24 Heures de Zolder, la Corvette SRT enfin ...

Eddy Coppée    2005-08-30 18:52:40   

24 Heures de Zolder : 27-28/08/2005.


La Viper de Kuismanen.

On s’attendait à une lutte entre les GT Corvette et Viper arbitrée par une multitude de Porsche et trois Ultima pour cette édition 2005. Avec de fréquents changements de leaders et des incidents de course qui bouleversent le classement tous les ingrédients étaient associés pour tenir en haleine le public présent à Zolder pour la course mais aussi pour toutes ses animations annexes.

Les essais sur Zolder.

Dès les essais Marc Goosens sur la Corvette prenait la pole dans le sixième tour en 1.30 204. Ce temps n’allait jamais être égalé au gré des quatre séances d’essai , la pluie outsider perturbait les performances des bolides du Belcar .
Dans la dernière séance d’essai cependant la Porsche PSI bi turbo prenait l’avantage sur la Viper de Kuismanen.
Suite à une sortie de route de Penti Kuismanen, la Viper connaissait de gros soucis et la journée du vendredi était réservée à la reconstruction de la voiture.

Mêmes mésaventures pour le Team BPO de Châtelet qui voyait le canadien Campbell faire deux tonneaux au "Bianchi". Avec l’aide des Teams PSI et GPR et du carrossier Dominique Pestiaux, le Team BPO allait reconstruire la Porsche cup.

Porsche Cup en passant par la GT2 et la GT3.

Pour les frères THIERS qui avaient d’autres ambitions au championnat Van Moerkerke sortait violemment l’auto et devaient se rabattre sur leur ancienne voiture une 996 cup, sans plus aucunes ambitions au championnat car ils se retrouvaient engagés en catégorie invités (G).

Samedi 27/8/05-17h00, c’est parti pour 24 Heures de course.

Ambiance lors de la grille de départ.

Le samedi 17.00 Hrs, c’est sous le soleil que s’élançaient les 50 engagés, tous sauf Georges COLMAN engagé sur la BMW de BELIEN. Suite à un souci au warm up diagnostiqué « boîtier électronique », c’est d’une pompe essence qui cassait sur la grille de départ. Le V8 assoiffé refusait de démarrer. Dernier, Colman partait des stands.

Le départ des 24 Heures de Zolder 2005, Corvette est devant !

En tête dès le premier gauche la Corvette bien menée par Marc Goosens allait imposer le tempo tournant régulièrement en 1.33, la Porsche Bi turbo PSI suivait ensuite et la VIPER du GL PK racing.

BMW de Belien, 1er en classe TA.

Sortie du Safety Car...

Un premier safety car suite à une perte d’huile allait regrouper le peloton.
L’occasion pour les uns et les autres de récupérer des images télé, pour Raphaël VANDERSTRAETEN une occasion en or. J’étais derrière la corvette lors du safety.
- Pour ma première expérience sur la BMW Carlier, André m’avait dit au départ tu dois rester dans les derniers ainsi on parlera de nous.
La safety car en a décidé autrement.

BMW de Carlier, un team familial sympathique.

Après cette interruption Goosens reprenait le large creusant au tour un écart de une à deux secondes.
La course passait ensuite à une partie tactique où les arrêts aux stands allaient jouer un rôle primordial.
En effet la Corvette, les Viper et les Porsche bi turbo se montraient particulièrement gourmandes vu la cadence du départ. Plus sobres les Porsche de BOUVY LOIX MENTEN et LAMOT PENDERS COUWBERGS DUJARDYN pouvaient rester une heure quarante cinq en piste, même philosophie pour les BMW Silhouette du KS Motorsport qui pointent dans le top 10 dès les premières heures.

La Corvette Victorieuse.

Le soleil se couche, le balai des phares commence.

La nuit arrive vite à Zolder et au gré des ravitaillements la Porsche PSI red bull de BOUVY LOIX MENTEN prend la tête devant la corvette. La Marcos Euro Tech se positionne dans ce top de même que l’Ultima qui réellement apporte au belcar une alternative aux Porsche Viper autre Corvette .
Les abandons se succèdent aussi avec d’abord La Porsche BPO pilotée par Andre, la boîte est cassée, l’Audi de MATTHEUS reste de longues heures aux stands joint de culasse cassé. Pas de chance pour Ellen Lohr et Freddy Loix.

l’Ultima de Derdaele Empsen Verhoeven et Dewit est aussi une réussite pour le team et ses pilotes.

Le soleil couché le balai des phares commence d’autant que les animations battent leur plein. Le public arrive en nombre au circuit, la soirée sera chaude. La nuit brise aussi les espoirs des uns et des autres. À 22.00 Hrs Longin sur la Viper du Peka est victime d’un accident à la chicane La Viper reste sur place. Longin Marri rentre aux stands à pied...

La BMW de Belien dans la nuit.

La Corvette est meurtrie !!

Scénario catastrophe pour la corvette qui s’accroche avec une BMW du KS motorsport.
La Corvette est meurtrie, capot, radiateur sont remplacés, mais 20 tours se sont envolés. Seleslagh lance alors les deux jeunes Goosens et Heylen dans une course contre la montre avec comme objectif de recoller au peloton de tête. Les temps tombent et au prix de doubles relais, d’abord en 1.32 863, Jan HEYLEN signe le meilleur temps du week-end en 1.31.984.

Penders, auteur d’un bon départ.

En tête les Porsche caracolent. Les deux PSI encadrées par la GTB de LAMOT PENDERS COUWBERGS DUJARDYN, qui prend même la tête l’espace de deux tours. Chez PSI les Porsche souffrent et des soucis de freins viennent perturber leur marche. La régularité est largement récompensée, ainsi les Porsche invités de Vandenbroeck, Lemeret, Herman et Cloet et la 996 cup de Vanden branden Nelissen et van Hoof sont bien classées .

Les Porsche caracolent en tête...

Pour Erik Quick et la belle Ultima, après la boîte de vitesse c’est une pince de frein qui casse la direction, envoyant définitivement Eric impuissant dans le bac à sable de la chicane.

Ultima GTR

Les deux Porsche PSI caracolent en tête au gré des ravitaillements. Paltala et Mollekens très rapides tentent de contenir le retour de la Corvette. Menten - Bouvy aussi avec des relais plus longs cravachent dur pour garder leur place . Mais la corvette est plus rapide, à chaque tour respectivement deux secondes pour la Bi turbo et quatre secondes pour l’atmosphérique s’envolent. On calcule et on espère que les organes de transmission très sollicités sur le tracé limbourgeois vont tenir.

Le petit matin se lève sur le circuit de Zolder.

3è place d’une silhouette BMW , associant le team KS motorsport à celui qui a cru à cette voiture, à savoir, le constructeur ORECA et l’équipe de Marc LUPANT.

Au matin la Porsche psi bi turbo rentre avec une boîte de vitesse cassée , PATTALA est déçu, mais la course n’est pas finie. La Corvette reprend la tête devant l’autre Porsche Psi et la 996 GTB de LAMOT PENDERS COUWBERGS DUJARDYN. La BMW du KS Motorsport a aussi bien passé la nuit.
Notre tactique est payante et la BMW reste en embuscade pour le podium.
Vandermaesen est ravi :
- « C’est la meilleure voiture que j’ai conduite. Je connais bien le team et Steve Van Belllingen. La voiture est fantastique on est bien assis, on a une bonne visibilité. La tenue de route est fantastique. » Avec notre cadence on peut attendre derrière les trois premiers qui s’entredéchirent. »

Une 2è place pour la Porsche de Lamot-Penders-Couwberghs-Dujardyn.

Autre tactique pour LAMOT PENDERS COUWBERGS DUJARDYN. Nous visons exclusivement la première place en GTB. La victoire ne nous intéresse pas directement. Notre team pilote est homogène et même si 7 secondes nous séparent de la corvette, notre tactique peut être payante.
C’est cette même tactique et avec des pilotes du même acabit qu’applique le GPR sur la GT3RS de DE Gastinnes Turco Tonet et Gonissen.
- Nous avons placé un moteur cup dans l’auto pour consommer moins.La voiture peut mieux mais c’est la seule manière de la préserver. Notre 6° place il y a deux ans était une bonne surprise.Nous sommes cette année de nouveau bien placés .C’est le résultat du concept du team. Un maître achat entre la bonne ambiance et la performance en y trouvant tous notre plaisir.
Si je dois un jour arrêter, je crois que j’arrêterai avec le GPR.

Le challenge de la famille Dumarey !

La Porsche 996 GT3 Cup de la famille Dumarey terminera 9è.

Autre challenge dans le même team avec une équipe constituée des DUMAREY père et fils.
Sur une 996 cup ex Laurent Nef, le GPR a bien préparé ces deux nouvelles recrues.
Pour le papa Guido, il s’agit des sixièmes participations avec à la clé six arrivées. Cette année avec Guillaume 18 ans qui roule en Formule Renault 1600 et Maxime 16 ans qui roule en coupe Clio, nous avons tenté cette expérience.
- Par ma profession dans le monde automobile je leur ai transmis cette passion. A part un tête à queue ce matin par Guido et une face avant abîmée la Porsche n’allait pas connaître le moindre ennui. Les pilotes ne peuvent en dire autant. Ils sont jeunes et ont particulièrement souffert la nuit. la présence d’un kiné dans le team a permis de garder suffisamment d’énergie pour terminer. Je tiens à signaler que leur conduite a été exemplaire, sans accrochage et en respectant les consignes du team.C’est une magnifique expérience pour tout le monde.

L’équipage de la Porsche 996 GT3, papa Dumarey et ses fils de 18 et ...16 ans. Bravo pour la belle 9è place.

Notons au rayon des participations similaires la présence sur la Porsche de Jaak Jansens de Raymond Raus une légende du cru et de son fils Gunther, un participant du mini challenge.

Relais pour les fils Dumarey.

La fin approche, on lève la cadence.

La fin de course approche à grand pas et chaque team veille à lever la cadence. La présence du soleil et des températures clémentes risque à tous moments d’handicaper des mécaniques largement sollicitées. Dans tous les teams on limite les régimes moteur en priant que les organes de transmission et de freins tiennent encore et encore....

Bouvy-Menten-Loix, la seule Porsche à pouvoir contester la victoire de la Corvette ne rejoindra pas l’arrivée.

Pourtant la course est loin d’être terminée, Bouvy rentre avec un moteur cassé. C’est la consternation chez Psi. La Porsche de Bouvy était en effet la seule à pouvoir contester la victoire à la Corvette.

Avec 16 minutes d’avance sur la Porsche de Penders, le team de Patrick Selleslagh va pouvoir maintenant gérer son avance avec sérénité. Le malheur des uns fait le bonheur des autres et c’est avec surprise que le KS motorsport peut maintenant rêver de podium. Avec 10 tours sur la Porsche de EMPSEN Verhoeven et 12 sur la Porsche GTB de Turco, le classement risque d’être figé.

A la pompe, la même essence pour tout le monde.

Sur l’horloge du circuit les chiffres s’égrènent, on attend avec impatience le passage de la corvette au volant de laquelle David Hart assure le dernier relais.

C’est l’euphorie générale.

Outre la victoire de la Corvette on retiendra la troisième place d’une silhouette BMW , associant le team KS motorsport à celui qui a cru à cette voiture, à savoir, le constructeur ORECA et l’équipe de Marc LUPANT.
Autre suprise si les Porsche sont en nombre au départ et à l’arrivée l’Ultima de Derdaele Empsen Verhoeven et Dewit est aussi une réussite pour le team et ses pilotes. Elle laisse augurer des perspectives nouvelles pour cette sympathique voiture. Associons aussi à la lutte pour la tête les manufacturiers de pneumatiques qui équipaient les voitures qui jouaient la tête. MICHELIN récolte les lauriers de son association avec la Corvette victorieuse.

Goosens et Hart, vainqueurs des 24H de Zolder 2005.

Autre satisfaction le nombre réduit d’intervention des safety car et une qualité et un fair play de pilotage unanimement reconnu par tous les équipages qu’ils soient rapides ou moins.

Goosens-Heylen-Hart-Verheyen - Corvette C5R.

Nous terminerons avec une dernière nouvelle où une fois encore Kurt Dujardin monte sur le podium. Certes le record de victoire de Vincent Dupont ne sera pas égalé, mais une chose est sûre la régularité et le savoir faire sont toujours récompensé cette seconde place en atteste .

Texte et photos Eddy COPPEE.

Classement Final :

01. Goossens-Hart-Verheyen-Heylen (1ers GTA) Chevrolet Corvette C5R en 799 tours
02. Lamot-Penders-Couwberghs-Dujardyn (1ers GTB) Porsche 996 GT3 RS en 786 tours
03. van Bellingen-Leyssens-Vandermaesen-Fumal BMW 46 (1ers S) en 773 tours
04. Derdaele-Empsen-Verhoeven-de Wit Ultima GTR en 763 tours
05. de Gastines-Turco-Tonet-Gonnissen Porsche 996 GT3 RS en 761 tours
06. van den Broeck-Lèmeret-Herman-Cloet Porsche 996 GT3 Cup (1ers G) en 747 tours
07. Palttala-van Sande-Mollekens-Radermecker Porsche 996 GT2 R en 746 tours
08. Kuismanen-Vosse-Huisman-Alamaki Chrysler Viper GTS- R en 745 tours
09. Dumarey-Dumarey-Dumarey Porsche 996 GT3 Cup en 744 tours
10. van Rompuy-Jamers-Haane-van Loo Porsche 996 GT3 en 738 tours
11. Maton-Bonnaerens-Sluys-Meys Porsche 996 GT3 Cup en 737 tours
12. Josten-Muytjens-Cracco (1ers TB) BMW M3 en 732 tours
13. van Hoof-van den Branden-Pascal Nelissen Porsche 911 GT3 Cup en 724 tours
14. Noorman-van Dongen-Euser-Bleekemolen Marcos Mantis en 722 tours
15. van Hoepen-van Riet-Kruidenier-Langeberg Porsche GT3 Supercup en 714 tours
16. Houbben-Smolderen-Matot Porsche 993 en 713 tours
17. Beliën-Jakobs-Colman-Brinkmann (1ers TA) BMW E46 M3 V8 en 711 tours
18. Moonens-Werckx-van Gorp-Lippens BMW 46 en 705 tours
19. Lumbeeck-Daelemans-Verdonck-Schuybroeck BW Z3 M -GT en 696 tours
20. Carlier-Pauwels-Pasteels-Vanderstraeten BMW M5 E34 en 678 tours
21. de Hoen-Essers-Grouwels-Wijnen BW E46 M3 en 655 tours
22. van de Velde-Ickx-Grifnee-Uljee Mini cooper S3 en 636 tours
23. van der Kolk-Ambaum-Köhler-Thuis BMW Comact E46 en 631 tours
24. Moonen-van Dyck-van Audenhove-Steenberge Porsche 996 Biturbo en 614 tours
25. Moritz-Happé-Swart Porsche GT3 RSR en 613 tours
26. Vetters-de Vos-van der Made-Meulders Porsche 996 en 608 tours
Mazda RX7
Mini Cooper S3.

Vos commentaires

  • Le 9 octobre 2005 à 17:14, par DOMINIQUE PESTIAUX En réponse à : > 24 Heures de Zolder, la Corvette SRT enfin ...

    je vous remercie pour votre article concernant la réparation de la PORSCHE BPOracing. Le carrossier DOMINIQUE PESTIAUX.

  • Le 31 mars 2007 à 16:39, par Le Chaffe En réponse à : > 24 Heures de Zolder, la Corvette SRT enfin ...

    Bonjour Dominique tu ne te souviendras certainement pas de moi, je travaillais chez ton frère Jacques en 1990-91, avec David.( Ribeaucourt Racing !!! )Je m appelle Pascal de Chaffoy , dit "Le Chaffe" Le monde est tout de meme petit car dernierement, j entendais parler de vous dans un garage Ford a Overijse ou j habite. Ca me ferait plaisir de vous revoir tous.D autre part , j ai une question, existe t il un moyen a mon age ( 35 ) de me faire connaitre en tant que pilote ?? J ai acquit une certaine experience, et qq coupes en Karting mais jamais eu les moyens de me sponsoriser !! a+++ 0478 81 38 04

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.