Rallye des légendes : les solutions !!!!!!!

Eddy Coppée    2012-05-15 22:21:31   

Rallye des légendes 2012, une édition exceptionnelle avec à la clé une victoire surprise de Velghe-Verdonkt sur Opel Manta !


Bonjour à tous les participants ! Et surtout "Merci" encore de votre participation au Rallye des Légendes Orientation, ce fut encore une "belle édition" ... oui, sans doute et c’est ce que j’ai pu entendre tout au long des semaines qui ont suivi le rallye. Et vous avez été nombreux à me demander "mais où ai-je bien pu prendre des valises de points, car je pensais être bon !" ... Héééé oui les amis, vous êtes nombreux à vous poser cette question, et croyez-moi c’est justifié. Yannick à "travaillé" sur les difficultés pour que le départage se fasse ... j’oserai dire "naturellement" ! En réalité, si vous passiez mauvais à un endroit précis, contrairement aux difficultés classiques, vous pouviez continuer la route choisie sans vous apercevoir de l’erreur commise et sans vous perdre. Vous ne reveniez pas sur vos pas pour corriger votre route et par la même occasion "offrir" la solution à un concurrent tardif qui vous voit reprendre la bonne route ! (c’est réfléchi tout cela, non ?)

Enfin, voici en images les solutions pour les deux boucles de Légendes ... j’espère que les lumières vont s’allumer :-)

A bientôt, Bob

Rallye des Légendes 2012 - Orientation, solutions Boucle 1
Rallye des Légendes 2012 - Orientation, solutions Boucle 2

On savait que le rallye « des légendes » n’était pas facile, pour la onzième fois, Yannick Albert et un tandem Michael Demortier – Benoît Stephenne nous ont réalisé un parcours à la limite du raisonnable, usant de toutes les astuces d’un terrain propice, pour amener les 101 équipages de Charleroi au château Dhui. Des cartes de bonne facture, fléché allemand, fléché droit, rien ne sera épargné aux équipages tant en navigation qu’en découverte.

Quelques équipages partent favoris , Beyers-Moors ne sont plus à présenter, René a cet avantage d’avoir été co-piloté par Yannick, Bip et Coyote venus mettre un peu de pression à leur copain René, Camerman- Pigeollet des fidèles de l’épreuve, mais aussi quelques équipages locaux bien décidés. Dès le château de Presles, les cartes sont sorties, les loupes aussi, elles permettent de disséquer les cartes de bonne facture, mais parfois anciennes.

L’aérodrome de Lustin, ne laisse planer aucun doute, Yannick a fait fort. Les cinq premiers du classement de midi sont connus. Tous pratiquent régulièrement ce qui est communément dénommé la navigation, sous règlement FBVA. Belle avant-midi de Baerts-Baligant et des Loquet sur Ford Escort,ils représentent les locaux.

La halte de midi repose et permet d’échanger les premiers avis, les premiers doutes, les premières erreurs.

Beyers garde son n°1 et ouvre la route suivi par les érudits, comme d’autres il s’est fait piéger à Loyers, il leur manquera un CPH. Car outre l’abbaye de Boneffe, Franc- Waret, une majorité de routes inédites sont empruntées. Même Daniel Pigeollet qui a tracé le parcours de son rallye dans la région de Barchon, Boneffe est étonné.Je passe à divers endroits et je ne reconnais pas les routes.

Claudy Content est handicapé par un trip non étalonné. Les pièges sont super et vont crescendo. Les solutions trop évidentes ne cachent rien de bon. Jean-Marc Schoonbroodt est tout content, ils nous ont même remis un addendum pour nous remettre sur le bon chemin. Il est marri lorsque Yannick lui dit qu’il s’agissait d’un faux CP et que l’addendum permettait aux concurrents piégés de terminer leur parcours, sans faire demi-tour et signaler ainsi la difficulté aux autres concurrents .

Tout est juste, logique, à nous d’être attentif. Se jouant des difficultés Velghe-Verdonkt ont trouvé un terrain de jeu et une philosophie pratiquée fréquemment au nord du Pays dans le Vas Classic.

Ils devancent Bernard-Vandevorst et Beyers-Moors qui s’avouent battus à la régulière. Minguillon-Sandront sur la petite Midget sont 5°. Camerman - Pigeollet ont refait leur retard l’après midi. Même la 2CV de 1959 de Rahier-Domanget est à l’arrivée. Saluons la performance de Larussa qui seul à bord de son Alfa sera classé.

En découverte, victoire de Albert-Albert sur BMW, ils ont pu apprécier à sa juste valeur le travail du fiston.

A quelques points de Chalenton père et fille qui ont permuté les places dans la coccinelle, gardent leur seconde place avec le même bonheur, devant la Sunbeam Chamois de Jennes - Destexhe .

Assurément un grand cru ces légendes 2012, Yannick Albert nous a rapidement quitté pour s’envoler vers la Chine. Il est clair qu’il ne peut que nous ramener des chinoiseries locales pour la version 2013.

Rideau aussi sur la seconde manche du BOT Belgian Oldtimer Trophy, rendez-vous le 26 mai 2012 au Wallonie Classic Tour de Daniel Pigeollet.

Les classements....

{{}}

Classement navigation
Classement Découverte

Eddy COPPEE textes et photos

A lire aussi :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.