Et dans la même rubrique

Rallye de Wallonie 2018 : Une 35 ème édition que nous attendons impatiemment !

19 mars 2018   

Une spéciale en ligne de plus de 24 km et une journée du samedi allégée ! Le 35 ème rallye de Wallonie est fin prêt !

Le rallye de Wallonie fêtera sa 35 ème édition les 27, 28 et 29 avril prochains. A cette occasion, la 4e manche du championnat de Belgique proposera plusieurs nouveautés ou modifications qui vont faire l’unanimité auprès des
concurrents comme des spectateurs !

Alors que les deux premières manches du championnat de Belgique des rallyes ont déjà eu lieu, les
organisateurs du rallye de Wallonie peaufinent les derniers détails de leur épreuve : « Nous sommes en
effet prêts », entame Etienne Lerson, le président de l’Automobile Club de Namur. « Si les travaux
entamés sur la Nationale 4 et à la Citadelle ne nous ont pas facilité la tâche, l’excellent accueil des
communes nous a par contre motivés ».
En l’occurrence, la partie show sur l’Esplanade de la Citadelle de Namur a été modifiée avec l’arrivée
prochaine du Pavillon belge de Milan tandis qu’un problème d’accès fermé sur la N4 a tout simplement
permis de mettre en place une nouvelle spéciale : « Grâce aux communes de Havelange et SommeLeuze
qui ont accepté pour la première fois le passage du rallye, nous allons en effet proposer cette
année un tracé en ligne de pas moins de 24 km du côté de Hamois-Mohiville. Pour cela, les concurrents
devront composer avec un tronçon de 2,5 km moins intéressant mais les 20 autres les raviront à coup
sûr. Alors, on sait que c’est un peu à contre-courant d’une tendance qui voudrait que de plus en plus nos
épreuves ressemblent à des sprints mais, à Namur, nous tenons à conserver un vrai rallye, tout en
respectant la réglementation et en étant aussi à l’écoute des concurrents ».
C’est ainsi que l’organisateur proposera une journée du samedi allégée : « C’était une demande des
participants qui souhaitaient pouvoir passer du temps, le soir, avec leur équipe. Compréhensible durant
un week-end chargé. Si les trois boucles restent d’actualité, elles ne comprendront plus que quatre
spéciales chacune au lieu de cinq, permettant de terminer environ deux heures plus tôt et d’économiser
également de précieux mais inutiles kilomètres de liaisons.

Dans les faits, le rallye de Wallonie
totalisera 220 km de spéciales répartis en 9 spéciales différentes : deux boucles d’une ES le vendredi,
trois boucles de 4 ES le samedi et deux boucles de 4 autres ES le dimanche).
Ajoutons encore que l’organisation d’une spéciale test, inaugurée l’an passé, sera à nouveau d’actualité
et que la sécurité avant et pendant l’épreuve sera renforcée : surveillance accrue lors des
reconnaissances avec l’aide des zones de police, nouvelles zones interdites au public tandis que le rallye
de Wallonie aura un porte-parole sécurité de luxe et d’autorité auprès du public en la personne de
Grégoire de Mévius qui sillonnera toutes les spéciales peu avant le passage des concurrents.

Enfin, l’Automobile Club de Namur regrette évidemment le changement de programme, revu à la baisse,
du challenge Eurol, dont le rallye de Wallonie (où devait débuter ce challenge hollandais) fait les frais :
« De la déception bien sûr mais pas d’amertume. Nos amis hollandais savent que nous les avons
toujours bien accueillis et qu’ils restent les bienvenus dès cette année. D’ailleurs, nous sommes déjà
prêts à recevoir le challenge Eurol en 2019 ! »

Source officielle des informations , Fred Zielonka

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.