Rallye Saint Nicolas 2013 Jacquet-Albert parfaits et Hontoir –Peeters découverte de la régul de la meilleure manière .

Eddy Coppée    2013-12-16 22:01:10   


Dernier rallye du challenge régularité de la FBVA le Saint Nicolas clôture chaque année la saison des rallyes de régularité de la meilleure manière qui soit. C’est un feu d’artifice que nous réserve chaque année Robert Rorife. « Je trace le saint Nicolas, comme un rallye auquel je rêve de participer. Sans astuces, mais avec un gros cœur. Le but étant de rouler et encore rouler sur de belles routes.

Même la pelle à neige.....

Les Ardennes sont propices à l’exercice et si la météo est capricieuse on pourrait revoir la neige, cela peut permettre aux concurrents de garder des souvenirs uniques. »

Deux catégories sont au programme, des classic, à notre humble avis des expert moins et des expert plus, car le Saint Nicolas, leur est dédié. La majorité des concurrents en expert comme en classic ont opté pour des pneumatiques typés neige, on a même vu des clous, mais aussi des pneus terre polonais. Une préparation minutieuse est requise pour ce rallye.

Jojo Paisse et Palou étaient de retour avec cette superbe Audi quattro châssis court

On attendait la neige, qui recouvre un peu la région de Transine , mais c’est le brouillard qui a envahi la région de Longlier. Les routes sont gorgées d’eau c’est ce terrain que vont affronter les 40 équipages classic et les quinze équipages expert. Les classic ouvrent la route avec deux Rt de mise en jambe, avant de rejoindre les expert qui se voient proposer de gros morceaux dès Blanchipont.

Dès le RT3 les classic perdent de précieux points. Quelques abandons dont Noelanders, Caignies et Schoonbrod dont la Porsche n’est pas idéale pour ce terrain. Le rallye est lancé et malgré les chasseurs la montée vers Transinne et Libin se fait rapidement. Le routier pénalisant prévu par Robert Rorife fait déjà quelques dégâts.

Guilmain père et fils

C’est avant Noirefontaine que les Guilmain père et fils perdent un temps précieux dans une carte où les lunettes double foyers de Françis lui jouent des tours. En expert Van Rompuy-Vanoverschelde semblent dominer leur sujet. Ils sont venus préparer Monte Carlo avec l’Ascona.Jacquet Albert et Moors-Herman, restent bien placés. En classic, Hontoir-Peeters, devancent Fassin-Hellas et Delporte-Laufs.

Delporte-Lauffs Fiat x 1/9

Une première pour Florent Hontoir qui est pluri- disciplinaire, course de côte rallye sprint et autres. Il représente bien la famille Hontoir dont le papa Jean-Pol est un assidu des rallyes. Surprise à Noirefontaine Eddy D’Hoe connaît des soucis de courroie. »J’ai remplacé deux fois la courroie alternateur et pompe à eau. J’ai fini avec la température dans le rouge. J’en reste là, c’est mon premier abandon en 7 ans.

La nuit est là, il est temps de faire le plein d’énergie pour les voitures et les concurrents. Tous savent que cette première partie est plus facile et que les difficultés sont à venir. C’est reparti, mais cette fois la pluie vient perturber la visibilité. Les routes en terre et les larges flaques d’eau vont cette fois perturber la vision du terrain. C’est justement une mare qui va plonger certains concurrents dans la boue. Sur cette note un laisser 1 gauche pour un quitter droit sur terre, le rallye se joue, quelques équipages perdent de précieuses minutes en RT . Florent Hontoir dont c’est le premier rallye de régularité, se joue des pièges bien secondé par notre confrère Alexandre Peeters qui a trouvé en Florent un pilote rapide. Ils rentrent à Neuchateau largement en tête.

Hontoir-Peeters un duo plein d’avenir
Vanderspinen-Dupan sur Volvo 144

Fievez qui a évité la flaque d’eau est second avec André Lys. Il devance Fassin- Helas et Dupan-Devolder avec l’MGB décapotable.

Dupan-Devolder n’ont pas eu chaud....

Lorsque les expert rentrent, il leur reste une boucle cadeau à parcourir. Jacquet-Albert pointent en tête, mais c’est Gengou-Gathy qui sont 2° et Musty –Pirotte troisième.

Gengou-Gathy une belle fin de saison

Quelques abandons notoires, Van Rompuy alors en tête a cassé le cable commande d’embrayage, Adriaens a un peu chiffonné son aile arrière et Horgnies a perdu la Manta dans les ornières de boue. Les experts se voient proposés 9 CH de toute beauté.

Jacquet-Albert un parcours parfait à forte concentration.

Jacquet-Albert gardent la tête froide et rentrent pour la dernière fois à Neuchateau victorieux. « Cette fois nous avions du chauffage », nous raconte Bernard Jacquet, « Yannick est resté parfait sans quart d’heure de folie. Nous sommes restés dedans. »Gengou-Gathy dont c’étaient les retrouvailles, ont réussi le rallye parfait. Musty- Pirotte malgré un cp raté ont aussi gardé leurs positions.

Une nouvelle fois la magie du Saint Nicolas a fonctionné, classic et expert sont ravis d’un rallye sans concession. 2014 est déjà là, pour de nouvelles aventures.

Rallye Saint Nicolas 2013 : Classements

Classic

- 1.HONTOIR Florent/PEETERS Alexandre OPEL Ascona ;
- 2. FIEVEZ Jacques/LYS André AUDI 80 ;
- 3.FASSIN Pol/HELAS Gerard BMW 2002 ;
- 4.DUPAN Philippe/DEVOLDER Steve MG B Roadster ;
- 5.MARTENS Jean-Jacques/PYCK Aswin VOLVO PV 444 ;
- 6. GUILMAIN Jérome/GUILMAIN Francis FORD Anglia ;
- 7. DEFAYS Didier/PIROT Philippe BMW 1602 ;
- 8. DECAVELE Gauthier/VERTE Kenneth VOLVO Amazon ;
- 9. CRESPEIGNE Thierry/KEUWEZ Olivier VW Golf GTI ;
- 10.HANNAY Michel/COUTURIER Sylvie TALBOT Samba ;
- 11.GONIN Pascal/CHALSECHE Georges BMW 2002 Tii ;
- 12.FELTES Marc/HILBERT Armand ALFA ROMEO GT Bertone ;
- 13. BAONVILLE Eric/DELFOSSE Louis Marie OPEL Manta ;
- 14. LOHISSE Benoit/BESTGEN Jérôme MG B GT V8 ;
- 15. CRUCIFIX Christian/LIENNE Patrick PORSCHE 911 ;
- 16. DUFRASNE Dominique/DOGNE Isabelle DATSUN 240 Z ;
- 17. GONDRY Eric/MOTET Pascale OPEL Manta ;
- 18. VANHEUKELOM Jean Yves/VANHEUKELOM Cédric PORSCHE 924 ;
- 19. EVRARD Jacques/PAQUE Dominique VOLVO 122 ;
- 20. CORLIANO Pol/RIGA Pierre FIAT 128 Rallye ;
- 21.MINGUILLON Jacques/SANDRONT Bernadette MG Midget ;
- 22. MALHERBE Patrick/STROOBANT François PORSCHE 911 SC ;
- 23. L’HOEST Roger/L’HOEST Frederic PORSCHE 911 E .

Fassin-Hellas BMW 2002

Experts

- 1.JACQUET Bernard/ALBERT Yannick TOYOTA Celica 1600 Gt ;
- 2. GENGOU Eric/GATHY Didier VOLVO 142 ;
- 3.MUSTY Hubert/PIROTTE Cedric FORD Cortina Gt ;
- 4.PIRAUX Eric/MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine ;
- 5.VANDERSPINNEN Kurt/DUPAN Anton VOLVO 142 S ;
- 6.LAMBERT Patrick/LAMBERT Joseph BMW 2002 Ti ;
- 7.MOORS Freddy/HERMAN Renaud TOYOTA Corolla ;
- 8.ALFANUS Georges/BERNARD Christian PORSCHE 944 Turbo ;
- 9.NINANE Claude/MOTTET Pierre FORD Escort MK11300 GT .

Van Rompuy- Vanoverschelde en préparation pour Monte carlo

Jolie fin de saison pour Jacques Fievez

« Nous voilà de retour du rallye « Saint Nicolas » (rallye régule - FBVA) :
Pour 2013, c’est pour nous le quatrième rallye du genre et, à trois reprises, la petite 80 monte sur la deuxième marche du podium (2 fois en cat Touring et 1 fois en Classique).
Au cœur de l’Ardennes, on s’attendait à du froid et que nenni. J’avais monté les pneus neiges et presqu’à regret car l’auto perd du grip à l’avant, ce qui exacerbe son penchant sous-vireur. Sur les routes grasses, il fallut bien tempérer pour éviter la sortie de route.
Les copains du club étaient là au départ et ça fait bien plaisir…
Dré et moi étions bien sérieux dès le « start » pour éviter la blague de l’an dernier où la seconde note nous mettait déjà en ballon.
On fait tout de même et d’emblée une petite erreur en pointant 1 min à l’avance. Aie, c’est cuit pour un bon classement mais qu’importe, aujourd’hui on est là pour s’amuser. C’est le dernier rallye de l’année ; on ne va pas se gâcher la fête pour si peu…
Les routes sont décidément très grasses, ça glisse et les traces des copains sont parfois effrayantes.

On s’applique et Dré est impérial dans les cartes… On vise l’orientation d’abord et la régule en second plan et ça marche…
Au premier « regroupe », on est étonné de se voir en 4ème position. On est aussi étonné de voir pas mal de têtes dépitées. Beaucoup sont déjà hors délais, et nos amis Guilmain père et fils ont pris une valise de points mais hargneux comme ils sont, ils ne lâcheront pas le morceau.
Fassin-Hélas sont sur les devant de la scène et les non moins sympas Defays-Pirot, Delporte-Lauff sont bien aussi…

Defays-Pirot BMW 2002

On repart et c’est du sérieux… La nuit et la pluie rendent tout confus. Les terres sont-elles vraiment des terres ? On cherche alors un carrefour dont les traverses gauche et droite sont précisément sur terre. On roule et cherche la note… on doute, je m’apprête déjà à faire demi-tour mais enfin, une terre à droite. A gauche, je vois une route dont la pluie me reflète une zone très boueuse. Allez, on va dire que c’est une terre et je vire… A peine entré, je vois un paquet de 5à 6 autos. Manifestement, ce n’est pas bon et pourtant tout le laisse supposer. Dré me dit d’aller voir plus loin… Je relance, la petite et on trouve en effet un peu plus loin, la terre providentielle. On est alors loin de s’imaginer la galère dans laquelle sont les copains, derrière nous. Le soir, j’en verrai un avec de la boue jusqu’aux genoux, son copilote rageur, un autre dont la batterie a eu la mauvaise idée de mourir sur les lieux. Une pagaille pas possible… c’était Waterloo.

La chance nous souriait donc et on file comme si tout était une évidence. Les notes s’égrainaient avec logique et on s’amusait cool relax. Avec aptitude, Dré me donnait les bonnes routes et ce, jusqu’à la dernière note où ma réaction première fut « Déjà » !?!

A Neufchâteau, on était tout seul sur le parking !!! Là, je réalisais qu’on avait fait un « truc » et que Dré était vraiment dans un grand jour. Quelle belle fin de saison !
Cela n’aura cependant pas suffit pour ravir la tête à Hontoir-Peeters ; équipage dont le premier nommé vivait là son premier rallye de régule. Ça promet !!!
Bravo à eux, merci aux organisateurs pour ce superbe rallye, merci à la FBVA de nous offrir un si beau challenge…
Pour mémoire, ce beau résultat final me permet d’accéder à la 4ème place (pilote, toutes catégories confondues) du challenge FBVA 2013. Moi qui ne comptais même pas y participer cette année, voilà une jolie fleur au chapeau.

Jacques Fievez

EDDY COPPEE
texte et photos

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.