Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

v.b.    2003-05-10 00:00:00   

Quel jeune n’a pas eu le rêve de concevoir, de produire et de commercialiser sa voiture sous son propre nom. De préférence, une voiture exclusive. Très peu de ces rêves sont concrétisés. L’absence de financement, le manque du réalisme du projet et le peu de collaboration des grands constructeurs qui rechignent à voir leur nom associé à une aventure sans lendemain, sont parmi les principales causes de l’hécatombe des rêves des jeunes concepteurs.


Le Roadster Wiesmann 2003 en pleine action.

Les frères Martin et Friedheim Wiesmann ont su éviter ces écueils. En 1985 ils ont entamé l’étude de leur véhicule. Des simulations de crash-tests ont été effectuées notamment en collaboration avec la TA Aachen. En 1993 le premier Wiesmann Roadster de série est sorti des ateliers de Dülmen.

Pour assurer le bon fonctionnement et le financement de leur petite entreprise, ils ont diversifié leur production en produisant des hard-tops destinés à divers cabriolets et des systèmes d’échappement, notamment pour Ferrari.

Le sérieux de leur production a permis de gagner la confiance des constructeurs. Des accords ont été conclus avec BMW Group quant à la fourniture des chaînes cinématiques. Cette collaboration permet d’une part, de disposer des tout derniers développements technologiques dès qu’ils sont disponibles, et d’autre part de pouvoir faire appel au réseau BMW pour le service.

A l’heure actuelle, 15 personnes sont employées à la construction des Roadsters. Tout le travail se fait au sein de l’entreprise, depuis le soudage du châssis jusqu’à la sellerie. La carrosserie est réalisée en matière synthétique. La capacité de production s’élève à une cinquantaine d’unités par an. 400 heures sont nécessaires à la réalisation d’une automobile.

Vue arrière du Roadster 2003.

Dix ans et 300 Roadsters plus tard, Wiesmann a estimé qu’il était temps de faire évoluer son produit initial. Le temps ne semble pourtant pas avoir d’emprise sur les lignes agréables du Roadster et les modifications ne concernent que des détails.

La nouvelle édition du Roadster, présentée lors du dernier Salon de l’Automobile de Genève, se distingue entre autres par de nouveaux feux arrière, de nouveaux clignotants à l’avant, de nouvelles serrures et diverses modifications au tableau de bord.

L’intérieur de belle facture du Roadster Wiesmann 2003.

Le Wiesmann Roadster MF30 est la version de base. Mû par un moteur BMW 6 cylindres de 2979 cm³ d’une puissance de 231 CV (170 kW). Le roadster MF30 peut être équipé d’une boîte manuelle à cinq ou six rapports ou encore d’une boîte séquentielle à six rapports. La transmission se fait aux roues arrière. La voiture atteint 230 km/h. en vitesse de pointe et accélère de 0 à 100 km/h en 5,9 sec. Elle mesure 3,86 m de long, 1,75 m de large et 1,16 m de haut. Le poids à vide est de 1080 kg. Sachez que le prix de base s’élève à 81.800 € TVAC en Allemagne. De nombreuses options permettent de personnaliser le véhicule.

Les instruments sont regroupés au centre du tableau de bord. Le bouton à gauche du compte-tours actionne le démarreur.

Le Roadster MF3 dispose quant à lui du moteur BMW M3 de
252 kW (343 CV). La vitesse de pointe s’élève à 255 km/h. 4,9 secondes suffisent pour propulser la voiture de 0 à 100 km/h. Le véhicule pèse 1180 kilogrammes. Le prix, TVAC est de 86.900 € en Allemagne. Ici aussi, une personnalisation reste possible grâce aux nombreuses options.

La nouvelle Wiesmann GT sera disponible dès la fin de l’année.

En décembre 2002, lors du Essen Motor Show, Wiesmann a présenté le prototype d’une berlinette. Sous le capot, un moteur V8 BMW de 4398 cm³, délivrant 245 kW (333 CV) à 6100 tours/min. La vitesse maximale annoncée est de 280 km/h. La suspension est à quatre roues indépendantes. L’auto mesure 4,23 m de long, 1,85 m de large et 1,16 m de haut. A l’heure actuelle, Wiesmann met la dernière main à l’aménagement intérieur et prépare activement l’industrialisation du véhicule.

La berlinette Wiesmann GT. Remarquez les passages de roues impressionnants.

La version de série devrait être présentée en septembre 2003, lors de l’IAA à Francfort. Les premiers exemplaires de série quitteraient l’usine dans le courant du 4ième trimestre 2003. Le prix de base se situerait aux alentours de 95.000 €, TVAC. La Wiesmann GT est une création esthétique très réussie. La carrosserie inédite, légèrement rétro, aux lignes arrondies, les performances élevées et l’exclusivité du produit devraient faire de la Wiesmann GT une automobile classique. (vb)

Vos commentaires

  • Le 13 octobre 2005 à 14:20, par olivier En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    merçi pour m’ avoir fait rever

  • Le 7 décembre 2005 à 12:29, par huur En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    exelent site !!!!!

  • Le 7 décembre 2005 à 12:40, par huur En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    c’est le meilleur site automobile que je connaisse .Je tiens juste à signaler que la wiesman gt est sortie .Vous ètes le seul site qui donne des descriptions aussi complète sur les wiesman .

  • Le 3 janvier 2006 à 16:40 En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    éh bin voila !y’a plus qu’à rêver ou gagner au loto...roadster de classe,lignes pures,...et en attendant je feuillette automag,le wiesmann accessible de la voiture !!

  • Le 5 mars 2006 à 21:21, par Crapoussy En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    Je suis tombé amoureux fou du modèle au salon de Bruxelles.

    Je suis monté sur le Stand.
    L’importateur est où en Belgique,il importe Lotus aussi ?

    J’ai commencé à épargner et rêve d’être invité à la visite des ateliers de construction car envisage de vendre mes ancêtres et acheter cette fabuleuse auto.
    Tous les jours je consulte le site.

  • Le 15 mars 2006 à 23:53, par Fred En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    Je suis rentré dedans au salon des voitures de prestiges à Monaco l’an dernier (Top Marques), elles y étaient toutes (Lamborghini, Aston Martin, ...etc) et c’était ma préférée ! peinte d’une couleur blanche avec reflets mauves et intérieur mauve, elle était magnifique. Il parait qu’il n’y en a que 100 dans le monde...
    Et sur ce site, il y a une villa à louer à Super-Cannes avec wiesmann compris dans la location !

  • Le 13 septembre 2006 à 20:57, par Un passionné En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    Quel véhicule, il n’y a pas de qualificatif, je vais sur ce gratter un billet de la lotterie, commençons par rêver, c’est déjà un bon début en soi.

  • Le 16 novembre 2006 à 21:03, par Sébastien Bleuzé En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    Tout simplement :

    Un tout grand merci au personnel qui s’occupe de mettre au point de tels bolides qui foulent nos routes.

    C’est beaux, harmonieux, bref ça fait rêver.

  • Le 7 janvier 2007 à 17:06, par alexparisien En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : quelle beauté !!!

    Une des rares voitures qui fait vraiment rêver !
    Car l’automobile d’exception c’est bien cela : allier les techniques pointues du moment à un savoir faire artisanal, sans tricher en masquant les insuffisances par une débauche d’électronique...
    Lorsqu’on y ajoute le volume de production réduit, cela donne LA voiture du gentleman driver de ce début de siècle !

  • Le 26 février 2007 à 14:46, par deriberas En réponse à : Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    superbe..mais une fois lacher les 100 000 euros...comment assurer l’entretien en France...la garantie..etc...?

  • Le 1er avril 2007 à 10:49, par Karlheinz En réponse à : > Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    WIESMANN c’est exceptionnel, la grande classe !!!

  • Le 1er avril 2007 à 10:53, par gp En réponse à : Tableau de bord ??? Une catastrophe, inadmissible !!.

    Tableau de bord en dehors de la vue direct !!! Inadmissible, stupide, irrecevable pour une voiture pareille et d’ailleurs pour n’importe quelle autre voiture !!!!

  • Le 5 avril 2007 à 14:54, par jean-pierre En réponse à : Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    Une voiture magnifique, un rêve, un plaisir pour les yeux, il y a encore des artistes pour dessiner et concevoir de jolies carrosseries, l’artisanat est à l’honneur, seul le prix ramène à la réalité, mais qu’importe, puisqu’on a le plaisir de voir des Wiesmann...

  • Le 30 mai 2007 à 20:20 En réponse à : Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    Je trouve cette automobile néo rétro particulièrement réussie sur le plan estétique tout en offrant des performances plus honorable. Je tiens à remercier les représentants de cette marque sur ce salon Il était possible de monter dans la voiture. Du jamais pour de telles autos. Bravo .

  • Le 15 septembre 2008 à 15:22 En réponse à : Wiesmann Roadsters et GT : évolution et espoirs.

    Une voiture sublime avec un ENOOOOOOORME défaut : sur la GT comme sur le roadster où sont les aréateurs ? Car il faudra ventiler l’habitacle, surtout en été. Bref, une sportive élégante réservée pour les pays du nord de l’Europe. Dommage.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.