Et dans la même rubrique

25è BOURSE du TACOT CLUB CALAISIEN : Le RETOUR au BERCAIL

28 janvier 2018   

Pour la 25°édition, la manifestation retrouve sa salle « originelle ». Dans le contexte de travaux de rénovation, l’accueil de la municipalité voisine de St FOLQUIN a permis de maintenir la bourse au calendrier 2017, mais les superbes infrastructures extérieures ne suffisaient pas à compenser une surface intérieure nettement moindre.


Retour donc à AUDRUICQ, avec 2 nouveautés : un ascenceur pour la mezzanine et une nouvelle aire de parking praticable pour une centaine d’anciennes ! Depuis le temps que nous en rêvions !! Plus de 60 exposants ont déjà retenu leur stand. Pièces, doc et miniatures seront au rendez vous.

A noter, pour les amateurs de modèles réduits, que le club ferrovipathe d’AUDRUICQ, organise le même week end sa 1°bourse dans la salle voisine (200 m) du COSEC, de quoi rentabiliser le déplacement, 2 bourses d’un coup !

De nouveau également une exposition thématique, confiée cette année au dynamique club MATRA PASSION.


Baptisé « MATRA , HISSEZ LES COULEURS », couleurs du prestige français et couleurs de l’innovation.

Dans les année 60, René BONNET fabrique l’une des rares sportives françaises, avec CG et ALPINE. La société MATRA (Mécanique Aéronautique et TRAction) sous traite la construction de sa DJET.
Le jeune patron du groupe MATRA, Jean Luc LAGARDERE (1928/2003) cherche à diversifier ses activités en créant une branche automobile ; il rachète BONNET en difficulté et se fixe un programme ambitieux « ne copier personne, défricher pour mieux conquérir, explorer pour se démarquer ».


En 1967 MATRA SPORT présente un coupé découvrable innovant, avec un V4 FORD en position centrale arrière, un toit et des phares escamotables, une coque plastique ; c’est « la voiture des copains ».

Une collaboration avec SIMCA est signée.
Un emblème est dessiné par Albert UDERZO, le père d’Astérix. Ce coq stylisé annonce les ambitions sportives de la marque, en rallye, en F1, en endurance, de la 620 de 1967 aux 650, 660 et 670 qui gagneront Le Mans en 72,73 et 74.
La 530 cède la place à la BAGHEERA, aux 3 places de front, puis à la MURENA.
« Explorer pour se démarquer », MATRA présente la RANCHO, le premier SUV et étudie l’ESPACE, pionnier des monospaces modernes.

Du fait de l’absorption de SIMCA par PEUGEOT, et de la disparition de TALBOT, l’ESPACE est produite par RENAULT.
Dès lors, MATRA SPORT étudiera de nouveaux concepts et prototypes d’avant garde.
Mais l’innovation n’a pas que du bon ! Peut être trop audacieuse, l’AVANTIME ne rencontre pas le succès escompté et cet échec , avec la baisse des ventes de l’ESPACE, va entraîner la fermeture de la branche auto en juin 2003.

Bien sûr, il n’est pas envisageable de déplacer une 660 du Mans, mais l’expo reprendra l’épopée commerciale de la firme de Romorantin, avec une palette de couleurs chères à MATRA :

  • un prototype M25 de 1989 sera à Audruicq : 200 chevaux pour 700 kilos, 0 à 100km/h en 5 secondes, le kilomètre départ arrêté en 24 secondes, 650 mètres pour atteindre 200 km/h, de quoi ridiculiser une Ferrari Testarossa !
  • Et puis, faute de voiture du Mans, un moteur V12 (type Le Mans) prêté par le musée sera exposé à Audruicq.

La BOURSE se tiendra le dimanche 25 février de 9h à 17h30
Salle polyvalente, avenue de Nortkerque à AUDRUICQ
(GPS long 2,0833, lat 50,8833)
Accessible par les sorties 50 sur l’A16 et 2 sur l’A26.

L’entrée est payante pour les adultes (3€), gratuite pour les moins de 16 ans .

Infos sur le site www.tacotclubcalaisien.com, ou sur Facebook Tacot Club Calaisien, retrouvez les activités et les projets du club.



Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.