Nissan Micra cinquième génération, clap première.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2017-01-18 22:01:57   

Lancée en 1982, la Nissan Micra s ‘est vendue vendue à près de 7 millions d’exemplaires répartis sur quatre générations. Le moment est venu de dévoiler le cinquième opus.


Nissan fonde beaucoup d’espoir

sur ce nouveau modèle pour intégrer le Top 10 du segment B.
Le défi est grand car il faut non seulement fidéliser les anciens clients mais surtout en trouver des nouveaux.

Côté look.

Au départ d’une feuille blanche,

les designers ont laissé libre cours à leur créativité et le résultat est plutôt réussi.
Oubliées les rondeurs de la version précédente. Le virage est radical. Les lignes tendues, modernes ouvrent une nouvelle ére pour cette Micra.

Nissan vise aussi une clientèle plus masculine et veut atteindre la parité car jusqu’à présent, la gent féminine représente 70% des ventes. Cette Micra est conçue pour l’Europe et sera assemblée dans l’usine de Flins, à l’ouest de Paris.

Pour la personnalisation, Nissan étoffe son offre.

Avec pas moins de 10 coloris disponibles, 3 finitions intérieures différentes mais aussi des stickers de capot, toit… , vous obtenez 125 combinaisons possibles. Pas mal !

L’habitacle est en net progrès et la qualité perçue est plus élevée avec l’arrivée de plastique moussé pour le tableau de bord qui intègre un écran de 7‘’ et un système Hi-Fi développé spécialement par Bose pour cette Micra. L’expérience musicale 360° est convaincante !

La position de conduite est bonne avec des sièges confortables. L’habitabilité arrière pour les grands s’avère juste. Mais pas de miracle nous sommes dans une voiture du segment B. Le coffre offre un volume de 300L ce qui est dans la moyenne.

Sous le capot.

Trois motorisations sont proposées : 2 pour l’essence et une pour le diesel.
Le traditionnel 1,5L DCi développant 90CV prend place sous le capot de cette nouvelle Micra.
Côté essence, vous trouvez le 1,0L turbo de 3 cylindres développant lui aussi 90CV et un 1,0L atmosphérique de 73CV.
A l’avenir, d’autres motorisations devraient grossir la gamme.

Si le moteur diesel est légèrement plus souple et offre une consommation un peu plus faible, il faut, par contre, compter sur un supplément d’environ 1300€.
Actuellement seule la boîte manuelle est disponible mais la boîte auto est prévue pour le printemps 2018.

Sur la route.

La Micra se révèle être un bon compagnon de route. Elle s’avère relativement silencieuse et peu énergivore. L’amortissement offre un bon confort. La direction est légère ce qui est pratique pour la ville mais elle peut sembler un peu floue.


At the end.

La Micra oublie son passé. Pas d’évolution mais une révolution !
Elle grandit de 17cm, elle se bonifie et à elle seule, remplace deux modèles, la quatrième génération de la Micra et la Note.


Ajoutez une nomination pour l’élection de la voiture de l’année 2017. Tout cela augure un bel avenir !
Elle arrive dans les showrooms en mars. Nous verrons rapidement si la ‘Micrattitude’ a la cote.

Dimitri Haulet.

Présentation par Media Service TV, merci à Chris Gommeren.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.