Tour de Belgique : Holvoet-Vanoverschelde, plus que parfaits !

Eddy Coppée    2013-11-26 09:18:10   


Départ sur le circuit limbourgeois de ZOLDER.

84 équipages sont présents à Zolder pour cette seconde édition du Tour de Belgique en version historique. Robert Vandevorst -Cédric Pirotte et l’équipe de DG Sport ont concocté un tracé faisant la part belle aux Ardennes nationales.

Sur le circuit limbourgeois, on assiste au contrôle technique et aux premiers tours de roue pour calibrer les trips , ultimes préparatifs de cette grande aventure. Les visages sont tout sourire... de toute manière le pire est à venir.

Pour Nagelmaekers-Chalsèche c’est déjà terminé, à la descente de la remorque l’embrayage de la Sunbeam Alpine a rendu l’âme... malheureux. Les commentaires vont bon train et le briefing approche.

Les recommandations de Robert Vandevorst sont claires et les consignes écrites ont été analysées et ont fait l’objet de réponses individuelles. Les équipiers d’un jour, comme Damien Chaballe, se sont inquiétés auprès de Robert des instructions et autres manipulations.

Dans l’Austin Cooper S avec Marc Duez, il reste peu de place pour tous ces appareils. Alexandre Peeters s’inquiète auprés de Cédric Pirotte du maniement des instruments de la BMW qu’il va guider durant ce rallye avec Flori de Cecco, il n’est jamais trop tard !

Les harnais sont mis à dimension pour les uns, les sièges pour les autres.
Par groupe, les voitures passent par la pitlane, le tour de Belgique est parti.

L’Apal – Porsche de Vanderstock-Pigeolet s’élance, c’est une première pour le pilote de cette voiture fabriquée sur le sol belge. Les voitures se suivent et par groupe font les quatre tours réglementaires dont deux seulement sont comptabilisés. Ici pas question de vitesse, les équipages déterminent leur moyenne à tenir en ne dépassant pas les 130 km/h. Le plus régulier est Etienne Baugnée. Le pilote est certes un habitué des lieux, mais c’est Benoît Remion qui, avec son i-phone, et une application chronomètre, va faire la différence, face à une concurrence pourtant bien armée.

Les classements de Zolder :

1 BAUGNEE Etienne / REMION Benoit MG B
2 OBLIN Yves / GALAND Benoit OPEL Kadett GTE
3 KOERNER Thomas / MAEKER Manuel PORSCHE 911
4 DEFLANDRE Yves / RORIFE Robert PORSCHE 911
5 BUURMAN Yelmer / VAN DER LOF Nathalie BMW 2002 Touring Alpina
6 MORELLE Olivier / TASIAUX Jean-Pol BMW 2002 Tii
7 MIROUX Tristan / DE MOOR Benjamin DATSUN Fairlady 240Z
8 HOLVOET Dominique / VAN OVERSCHELDE Bjorn TOYOTA Celica GT
9 HENNES Nicolas / SIMON Patrice PORSCHE 911 Carrera
10 DEKLERCK Kurt / DEPLANCKE Filip PORSCHE 911
11 DE SORDI Loris / LEMAIRE Jonathan OPEL Kadett GTE
12 PIRAUX Eric / MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine
13 SIMONIS Didier / DAMSEAUX Eric FORD Escort Mexico
14 DELHEZ Johnny / GULLY Eddy FORD Escort RS2000
15 SCHOONBROODT Gaetan / PETERS Renaud FORD Escort MK1
16 MALHERBE Patrick / LAMBERT Joseph PORSCHE 911
17 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6
18 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT
19 FIEVEZ Jacques / LYS Andre BMW 1602
20 MACHOÏR Stanislas / VANHEUKELOM Jean-Yves LANCIA Stratos

Rallye et courses de côtes.

Après Zolder les équipages sont immédiatement avertis de leurs temps et quelques érudits auraient dépassés, les 130 km/h, ambiance dès le premier RT. Le rallye prend la direction de Riemst avant d’enchainer une série de course de côte.

A Richelle c’est l’ anarchie, un trafic digne de l’avenue Louise aux heures de pointe attend les concurrents. A cours de Klaxon et de dépassements "limites" les concurrents s’extraient des premières épingles avant d’ouvrir grand gaz vers Dalhem.

Vision de Richelle, Musty ouvre la route .....

Parmi les spectateurs Eddy D’Hoe assiste au passage de Bjorn Vanoverschelde son équipier habituel. "Il est juste" nous signale Eddy. Regroup à Chaudfontaine avant d’entamer le plat consistant de cette soirée, les côtes de Soiron-Trasenster-Forêt Trooz.

Van Rompuy- Vanoverschelde le passage à la MGB V8 s’est passé facilement....

Concentration & complicité !

Les concurrents s’appliquent et il parait évident qu’il faut rester concentré au maximum et ne rien lâcher. Les équipages sont un peu surpris, et seule un petit piège « TG avant ECL », va perturber les moins aguerris, qui y laisseront quelques points. Holvoet-Vanoverschelde semblent se jouer des difficultés. Il est clair que les participants à la coupe des sources sont légèrement avantagés, mais c’est la concentration qui fait encore une fois la différence.

De Munck-Desmet un équipage homogène.

Ainsi, Deflandre-Rorive sont dépités, ils se font piéger et prennent 240 points, Adriaens-Grages aussi : « C’est ma première participation au tour de Belgique et le 2° rallye avec mon co-pilote. Nous n’avons pas vu le panneau près du garage de Johnny ».

Second passage dans ces trois côtes avant de rejoindre Barisart et la côte de Trôs Marets, que du costaud. L’hôtel de la Source attend les équipages, le gel est présent et le brouillard menace. Les premiers incidents techniques aussi font la différence.

Classements après le 1° jour

1 HOLVOET Dominique / VAN OVERSCHELDE Bjorn TOYOTA Celica GT 29,38
2 PIRAUX Eric / MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine 35,90
3 DE MUNCK Filip / DESMET Guy ALFA ROMEO Giulia Super 50,46
4 LUX Willy / NOELANDERS Yves LANCIA Fulvia HF 62,66
5 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT 63,36
6 DELHEZ Johnny / GULLY Eddy FORD Escort RS2000 67,68
7 LAMOTTE André / POLET Joseph LANCIA Fulvia 75,62
8 VAN ROMPUY Dirk / VAN OVERSCHELDE Jens MG B GT V8 149,78
9 BUURMAN Yelmer / VAN DER LOF Nathalie BMW 2002 Touring Alpina 167,52
10 HERMAN Paul-Albert / VENIER Raymond LANCIA Fulvia Montecarlo 188,06
11 KOERNER Thomas / MAEKER Manuel PORSCHE 911 283,41
12 LEBURTON Pierre / DEMORTIER Michael BMW 2000 Touring 305,24
13 DEFLANDRE Yves / RORIFE Robert PORSCHE 911 306,44
14 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6 334,08
15 AERTS Robert / CHAPA Eric BMW 2002 Tii Touring 362,45
16 DELHEZ Alexandre / ORBAN Antoine LOTUS Elan 427,36
17 BRAJKOVIC Antoine / DUFRASNE Dominique DATSUN 240Z 473,10
18 ADRIAENS Serge / GRASGES Marcel PORSCHE 911 555,62
19 HUART Catherine / DOGNé Isabelle DAF 66 576,90
20 DUEZ Marc / CHABALLE Damien MINI MORRIS 583,84

Débriefing du premier jour, la nuit porte conseil !

La nuit porte conseil, mais elle sera courte car les voitures sont attendues à Francorchamps dès 08.00 heures. Le classement est un peu surprenant les 7 premiers se tenant sous les 100 points. Surprise avec la 9° place de Buurman-Vanderlof sur une Bmw Touring, le pilote VDS a vite compris le fonctionnement de la regul.

Duez-Chaballe mini espace, mais maxi performances...

Duez-Chaballe aussi, l’étroit habitacle de l’Austin n’est pas propice à l’attaque, mais Marc et Damien s’en sortent bien. Mr Blunik alias José Lareppe a connu quelques souci techniques sur la Porsche pilotée par Philippe Bodart. Honin-Blomme ont abandonné, Viellevoye-Vandamme aussi et Closjans-Moors sur bris de boîte.

Dartevelle-Peigneux Guy a eu peur pour sa voiture, un cable d’accélérateur cassé, seuls soucis de ce tandem historique

Le brouillard s’invite à Francorchamps.

A l’aube le brouillard a envahi le circuit de Francorchamps et le givre couvre les voitures. Sur le circuit de Francorchamps les mêmes règles sont appliquées qu’à Zolder. Les concurrents s’élancent en peloton de 14 voitures. Baugnée et Duez font un peu le show, il faut bien réchauffer l’ambiance. C’est Buurman-Van der lof qui sont les plus homogènes, Yelmer sachant où grappiller tout retard. Les concurrents se sont appliqués et le quatrième tour offert leur permet de décompresser et de découvrir le circuit sous la brume.

Buurman-Van der lof un pilote a fait la différence sur Francorchamps..

Pas toujours facile, ainsi Stanislas Machoir sur une Lancia Stratos découvre le circuit. Yves Van Heulekom tente bien de lui donner quelques directives des trajectoires à prendre : « J’ aurais eu plus facile à prendre le volant  » il faut dire que sur la Stratos le trip ne fonctionne pas. C’est au jugé et au chrono qu’ils parcourent les RT et utilisent des lièvres bienfaiteurs pour les métrés.

V6 adjugé....

Classements de Francorchamps

1 BUURMAN Yelmer / VAN DER LOF Nathalie BMW 2002 Touring Alpina 10,80
2 BAUGNEE Etienne / REMION Benoit MG B 11,89
3 DUEZ Marc / CHABALLE Damien MINI MORRIS 12,96
4 HOLVOET Dominique / VAN OVERSCHELDE Bjorn TOYOTA Celica GT 14,22
5 MALHERBE Patrick / LAMBERT Joseph PORSCHE 911 14,82
6 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6 14,88
7 HORGNIES Raymond / HAYEZ Christophe PORSCHE 911 17,76
8 MIROUX Tristan / DE MOOR Benjamin DATSUN Fairlady 240Z 17,82
9 DEFLANDRE Yves / RORIFE Robert PORSCHE 911 18,90
10 COLLIGNON Raymond / FELOT Adrien PORSCHE 911 19,57
11 MIROUX Benjamin / TRIVIER Philippe DATSUN 2000 Sport 20,23
12 FIEVEZ Jacques / LYS Andre BMW 1602 20,62
13 KEVERS Tony / HALLEUX Baudoin FORD Escort BDA 20,62
14 VAN DER LOF Alexander / VAN DER LOF Shirley BMW 3.0 CSL 20,81
15 PIRAUX Eric / MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine 21,73
16 ANSIAUX Jean-Pierre / ELLEBOUDT Julien VOLVO 121 21,78
17 EVRARD Jacques / POUCET Eric VOLVO P1300 22,61
18 VAN ROMPUY Dirk / VAN OVERSCHELDE Jens MG B GT V8 22,78
19 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT 22,86
20 LEYON Geoffrey / DEPOSSON Raphael PORSCHE 911 23,94

Miroux sur un terrain qu’il connaît.
Chavan en dérive

Les deux Porsche de Reuter et Horgnies reprennent des positions normales. Belle performance de la famille Miroux, des habitués du circuit sur des Nissan. Globalement les voitures les plus puissantes s’en sortent mieux, mais joli tir groupé des Volvo 122 avec Ansiaux-Elleboudt devant Evrard-Poucet au prix d’une attaque de tous les instants.

Lux-Noelanders au pointage

Les Ardennes gibier et pièges !

Ardennes toute, Gouvy, Houfalize , avant une assistance à Martelange. Le découpage commence à faire quelques différences. A Martelange, Deflandre-Rorive font grise mine, une erreur et ils viennent de prendre 300 points encadrés par 6 autres concurrents aussi malchanceux. La fatigue commence à se faire sentir. Quelques surprises avec les Lancia de Lamotte-Polet et Herman-Venier qui font un joli parcours derrière l’autre Fulvia de Lux-Noelanders, qui occupent une position normale. Les abandons se suivent Chavan-Lienne, font une mauvaise rencontre la Porsche est meurtrie. La Daf des filles, Huart-Dogné, chassent un sanglier, l’avant de la Daf a souffert elles pourront repartir.

Piraux-Monard jouent la gagne ce samedi matin

Circuit de Mettet en nocturne, les mécaniques fatiguent.

La halte de Leglise est bien appréciée. C’est Piraux-Monard qui sont les plus performants de la matinée. Les voitures prennent la direction de Dinant après avoir visité la vallée de la Semois, et de la Lesse. Pas trop le temps de traîner, direction Mettet, pour une nocturne sur le circuit. Les mécaniques souffrent, Leyon-Deposson sur la Porsche passent l’après midi sans commande d’embrayage, pas facile, Fievez (voir encadré) aussi a quelques soucis avec la BMW .

Nouvelle crevaison pour Daniel Reuter, pour qui ce sera une année pneumatique. Horgnies-Hayez sont les premiers à pointer à Mettet. Ce sera leur dernier Rt, Raymond laisse la Porsche dans le paddock, embrayage out.

Malgré le froid le public est présent pour le passage du Tour de Belgique. Le paddock de Mettet a belle allure. L’après midi a été longue et il reste une liaison après les quatre tours de circuit. Damseaux-Simonis sont les plus réguliers devant Tomsen-Tomsen et Jacquet-Albert des locaux sur la Toyota Célica GT.

Damseaux-Simonis les plus constants à Mettet

Belle performance de Vanderlof Alexander et Shirley sur la BMW Csl sur un tracé qu’ils visitaient pour la première fois et dans le brouillard. Evrard-Poucet apprécient le circuit. "j’ai juste fait deux tours en camionnette, mais c’est juste bien. Cela change un peu". Eric poucet est passé à droite comme eu neige et glaces. A ce propos : "Ce tour de Belgique est un peu plus difficile. Les notes sont claires et le métré précis, mais il y a malgré tout quelques pièges. La voiture est solide. Il faut une auto comme cela. On est un peu limité en vitesse, 130 max, avec une boîte 4. La healey de 2012 était trop basse".

Evrard-Poucet à Mettet

L’assistance après le circuit est la bienvenue. Musty-Content en profitent piour réparer échappement et affiner la carburation : "Nous sommes satisfaits sauf de Richelle où nous avons bien peiné, mais c’est déjà oublié".

Classements de Mettet

1 SIMONIS Didier / DAMSEAUX Eric FORD Escort Mexico 1,40
2 TOMSEN Georges / TOMSEN Stéphanie OPEL Kadett GTE 2,34
3 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT 3,44
4 VAN ROMPUY Dirk / VAN OVERSCHELDE Jens MG B GT V8 4,00
5 VAN DER LOF Alexander / VAN DER LOF Shirley BMW 3.0 CSL 4,19
6 HOLVOET Dominique / VAN OVERSCHELDE Bjorn TOYOTA Celica GT 4,32
7 DE MUNCK Filip / DESMET Guy ALFA ROMEO Giulia 4,97
8 EVRARD Jacques / POUCET Eric VOLVO P1300 5,34
9 MALHERBE Patrick / LAMBERT Joseph PORSCHE 911 5,39
10 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6 5,40
11 HORGNIES Raymond / HAYEZ Christophe PORSCHE 911 6,00
12 GUILMAIN Victor / GUILMAIN Jérôme PORSCHE 911 6,12
13 DELHEZ Johnny / GULLY Eddy FORD Escort RS2000 8,69
14 LEBURTON Pierre / DEMORTIER Michael BMW 2000 Touring 8,72
15 PIRAUX Eric / MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine 9,16
16 PEIGNEUX Guy / DARTEVELLE Michel MG B 9,68
17 MIROUX Tristan / DE MOOR Benjamin DATSUN Fairlady 240Z 10,72
18 ROUXHET Bruno / ROUXHET Gilles BMW 1602 11,25
19 MAELFAIT Thierry / LOUVRIER Olivier PORSCHE 356B 11,26
20 DEGIVES Alain / DELFERIER Christian DAF 66 12,00

Après le 2éme jour, les écarts sont infimes, mais rien n’est joué !

Retour à la Hulpe pour une nuit de sommeil. Après cette seconde journée Holvoet-Vanoverschelde restent en tête, devant Piraux-Monard et Jacquet-Albert sur l’autre Celica. Lux-Noelanders sont satisfaits de leur après-midi. Aerts-Chapa ont eu quelques soucis . Robert le flamand nous explique : "Une première crevaison à 2 km du CH nous a coûté 12 minutes et 525 points. Nous avons eu une seconde aujourd’hui et pu changer à la station Total de Noirefontaine. Parcours superbe".

Aerts Chapa, satisfaits des résultats

A la Hulpe, les écarts sont infimes, et la dernière journée sera une nouvelle fois décisive. Nul n’aura droit à l’erreur.

Delhez-Gully Ford escort MK1

Classement après le 2° jour

1 HOLVOET Dominique / VAN OVERSCHELDE Bjorn TOYOTA Celica GT 155,04
2 PIRAUX Eric / MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine 155,36
3 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT 170,22
4 LUX Willy / NOELANDERS Yves LANCIA Fulvia HF 178,46
5 DE MUNCK Filip / DESMET Guy ALFA ROMEO Giulia Super 200,27
6 DELHEZ Johnny / GULLY Eddy FORD Escort RS2000 223,47
7 VAN ROMPUY Dirk / VAN OVERSCHELDE Jens MG B GT V8 297,63
8 LAMOTTE André / POLET Joseph LANCIA Fulvia 367,06
9 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6 445,05
10 LEBURTON Pierre / DEMORTIER Michael BMW 2000 Touring 475,84
11 DEKLERCK Kurt / DEPLANCKE Filip PORSCHE 911 807,25
12 DEFLANDRE Yves / RORIFE Robert PORSCHE 911 869,26
13KOERNER Thomas / MAEKER Manuel PORSCHE 911 878,12
14 KEVERS Tony / HALLEUX Baudoin FORD Escort BDA 912,72
15 GUILMAIN Victor / GUILMAIN Jérôme PORSCHE 911 929,68
16 VAN DER STOCK Didier / PIGEOLET Daniel APAL Coupe Porsche 1040,23
17 BAUGNEE Etienne / REMION Benoit MG B 1074,11
18 SIMONIS Didier / DAMSEAUX Eric FORD Escort Mexico 1125,35
19 BARRE Pierre / LAMBERT Yves BMW 2002 1295,17
20 VAN DEN EYNDE Christian / GLISSOUX Patricia PORSCHE 914/4 1314,85

Jacquet-Albert Toyota Celica le rallye en famille

Le Hainaut, terres agricoles !

Le bois de la Houssière accueille le tour de Belgique. Holvoet-Vanoverschelde ouvrent la route. Les concurrents repartent dans l’ordre du classement. Les candidats à la victoire pouvant ainsi plus facilement s’observer. Estinnes et les classiques spéciales du Bianchi dont le celèbre « petit soldat  » de Ragnies. C’est ici que se joue le rallye avec des engins agricoles pour obstacle.

Kevers-Halleux pas facile la régul le dimanche matin

Holvoet-Vanoverschelde qui ouvrent la route sont bloqué par le travail des agriculteurs. Au prix d’un passage dans l’herbe, ils contournent l’obstacle et poursuivent leur chemin. Piraux-Monard sont bloqués de même que les autres voitures. Fait de course qui a de lourdes conséquences. Piraux attaque et tente de reprendre ces 6 minutes, il rate un cp, et prend de surcroit 300 points : "J’ai attaqué" nous avoue Eric, "je n’aurais pas dû. Mon passage au petit soldat était d’anthologie, mais trop tard". L’engin agricole continue à faire des dégâts et Simonis-Damseaux, Declerk-Deplancke et d’autres en feront les frais. Les soucis agricoles continuent et c’est maintenant un troupeau de vache qui perturbe Holvoet-Vanoverschelde, vraiment pas facile ce passage dans le Hainaut.

Eddy voici les vaches .....Vanoverschelde n’en rit pas ....

Pour Jacquet-Albert, un rallye limpide, malgré quelques stress à Gouvy : "Globalement cela manque un peu de rythme, mais une belle évolution par rapport à 2012. J’ai vraiment mieux aimé les circuit cette année. On peut rouler maintenant. La voiture est parfaite". Beau résultat pour Pierre Barré, Il a troqué son MGB pour une BMW 2002 automatique : "Sans pont autobloquant et avec de bons freins on y arrive. J’y avais pris plaisir en 2012. J’avais organisé un autre tour l’an dernier. C’est un bon concept".

Barre-Lambert un autre tour de Belgique

Kevers aussi a eu quelques chaleurs, température moteur dans le rouge : "J’ai contacté le préparateur Jean-Marie Dehaye. Il est Aphone et par téléphone, il m’a dépanné. Un miracle. Le parcours est magnifique avec de belles routes. Un régal".
Des découvertes aussi ainsi Neuville Jean et Jean-François disputent leur premier tour de Belgique avec une BMW 2002. Ils ont débuté en navigation il y a deux ans. Si Jean-François pratique les rallye de navigation, ce Tour de Belgique est une grande première. Ils sont satisfaits : "De superbes routes et des Rt bien étudiés, on reviendra".

Les concurrents arrivent à Mariembourg, pour quatre tours de circuit sur la piste de kart. On sent la tension dans les équipages.

Koerner-Maeker avec un éclairage minimaliste sont à l’arrivée

4 tours de Kart à Mariembourg

1 TOMSEN Georges / TOMSEN Stéphanie OPEL Kadett GTE 0,00
2 BODART Philippe / LAREPPE José PORSCHE 911 SC 1,58
3 AERTS Robert / CHAPA Eric BMW 2002 Tii Touring 2,19
4 GUILMAIN Victor / GUILMAIN Jérôme PORSCHE 911 2,72
5 LOHISSE Benoit / BESTGEN Jérome MG B GT V8 3,46
6 DE MUNCK Filip / DESMET Guy ALFA ROMEO Giulia Super 3,55
7 DELHEZ Johnny / GULLY Eddy FORD Escort RS2000 4,00
8 SIMONIS Didier / DAMSEAUX Eric FORD Escort Mexico 4,00
9 DE SORDI Loris / LEMAIRE Jonathan OPEL Kadett GTE 4,00
10 LAMOTTE André / POLET Joseph LANCIA Fulvia 4,72
11 VAN DER LOF Alexander / VAN DER LOF Shirley BMW 3.0 CSL 4,92
12 THERY Bruno / MAURAND Stephanie MG A 5,20
13 DOMINICZAK Alain / DOMINICZAK Romain TRIUMPH Dolomite Sprint 5,25
14 SNYERS Vincent / NEULENS Henri SIMCA 1100 Special 5,40
15 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6 6,00
16 DUEZ Marc / CHABALLE Damien MINI MORRIS 6,64
17 TRUILLET Francis / HAUTECLER Christian MG G GT V8 6,66
18 MORELLE Olivier / TASIAUX Jean-Pol BMW 2002 Tii 6,88
19 VAN DEN EYNDE Christian / GLISSOUX Patricia PORSCHE 914/4 7,46
20 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT 8,00

Une Volvo 122 même S a ses limites Ansiaux-Elleboudt les ont approchées ...
Tomsen Georges et Stéphanie ont beaucoup appris ensemble ....

A Mariembourg Georges Tomsen bien secondé par Stéphanie, passe à « 0 ». C’est le premier grand rallye pour Stéphanie et elle s’en sort à merveille bien aidé par papa. La Kadett devance Bodart-Lareppe qui connaissent les lieux pour les avoir visités au CER et Aerts-Chapa. Belle performance de Snyers-Neulens sur la Simca 11 special. Ils ont découvert le tour de Belgique en 2012 et sont devenus des adeptes. Si la Simca n’est pas la plus puissante, avec le temps ils ont appris à la connaître et à manier au mieux les instruments.

Snyers-Neulens un nouveau rendez-vous au Tour de Belgique

La plus ancienne auto est de 1959, et le plus ancien participant de 1950.

On relèvera le 17° temps de Françis Truillet. Il a déjà fait 6 tour de Belgique dont le premier en 1950, c’était en 1950 la troisième édition. Il reconnait qu’à l’époque c’était beaucoup plus dur, on roulait à la carte et on connaissait un peu le parcours à l’avance : "Maintenant c’est différent et avec la MGB V8, on y trouve du plaisir. Le principal étant d’atteindre l’arrivée bien sûr".

Françis Truillet a six tours de Belgique à son actif.Qui dit mieux, Chavan peut-être....

Le retour à Chaudfontaine à travers le Condroz ne devrait pas poser de problème. La météo est bonne. Une fin de rallye difficile pour l’Apal de Van der stock-Pigeolet : "Nous sommes 15°, mais nous avons perdu le trip. C’est le premier rallye de la voiture, qui est la plus vieille auto du plateau : 1959. La voiture est bruyante et il n’y a pas de chauffage. Je compte sur le joker, pour garder un bon classement. C’est un super évènement, mais je ne voudrais pas être l’organisateur. Bravo à l’équipe".

Chevetogne, Marche et le très glissant Gerni, les voitures et les équipages peinent. La fin est proche, mais il faut rester sur ses gardes. Une corde un peu trop herbeuse mettent ainsi Jacquet et Albert en tête à queue. Rien n’est acquis. Holvoet-Vanoverschelde , comme des métronomes, maintiennent leur position. Malherbe-Lambert aussi connaissent quelques soucis malgré une assistance de choix de Pascal Gaban : "La poulie d’alternateur a cassé. Nous avons craint la surchauffe moteur et pris 6 minutes sur le routier".

Quelques hauts lieux comme le château de Hoyoux et le gué de Saint fontaine attendent le public. Viennent ensuite le château d’Hodoumont, haut lieu du rallye du Condroz et un passage à Remicourt qui cette année ne fut pas trop pénalisant. Le public attend avec impatience les voitures à Chaudfontaine.

Delhez-Gully sont un peu déçus : "C’est ma faute signale Eddy, je n’étais pas assez concentré. C’est plus compétitif que l’an passé. La journée du samedi nous a paru longue. Il en faut pour tous les goûts".

Leburton-Demortier sont aussi ravis : "C’est ma première grande expérience sur une épreuve de trois jours. J’ai fait cette année les 6 heures de Seraing, mais je fais beaucoup de navigation. Il faut attaquer un peu plus au volant, mais rester précis. Le pilote doit écouter le co-pilote. Nous avons malgré cela manqué un CH. Robert Vandevorst nous avait dit « je fais un rallye pour que vous rouliez », il avait raison".

Leburton-Demortier un beau rallye et une expérience à renouveler

1 HOLVOET Dominique / VAN OVERSCHELDE Bjorn TOYOTA Celica GT 232,88
2 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT 264,38
3 DELHEZ Johnny / GULLY Eddy FORD Escort RS2000 341,72
4 LUX Willy / NOELANDERS Yves LANCIA Fulvia HF 346,38
5 VAN ROMPUY Dirk / VAN OVERSCHELDE Jens MG B GT V8 422,74
6 DE MUNCK Filip / DESMET Guy ALFA ROMEO Giulia Super 472,06
7 LAMOTTE André / POLET Joseph LANCIA Fulvia 564,74
8 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6 585,45
9 LEBURTON Pierre / DEMORTIER Michael BMW 2000 Touring 598,16
10 PIRAUX Eric / MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine 630,57
11 GUILMAIN Victor / GUILMAIN Jérôme PORSCHE 911 1068,48
12 KOERNER Thomas / MAEKER Manuel PORSCHE 911 1202,71
13 BAUGNEE Etienne / REMION Benoit MG B 1441,45
14 DEFLANDRE Yves / RORIFE Robert PORSCHE 911 1450,30
15 KEVERS Tony / HALLEUX Baudoin FORD Escort BDA 1464,60
16 SIMONIS Didier / DAMSEAUX Eric FORD Escort Mexico 1554,25
17 DEKLERCK Kurt / DEPLANCKE Filip PORSCHE 911 1599,01
18 AERTS Robert / CHAPA Eric BMW 2002 Tii Touring 1726,41
19 EVRARD Jacques / POUCET Eric VOLVO P1300 1787,31
20 ADRIAENS Serge / GRASGES Marcel PORSCHE 911 1976,32

Dernière épreuve : le stress de l’attente du classement final !

Les classements se font attendre... Chez Tripy on s’active. Suite au ralentissement anormal des serveurs localisés en France, les données ne sont plus disponibles. Ce délai inhabituel, conséquence du ralentissement anormal d’un des serveurs, ne remet nullement en cause la qualité et l’exactitude des données mesurées ,ni celle du classement. Rappelons que durant le Tour De Belgique 2013, Tripy a réalisé avec succès la prise de temps avec 27.216 points de chronométrage. Tripy a largement oeuvré par sa technologie à la réussite de pareil évènement.

Une belle maîtrise du centre de calcul avec un Tripy ralenti .

Le centre de calcul a repris les données par voiture et après de longs calculs, le directeur de course et son adjoint, ont vérifié manuellement chaque résultat, pour chaque voiture. Un travail de bénédictin. La technologie ayant ses limites, c’est le relation concurrent qui fut chargé de prendre en compte toutes les anomalies qu’ils n’avaient pas détectées.

Relation concurrent pas facile .

Sous stress, mais avec bonne humeur, à 21h30, Robert Vandevorst affiche le classement final.
Dominique Holvoet et Bjorn Vanoverschelde peuvent savourer leur victoire : "C’est une belle victoire. Mais c’est la première fois que je sens vraiment la voiture. Nous avons beaucoup travaillé au garage et on a changé la suspension et les bras de suspension. La voiture fait ce que je veux, avant je devais forcer ou anticiper. J’ai ainsi gagné beaucoup en confiance et en sécurité. Je travaille beaucoup sur la voiture. Ma mécanique est super. Ici on n’avait pas d’assistance. Nous avons confiance en l’auto. Nous avons fait tout le rallye en pneus neige et taille haute. Ce sont les pneus du Monte-Carlo. C’est grâce à ces pneus que j’ai pu passer le tracteur dans le champ. Les deux premiers jours du rallye nous n’étions pas satisfaits, avec le road-book et les tables de moyenne. Mais une chose est certaine cette victoire je la dois à 65% à Bjorn. Il a fait un travail remarquable".

Classement final Tour de Belgique 2013

1 HOLVOET Dominique / VAN OVERSCHELDE Bjorn TOYOTA Celica GT 1972 232,88
2 JACQUET Bernard / ALBERT Yannick TOYOTA Celica GT 1972 264,38
3 LUX Willy / NOELANDERS Yves LANCIA Fulvia HF 1972 346,38
4 DELHEZ Johnny / GULLY Eddy FORD Escort RS2000 1969 341,72
5 VAN ROMPUY Dirk / VAN OVERSCHELDE Jens MG B GT V8 1967 422,74
6 DE MUNCK Filip / DESMET Guy ALFA ROMEO Giulia Super 1971 472,06
7 DEKLERCK Kurt / DEPLANCKE Filip PORSCHE 911 1971 1599,01
8 LAMOTTE André / POLET Joseph LANCIA Fulvia 1972 564,74
9 GUILMAIN Victor / GUILMAIN Jérôme PORSCHE 911 1968 1068,48
10 REUTER Daniel / BERNARD Christian PORSCHE 914/6 1970 585,45
11 LEBURTON Pierre / DEMORTIER Michael BMW 2000 Touring 1972 598,16
12 PIRAUX Eric / MONARD Catherine RENAULT 5 Alpine 1979 630,57
13 KEVERS Tony / HALLEUX Baudoin FORD Escort BDA 1973 1464,60
14 SIMONIS Didier / DAMSEAUX Eric FORD Escort Mexico 1970 1554,25
15 KOERNER Thomas / MAEKER Manuel PORSCHE 911 1973 1202,71
16 BAUGNEE Etienne / REMION Benoit MG B 1967 1441,45
17 DEFLANDRE Yves / RORIFE Robert PORSCHE 911 1972 1450,30
18 EVRARD Jacques / POUCET Eric VOLVO P1300 1967 1787,31
19 MALHERBE Patrick / LAMBERT Joseph PORSCHE 911 1977 2276,20
20 AERTS Robert / CHAPA Eric BMW 2002 Tii Touring 1973 1726,41
21 TOMSEN Georges / TOMSEN Stéphanie OPEL Kadett GTE 1978 2381,11
22 ADRIAENS Serge / GRASGES Marcel PORSCHE 911 1972 1976,32
23 DE CECCO Flori / PEETERS Alexandre BMW 1602 1975 2535,88
24 SNYERS Vincent / NEULENS Henri SIMCA 1100 Special 1970 2495,45
25 HENNES Nicolas / SIMON Patrice PORSCHE 911 Carrera 1974 2684,87
26 DE SORDI Loris / LEMAIRE Jonathan OPEL Kadett GTE 1978 2320,57
27 VAN DER STOCK Didier / PIGEOLET Daniel APAL Coupe Porsche 1959 2241,58
28 COLLIGNON Raymond / FELOT Adrien PORSCHE 911 1976 2842,39
29 DUEZ Marc / CHABALLE Damien MINI MORRIS 1964 2205,04
30 FRANCHI René / SIBILLE Pierre TRIUMPH TR7 1978 2816,62
31 BARRE Pierre / LAMBERT Yves BMW 2002 1971 2553,13
32 VAN DEN EYNDE Christian / GLISSOUX Patricia PORSCHE 914/4 1973 2924,23
33 BODART Philippe / LAREPPE José PORSCHE 911 SC 1979 2315,85
34 MARCHAND Michel / ROCOUR Olivier BMW 1600 1968 3484,31
35 DELHEZ Alexandre / ORBAN Antoine LOTUS Elan 1969 2652,05
36 CORTHALS Claude / PAQUAY Alex FIAT 850 Sport coupé 1970 3114,93
37 HERMAN Paul-Albert / VENIER Raymond LANCIA Fulvia Montecarlo 1974 2827,86
38 BRAJKOVIC Antoine / DUFRASNE Dominique DATSUN 240Z 1973 3770,59
39 COLLEE Alain / MORTIER Didrik ALFA ROMEO Junior Bertone 1972 3427,84
40 NEUVILLE Jean / NEUVILLE Jean-François BMW 1502 1976 3569,35
41 MUSTY Hubert / CONTENT Claudy FORD Cortina GT 1962 3497,95
42 VAN DER LOF Alexander / VAN DER LOF Shirley BMW 3.0 CSL 1973 3788,11
43 ANSIAUX Jean-Pierre / ELLEBOUDT Julien VOLVO 121 1965 3666,60
44 GOBLET Olivier / HENDRICK Luc LANCIA Fulvia 1973 3587,00
45 ROUXHET Bruno / ROUXHET Gilles BMW 1602 1975 4207,69
46 DEGIVES Alain / DELFERIER Christian DAF 66 1976 4228,79
47 MIROUX Tristan / DE MOOR Benjamin DATSUN Fairlady 240Z 1972 3713,98
48 LEYON Geoffrey / DEPOSSON Raphael PORSCHE 911 1976 3780,74
49 SCHOONBROODT Gaetan / PETERS Renaud FORD Escort MK1 1969 3602,56
50 FIEVEZ Jacques / LYS Andre BMW 1602 1973 4602,10
51 VERLIEFDEN Jacques / PONCELET Claude PORSCHE 911 1965 4218,53
52 BUURMAN Yelmer / VAN DER LOF Nathalie BMW 2002 Touring Alpina 1972 4531,92
53 NOEL Laurent / CARO Jean FORD Escort 1974 4528,23
54 OBLIN Yves / GALAND Benoit OPEL Kadett GTE 1977 4477,02
55 DEVILLERS Jean-François / BESTGEN Rodolphe PORSCHE 911 1974 4916,49
56 DE POORTER Frank / DE POORTER Emiel AUSTIN HEALEY MK2A 1962 4552,05
57 THERY Bruno / MAURAND Stephanie MG A 1960 5236,50
58 PEIGNEUX Guy / DARTEVELLE Michel MG B 1964 6054,80
59 VAN DE MOORTEL Pascal / BASCOURT Alain MINI Cooper MK2 1967 6257,99
60 DOMINICZAK Alain / DOMINICZAK Romain TRIUMPH Dolomite Sprint 1975 6161,38
61 WILWERT André / QUETSCH Alfred BMW 2002 1974 6613,58
62 MAELFAIT Thierry / LOUVRIER Olivier PORSCHE 356B 1963 6482,33
63 MIROUX Benjamin / TRIVIER Philippe DATSUN 2000 Sport 1968 7195,36
64 CLAESSENS Bruno / CORMAN Philippe AUTOBIANCHI A 112 Abarth 1982 7916,85
65 VAN DER LOF Philip / BOUMAN Niek BMW 2002 Ti Alpina 1972 8744,62
66 VERHULST Luc / VERHULST Marc VOLVO P1800 1967 9195,12
67 MACHOÏR Stanislas / VANHEUKELOM Jean-Yves LANCIA Stratos 1976 9436,05
68 MORELLE Olivier / TASIAUX Jean-Pol BMW 2002 Tii 1972 14927,96
69 TRUILLET Francis / HAUTECLER Christian MG G GT V8 1974 15887,93
70 LEMPEREUR Roger / DORMAL Marc SUNBEAM IMP Sport 1968 16437,08
71 LOHISSE Benoit / BESTGEN Jérome MG B GT V8 1973 18645,28
72 TSJOEN Pieter / VAN VOOREN Stefan PORSCHE 911 R 1968 19148,13

Jacquet-Albert 2° au général
Lux-Noelanders 3° place pour deux co-pilotes de renom .

textes et photos Eddy COPPEE

A lire aussi :

- Champagne pour les Toyota !

- Images & Actions par Pauline Robert

- Fievez-Lys : un Tour de Belgique 2013 pas comme les autres !

- Le Tour de Belgique 2013 vu de l’intérieur.

- Tour de Belgique : Holvoet-Vanoverschelde, plus que parfaits !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.