Toyota C-HR Hybride, tout droit sorti d’un manga !

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2017-01-12 11:08:56   

Au salon de Genève, je remarque le prototype du C-HR. Mais souvent entre celui-ci et la version commercialisée, il est un pas que les constructeurs franchissent rarement.
Bravo à Toyota d’avoir osé cet aspect différent et futuriste.


Look.

Niveau design, nos amis japonais font très fort. Oublié le classicisme d’antan, place à un renouveau qui fait du bien. Les lignes sont étirées, torturées, le design ne ressemble à aucun autre et j’aime ça !

Original, oui le C-HR l’est.

Il suffit de compter les personnes qui se retournent sur son passage, sans oublier les badauds qui en font le tour une fois garé.

Outre cet aspect nouveauté, le C-HR intrigue, questionne. Bref, il ne laisse pas indifférent !

Avec une telle originalité, Toyota se devait de travailler tout autant dans l’habitacle.

Là encore, belle surprise. Le tableau de bord intègre des inserts colorés. Des formes géométriques sont incrustées dans le ciel de toit et une grande tablette vient trôner au-dessus de tout.

Son utilisation est intuitive, rapide et elle offre une visibilité sans faille pour tous les occupants.

La qualité perçue des plastiques est en hausse avec l’arrivée des plastiques ‘moussés’. Vous les accouplez aux inserts en cuir et vous obtenez un habitacle moderne et luxueux.

Les sièges sont très confortables et leurs réglages permettent une position de conduite sans reproche.

Il est par contre moins aisé d’accéder aux places arrière. Il faudra faire preuve d’un peu de souplesse pour s’y mettre.


Avec ses 9 HP et une puissance dépassant les 500W, le système Hi-Fi spécialement étudié par JBL pour ce modèle, délivre un excellent rendu sonore. Une case à ne pas oublier en signant le bon de commande.

Que trouverez-vous sous le capot ?

Toyota propose 2 motorisations, une version essence et une hybride, pas de diesel au programme.

Le 1,2L essence est un nouveau bloc 4 cylindres et affiche une puissance de 112cv.
Il peut être couplé à une boîte de vitesse manuelle ou automatique et peut même bénéficier de la transmission intégrale.

La version d’essai est équipée du groupe hybride (électrique /essence) venant de la Prius et affiche 122cv. Seule la boîte automatique en traction est disponible dans cette configuration.

En promouvant ses versions hybrides, Toyota continue à affirmer son image ‘propre’.

Il est vrai que le C-HR annonce un rejet de CO2 < 90gr/km, intérêt supplémentaire pour les voitures de société.

Sur la route.

Développé pour le marché européen, le C-HR se révèle un bon compagnon de route, aussi à l’aise dans les grands espaces qu’en ville.

L’amortissement est ferme, offre une bonne stabilité et engendre peu de roulis.
Malgré sa fermeté, les aspérités de la route restent peu sensibles pour les passagers.

Cette version hybride offre un silence et un confort sans pareil pour une utilisation urbaine. Vous vous retrouvez dans un cocon feutré, apaisant.

Le duo électricité/essence sort de son silence une fois le panneau fin d’agglomération franchi. Quand vous sollicitez le moteur par une forte accélération, il se fait plus présent dans l’habitacle et vous l’entendez bien haut dans les tours !

Dès la vitesse désirée atteinte, cette sensation disparaît et le calme revient.
Le peu de prise au vent et le moteur silencieux à vitesse constante permettent confortablement, la discussion entre passagers ou l’écoute de la musique.

Conclusion.

Toyota sort des sentiers battus et ose des choix différents avec ce C-HR.

Les lignes futuristes impliquent un choix pour les consommateurs : aimer ou pas ce C-HR. Il ne laisse pas indifférent, ce qui est agréable dans un monde automobile devenant de plus en plus ‘aseptisé’.

Avec un prix d’entrée sous les 23000€, il se place bien dans son segment et devrait attirer du monde sur le stand Toyota lors du prochain salon de Bruxelles.

Les + :

- Design.
- Finition soignée.
- Rejet CO2.
- Comportement sain.

Les – :

- Habitabilité arrière.
- Moteur peu expressif.

Dimitri Haulet.


Nos photos.

Toyota C-HR.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.