Et dans la même rubrique

Bikers’Classics, les raisons d’un succès grandissant.

3 mai 2018   

Evénement incontournable de la planète « moto-rétro », les Bikers’Classics sont plus qu’une réunion de passionnés de motos anciennes. C’est un grand festival de ‘Classics’ qui s’étale sur trois jours et qui célèbre le début des vacances d’été.

Le premier week-end de juillet, du vendredi matin au dimanche soir, le circuit de Spa est pris d’assaut par des motos - plus ou moins - anciennes, elles-mêmes chevauchées par des pilotes - plus ou moins - connus. Certaines courses s’y déroulent également, alors que l’ensemble des installations du circuit s’organise comme une petite ville, avec animations, manifestations, bourses d’échange, expositions… Le tout dans une ambiance incomparable.

Les Bikers’Classics ont déjà 15 éditions au compteur, et connaissent chaque année un succès grandissant. L’occasion de revenir sur les principales raisons de ce succès. Attention, cette liste n’est pas exhaustive !


1) Le plus grand. En quelques années, les événements dédiés aux motos classiques se sont multipliés au quatre coins de l’Europe. Mais aucun n’a réussi à détrôner les Bikers’Classics, référence dans le domaine.

Depuis plus de 15 ans, l’équipe de DG Sport a fait de ses « Classics » une véritable institution, mais surtout une grande fête inégalée, qui réunit 30.000 spectateurs, où se côtoient plus de 700 participants venus de partout en Europe, pour le plus grand plaisir des 145 journalistes accrédités (représentant 73 médias différents).

2) Classic, mais pas que. Le succès des Bikers’Classics s’explique notamment par son évolution. Chaque année, les organisateurs se remettent en question et cherchent de nouvelles pistes pour faire grandir leur événement, avec un seul mot d’ordre : la passion.

Dès 2012, les Superbikes se sont mêlées aux mécaniques plus anciennes, dont de nombreuses datent d’avant-guerre. L’année suivante, c’était au tour des dernières 500 GP de l’époque ‘deux-temps’.

Avant l’arrivée des MotoGP dès 2016. « Avec l’arrivée des MotoGP, nous voulons ouvrir les ‘Classics’ à une nouvelle génération de spectateurs, à qui les machines du siècle dernier évoquent beaucoup moins de souvenirs », explique Florian Jupsin, chef d’orchestre des Bikers’Classics. Les side-cars sont également bien représentés chaque année, et offrent toujours un spectacle inoubliable.


3) Légendes vivantes. Les Bikers’Classics, c’est aussi une histoire de stars.

En 2004, Randy Mamola, Kevin Schwantz et Freddie Spencer étaient les premières stars présentes dans les paddocks de l’événement, mais aussi sur la piste. Depuis, les plus grands noms de la moto se sont succédés à l’affiche : Phil Read, Wayne Gardner, Guy Martin, Giacomo Agostini, Christian Sarron, Bradley Smith, Terry Rymer, Rolf Biland…

Sans oublier les meilleurs représentants de notre petit pays : Didier de Radiguès, Stéphane Mertens, Michel et Xavier Siméon, Grégory Fastré, Richard Hubin…


4) Légendes mécaniques. Pendant le premier week-end de juillet sur le circuit de Spa-Francorchamps, les stars ne sont pas toujours des pilotes. Des machines mythiques sont régulièrement mises à l’honneur à l’occasion des Bikers’Classics.

Ce fut notamment le cas de la Suzuki RG 500 pour son 40e anniversaire (2014), des Yamaha les plus mythiques quand le constructeur aux trois diapasons a fêté ses 50 ans de compétition (2011), des plus petites cylindrées (50, 70 et 125cc) en 2015, des Superbikes (2012), des 500cc (2016)…

5) Parades. Des pilotes de légende et des motos mythiques, c’est déjà magnifique, mais ça devient carrément magique quand les deux sont réunis et ‘en action’ lors de mémorables parades sur le plus beau circuit du monde.

Ces Parades GP, c’est un peu comme des courses d’exhibition, sans réel vainqueur, mais avec beaucoup de spectacle. Pour les spectateurs, c’est aussi l’occasion unique de voir évoluer des MotoGP sur la piste de Spa-Francorchamps.

Depuis 2017, deux parades distinctes ont été créées, l’une pour les machines de 1950 à 1985, l’autre pour celles de 1986 à 2017. Enfin, à ne pas oublier, la Parade historique sur l’ancien circuit de 14 km, ouverte à tous les participants, et mêmes aux spectateurs !

6) Races. Si les Bikers’Classics se destinent principalement aux pilotes amateurs de ‘runs libres’, de nombreuses courses pimentent le week-end, avec en point d’orgue les célèbres 4 Hours of Spa Classic, intégrées au championnat European Classic Series, et dont la première édition remonte à 2007.

Les championnats belge, allemand et français de machines anciennes assurent également une bonne partie du spectacle, sans oublier le célèbre IHRO (International Historic Racing Organisation).


7) Music. La musique et les Classics ont toujours fait bon ménage, que ce soit grâce à la collaboration historique avec la radio Classic 21 ou grâce au traditionnel concert du samedi soir, qui a vu des formations comme Bouldou, Eagles Road ou Hot For 90’s fouler et enflammer la scène principale.

8) Village commercial. Si le paddock est le coeur des Bikers’Classics, le village commercial en est assurément les poumons. Plus de 800 m2 d’exposition où s’organise une activité typiquement « classique ».

On y déniche des pièces, accessoires ou documents précieux. On y rencontre et côtoie les stars du week-end lors de rencontres et séances d’autographes. On y fait des affaires grâce à la bourse d’échange…

9) Lifestyle Village. Un autre village a récemment fait son apparition sur les Bikers’Classics. C’était en 2015. Un village qui s’est rapidement développé, au point de devenir aujourd’hui une petite ville dans la ville. Heureusement, le Lifestyle Village a su conserver l’esprit de convivialité qui fait son charme. C’est le rendez-vous des adeptes de customs, bobbers et autres préparations épicées.


10) Animations. Pour que la fête soit parfaitement réussie, des animations sont proposées tout au long du week-end, grâce notamment à la collaboration de nos nombreux partenaires. Démonstrations, balades organisées, découvertes, sessions d’autographes, exposition de modèles uniques, restauration… Il y en a pour tout les goûts !


11) La toute nouvelle catégorie Trial Vintage ! L’occasion de se rendre compte que les alentours du plus beau circuit du monde se prêtent particulièrement bien à la pratique de cette discipline si spectaculaire.

DG Sport.

Biker’s Classics.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.