Audi remporte les 24 Heures du Mans pour la 5è fois en 6 ans !

Bob d’Automag    2005-06-22 12:25:35   


Tom Kristensen, JJ Letho et Marco Werner ont fait équipe à bord d’une Audi R8 préparée par le Team ADT Champion Racing, ils ont remporté les 24 Heures du Mans 2005 devant une foule de 230.000 spectateurs.

L’arrivée des 24 Heures du Mans 2005, une superbe édition !

Première victoire d’un team américain au Mans depuis 1967, juste devant la Pescarolo-Judd de Collard, Bouillon et Comas. Avec la 7ème victoire de cette épreuve classique d’endurance, Tom Kristensen entre dans l’histoire du Mans : le pilote d’usine Audi devient le pilote le plus victorieux du Mans. Frank Biela, Allan Mc Nish et Emanuele Piro terminent en 3ème position avec la seconde Audi R8 « américaine ». Jean-Marc Gounon, Franck Montagny et Stéphane Ortelli prennent la 4ème position avec leur Audi Playstation du Team Oreca.

Le Mans ... superbe circuit mythique.

Le Mans 24 Heures (F), 18/19 Juin 2005
- 1 Kristensen/Lehto/Werner (Audi R8) 370 tours en 24h 01m 30.901s
- 2 Collard/Boullion/Comas (Pescarolo-Judd) - 2 tours
- 3 Biela/McNish/Pirro (Audi R8) - 6 tours
- 4 Gounon/Montagny/Ortelli (Audi R8) - 8 tours
- 5 Gavin/Beretta/Magnussen (Chevrolet) - 21 tours

Tom Kristensen, la première impression à chaud, après cette course ?

« Cela a été une journée fantastique, tout simplement inoubliable. Je suis vraiment très heureux d’avoir pu conduire cette Audi R8 durant ces 24 Heures, et puis l’amener à l’arrivée une fois de plus. J’ai beaucoup aimé travailler avec ce team, les mécanos et aussi mes collègues sur les autres voitures du team, tout s’est très bien passé entre nous et cela a été une journée très dure pourtant car les concurrents des autres teams étaient très forts. »

Audi R8 victorieuse du Team ADT Champion Racing.

Dois-on vous appeler Mr le Mans maintenant ?

« Non, enfin je sais que j’ai maintenant plus de victoires ici au Mans que Jacky Ickx , mais Jacky reste absolument unique avec une très grande personnalité, il sera toujours « Mr Le Mans » pour moi. Il m’a appelé avant la course pour me souhaiter bonne chance, et maintenant je suis impatient de le revoir. Vous savez, chaque course au Mans est unique et dure. Mais celle-ci a été une des plus dures pour moi. »

Tom Kristensen et Jacky Ickx, Messieurs Le Mans !

JJ Letho, une course difficile ?

« Oui, tout à fait. Avec la configuration actuelle de la voiture, la réduction de puissance et augmentation de poids, notre Audi R8 n’est pas facile à piloter. La voiture a bien fonctionné, elle a bien résisté, mais on n’a pas pu exploiter à 100% et l’on perdait facilement 5 secondes lorsqu’il y avait du trafic et que l’on rattrapait des concurrents. Ce temps là était difficile à regagner, une vraie lutte. Mon seul soucis, ou plutôt frayeur, a été ce matin au virage de Mulsanne lorsqu’il y avait de l’huile sur la piste, j’ai fait une petite glisse et lorsque j’ai retrouvé du grip j’ai allumé les pneus - mais bon, ça aurait pu être bien pire. Cela a été une longue attente depuis ma victoire au Mans en 1995, mais je suis très heureux de remonter sur la plus haute marche du podium, de plus je suis le seul Finlandais a l’avoir fait je pense. »

Audi R8

Marco Werner, vous êtes le 3ème pilote de l’Audi R8 n°3 victorieuse au Mans, 3 bonnes raisons d’être heureux ?

« Je suis tout simplement heureux ! J’ai fait 3 fois un podium et finalement aujourd’hui je me retrouve sur le top du podium. Pour moi c’est le plus grand succès de ma carrière et cette course surplombe tout ce que j’ai fait auparavant. Cette année j’avais la bonne voiture, le meilleur team et les meilleurs équipiers. Je n’oublierai jamais cette semaine au Mans avec le team ADT et ce public unique. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.