Rallye Monte-Carlo Historique 2013 de Reims à Monaco la route sera longue

Eddy Coppée    2013-01-25 20:45:18   


La 16ème édition du Rallye Monte-Carlo Historique va nous replonger dans l’ambiance des Rallyes Monte-Carlo des années 60 et 70.

La tradition se maintient avec des villes départ : Copenhague, Glasgow, Reims, Barcelone ou Monte-Carlo. La capitale champenoise accueille un maximum d’équipages belges. Direction commune Valence pour deux nuits. Visite guidée des hauts lieux de l’Ardèche et de la Haute-Loire, de Burzet à Saint-Bonnet-le-Froid, Saint Julien de Gua. Retour vers Monaco, avec une halte à Gap, au menu quelques Rt classiques dont Saint-Jean-en-Royans et le Col de Corobin. Enfin, le parcours final avec la nuit du Turini et un retour bien mérité à Monaco.

Participant au succès de cette épreuve ,pour la 3ème année consécutive, Renault Classic s’associe en effet au Rallye Monte-Carlo Historique. Après les Renault 4 et les Renault 5 honneur cette année aux Alpine qui ont remporté l’épreuve , il y a quarante ans. L’équipage Jean-Claude Andruet-Biche vont en quelque sorte remonter le temps.5 alpines sont engagées, avec des pilotes de la marque Jean Ragnotti, Jean Vinatier et Alain Serpaggi, mais aussi Carlos Tavares le directeur aux opérations du groupe.

Face à cette armada , dix équipages belges sont au départ .

Vainqueur en 2012, José Lareppe et Joseph Lambert feront un maximum pour rester dans la légende. La mécanique de la Kadett n’a plus de secret pour José et Joseph tel un métronome sait le guider avec la précision d’une horloge suisse.

Raymond Horgnies et Christophe Hayez sur Porsche 911 sont des habitués des épreuves de régularité. Quelques grains de pierre sont venus perturber leurs derniers engagements. Sûr qu’ils visent un podium à la régulière dans un rallye où les conditions atmosphériques peuvent trop fréquemment faire le classement. Le boulanger a plus d’une miche dans sa hotte et un podium ne serait que le fruit de ses participations .

Dominique Holvoet et Bjorn Vanoverschelde avec une Toyota Celica préparée et entretenue par Dominique n’ont qu’un objectif, le podium. Trop souvent frustrés ces dernières années, ils allient expérience et simplicité. Bjorn est un jeune co-pilote qui s’illustre dans le championnat FBVA et depuis deux ans , il a pris goût au rallye de vitesse historique. Ils forment un tandem solide .

Dirk Van Rompuy et Jens Vanoverschelde ne sont pas des inconnus. Dirk alterne les succès sur piste et en rallye. Récent vainqueur du rallye de St Nicolas sur cette même Ascona 200, il a eu le temps de s’adapter à Jens. Le frère de Bjorn a pris pas mal d’assurance et pourrait créer la surprise. La voiture est préparée et assistée par Tom Tytgat,le TT racing est une référence en préparation Opel. Dirk Van Rompuy découvrira le Monte Carlo, intégré dans le team CER de José Lareppe, il ambitionne une place dans top 20.

Van Rompuy père et fils et Tom Tytgat une solide association

Michel Decremer et Eric Van Bourgonie , disputaient l’an dernier le Monte Carlo avec une Porsche 924, malmenée ,suite à un accident, ils rejoignaient Monaco avec satisfaction. Cette année ils reviennent avec une Ascona 400,voiture mytique mais en version tourisme en non GR4.Ils ont bien préparé leur périple et le passé d’Eric comme co-pilote lui permet d’aborder l’épreuve avec plus de confiance.

Didier Lodewyckx et Pat Lambert sur la Moretti Moretti 850, nous proposent un projet original.la voiture d’abord, la Moretti a bien participé au Monte Carlo. L’originalité de la carrosserie de la petite italienne s’est immédiatement distinguée. Regardez la VDS001 actuelle et vous comprendrez que les carrossiers italiens étaient des génies.

Sur ce châssis d’époque il a fallu greffer la mécanique de la 850.Dans la Moretti, elle a largement trouvé place et retrouvé un punch qu’on ne ,lui connaissait pas. La différence de poids est certes à son avantage , mais elle n’explique pas tout.

Parallèlement on a soigné l’habitacle où Pat va devoir œuvrer afin que la petite Moretti soit à l’heure au bon endroit.

le physique a aussi été peaufiné avec un passage chez Philippe Ménage pour la glisse et découvrir les limites en zone sécurisée. Une camionette d’assistance a été aménagée pour suivre la Moretti.

Quelques soutien publicitaires dont GMT Chronographs ont permis à l’équipage de peaufiner certains détails. Les reconnaissances de fin décembre ont été fructueuses et c’est plein d’espoirs que Didier et Pat vont après le passage administratif partir de Reims. Valence les attend au gré d’une liaison pas toujours facile.

Didier Lodewyckx et Pat Lambert sur la Moretti Moretti 850

Quelques autres équipages nationaux sont au départ Brajkoovic Antoine associé à l’expérimenté Yves Thirionnet sur une escort,Thone Michel et Julien ont fait confiance à une Porsche 924 ,jean-Paul Vilain associé à Frédéric Macq sur une Fiat X 1/9 et Philippe Demanetfera équipe avec Thierry revel sur une VW Golf.

reconnaissances de décembre

Rendez-vous à Reims le samedi 26 janvier (de 9 heures à 18 heures 30) et le Dimanche 27 Janvier (de 8 heures 30 à 15 heures) au Parc des Expositions.pour le contrôle technique et administratif des voitures et équipages .

La caravane rejoindra ensuite la place du forum pour le départ de ce périple de 2000 km.

Texte et photos EDDY COPPEE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.