Quarantième anniversaire du Rallye du Condroz – 2013.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2013-11-11 18:43:28   


Pour cette quarantième édition du rallye du Condroz,

les organisateurs veulent fêter ostensiblement cet anniversaire et invitent le plus grand pilote de tous les temps : Sébastien Loeb !

Sébastien Loeb.

Ses statistiques sont impressionnantes : 9 titres de champion du monde, 78 victoires et 116 podiums en WRC !

Le regret

est que pas un seul grand pilote belge n’est présent pour lui disputer la victoire et empêcher sa course triomphale vers l’arrivée !
Si un appel à la générosité est lancé afin de permettre à Freddy Loix de rouler sur un bonne voiture, la récolte est peu fructueuse. L’argent récolté est finalement donné à une bonne œuvre.

Loix absent au Condroz.

Dommage pour le spectacle.

Ne boudons pas notre joie, notre plaisir de voir ce tout grand pilote sur les routes belges. L’occasion ne se représentera pas de sitôt, si elle se revient …
Dixit Sébastien Loeb : « Ma femme Séverine a accepté l’invitation d’Yves Matton. Et comme il lui faut un chauffeur, je l’ai donc accompagnée ! »

Réaction de Séverine après le rallye.

Coté météo,

nous sommes gâtés. La pluie est bien présente et les routes sont très ‘délicates’, le vrai temps typique du Condroz.

La nouvelle spéciale d’Anthisnes

ne me convainc pas, l’endroit que j’ai choisi n’est pas à la hauteur de mes attentes.

Direction ensuite vers la spéciale de Goesnes,

pas loin du village de Perwez. L’endroit est bien connu, toujours spectaculaire, une valeur sûre !

Pas de sortie de route

mais quelques passages ‘limites’ comme on les aime !

Une rapide visite

au centre du rallye pour les infos, un petit café pour certains et saluer quelques amis.

Le retour

de la spéciale de Villers-Le-Bouillet me rappelle de bons souvenirs et je ne veux pas la rater.

Je suis enchanté

par le passage sous le pont de l’autoroute, toujours aussi délicat …
Et certains l’ont un peu oublié ! Merci à Dominique Julien qui nous fait un passage ‘hyper méga limite’ …

Il me permet

de tester mes reflexes, heureusement toujours très bons !

Le découpage et le timing

ne favorisent pas les déplacements entre les spéciales. Il est difficile d’en voir une sur deux. Côté spectateurs, je trouve qu’ils sont peu nombreux aux abords des spéciales. L’effet ‘Loeb’ est indéniable. Aussi, quelle aurait été la situation sans sa présence ?

Par contre,

il faut souligner que ce public fait preuve de discipline. Cela fait plaisir à voir. Espérons être sur la bonne voie !

Côté sportif,

le podium ressemble à la cafétéria de Citroën … Xavier Bouche et Yves Matton entourent le grand Sébastien Loeb qui gagne sans vraie concurrence.

Néanmoins, un grand coup de chapeau à Xavier Bouche !

S’il ne roule plus souvent, il réussit à dompter une voiture qu’il découvre sur un terrain ultra-délicat.

Dimitri Haulet.

Le lien vers toutes les photos.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.