VW Golf GTi TCR.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2019-12-07 14:53:45   

Un dernier baroud d’honneur pour cette 7ième génération de Golf avec la GTi TCR.

La puissance revue à la hausse, un différentiel mécanique sont au programme mais pas que …


Montez à bord pour en découvrir tous les secrets.


Fashion.

La Golf est toujours restée humble et discrète.

Ceci n’empêche pas de connaître un succès planétaire et de porter, sans doute, le nom le plus célèbre du monde automobile.

Avec des appendices aérodynamiques plus prononcés, cette version TCR ose affirmer son côté ‘circuit’.


Une lèvre sur le spoiler avant, un becquet de toit posé sur la lunette arrière, des jupes latérales et un gros diffuseur intégrant les 2 sorties d’échappement en titane de la célèbre marque Akrapovic.

Toutes ces pièces ‘Aero’ sont de couleur noire et offrent un beau contraste avec la teinte rouge de ce pur-sang.

Le petit autocollant ‘TCR’ apposé sur le bas des ailes arrière ou sur les portes arrière dans la version 5 portes, affiche son identité.


Les mâchoires rouges badgées GTi apportent, au travers de ces magnifiques jantes noires en 19’, une touche supplémentaire au look racing de cette Golf.


Par rapport à la GTi normale, le châssis est abaissé de 20 mm.

Sous le capot.

Je retrouve le bloc 4 cylindres 2,0 litres TSi qui développe 290 ch. et 380 Nm entre 1800 et 5300 tr/min.

A l’opposé de la Golf R, la transmission ne se fait que via les roues avant pour la TCR.


VW fait confiance à sa boîte DSG (double embrayage et 7 rapports) pour exprimer la puissance de ce bloc.

La boîte manuelle n’est pas disponible.

L’exercice du 0 à 100 km/h est plié en 5,6 secondes alors que la vitesse de pointe est limitée électroniquement à 260 km/h.

Le poids est donné pour 1410 kilos, une trentaine de kilos en plus que la Golf GTi normale.

Du côté de l’intérieur.

Du côté de l’habitacle, pas de gros changement hormis les sièges spécifiques de type baquet apportant un confort appréciable ainsi qu’un maintien latéral suffisant.


J’éprouve une touche de nostalgie avec le célèbre tissu écossais qui ornait les premières Golf 1 GTi, un mix entre microfibre et alcantara du plus bel effet.

Elle dispose d’un nouveau volant avec un marquage rouge situé à midi.

La position de conduite est agréable. L’équipement intérieur complet, moderne, m’enchante toujours, notamment ce cockpit digital dont je suis grand fan.


Comment ça roule.

A la sortie des éternels embouteillages de la ville, je commence à prendre mes marques avec cette ‘Gti +’.

Si, en conduite normale, la différence avec sa petite sœur GTi est peu marquée, il en est tout autre quand vous la sortez de sa zone de confort.


La différence de puissance se marque avec des montées en régime plus vives, la musicalité enivrante et la précision de conduite typée course.

La vue dégagée, j’amène cette TCR au point de corde voulu.

L’autobloquant mécanique permet de garder beaucoup de motricité dans la courbe et de sortir plus rapidement du virage.


Avec le beau silencieux Akrapovic, la musicalité est joyeuse sans être trop présente. Visuellement, c’est top.


La suspension est un peu plus sèche sans être raide mais vous rappelle que cette voiture est une sportive.

Mais les sièges compensent par leur confort.

Pour clôturer.

Voilà une candidate supplémentaire dans la cour des ‘Hot Hatch’.

Plus affutée et plus acérée que la GTi normale, cette TCR se positionne ainsi en haut de la hiérarchie.

L’équipement est généreux et la finition de bonne facture.

Le prix n’est pas en reste puisqu’il faudra débourser au minimum 45000€ pour rejoindre la famille TCR.

Elle fait pourtant promesse de futur collector avec une production limitée et un avenir tourné vers l’électrique pour la marque.

Elle sera peut-être, la dernière vraie Golf GTi à moteur thermique…


Les + :

- Look.
- Sonorité.
- Moteur/boîte.
- Confort.
- Equipement de série.

Le – :

- Modèle en fin de vie.


Dimitri Haulet.

Nos photos.

Golf GTi TCR.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.