur diesel le plus puissant, le 206 SW Quicksilver 2.0 Hdi"

    dans toutes les documentation que j’ai trouvée (sur des sites francais) ce moteur ne fait que 90cv. hors le 1.6 hdi fap fait 110cv.

    une explication ??

  • Le 9 décembre 2008 à 06:56 En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    Le 1.6 HDI FAP de 110 CV n’existait pas sur les 206 à la date de parution de l’article, le 15/03/2004.

  • Le 9 décembre 2008 à 10:35, par Tav3 En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    Avec du retard, vu la date de l’essai, oui c’était le hdi le plus puissant pour la 206.

  • Le 6 janvier 2010 à 17:28, par popole En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    ma 206 sw quicksilver fait un bruit a l arriere quand je roule a environ 100km / h comme un bruit d essoreuse

  • Le 25 janvier 2010 à 16:44, par DMa En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    j’ai une 206sw hdi premium de novembre 2003 achetée neuve.aujourd’hui,82500km et problème de synchronisation boîte de vitesses de la 2ème vers la 3ème seulement !!est-ce bien normal avec un km si faible,des révisions toujours réalisées,et une conduite cool ?? ce défaut aurait-il été signalé par ailleurs ?et pris en compte par peugeot ?

  • Le 11 mai 2010 à 20:30, par Phil En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    J’ai une 206SW quicksilver .
    Bruit dans l’abitacle important.
    Pas tres souple.Mais coté sport c’est normal pour bonne tenue de route.
    Sinon bonne petite voiture

  • Le 22 juillet 2012 à 12:18, par JPM16 En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    possède ce modèle depuis un an , ai fait 10 000 km , 3ème main, achetée à 85 000.
    Vient d’avoir problème connu train arrière début ( bruits claquement ) à suivre...

  • Le 21 août 2016 à 19:50, par moulineur En réponse à : Peugeot 206 SW Quicksilver 2.0 HDi à l’essai.

    ma quick silver de 2004 à 200000 kms ,hormis l’entretien normal et les piéces d’usure habituelles elle tourne comme une horloge malgré qu’elle dorme dehors,tracte une remorque et de plus soit souvent remplie en break,pas d’huile,pas d’eau mais l’entretien.Bonne voiture économique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.