BMW GT 640i.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2018-05-22 10:25:19   

Apparue il y a déjà 9 ans, la série 5 GT n’a pas rencontré le succès escompté et n’a pas vraiment trouvé sa place dans la gamme.

Pourtant, BMW décide de remettre le couvert et corrige le tir avec cette série 6 Gran Turismo…

Pourquoi ce changement de nom, le passage du 5 GT au 6 GT ?




C’est la volonté de la maison-mère qui attribue un chiffre pair aux coupés, aux coupés à 4 portes et aux cabriolets. Les berlines et breaks reçoivent les chiffres impairs.

Coté look.

Avec ses dimensions de grande fille, elle impressionne cette série 6 GT. Ses 5,09 mètres sont plutôt du genre imposant sur nos routes. C’est aussi 87 mm de plus que l’ancienne série 5 GT !
Sa hauteur est abaissée de 21 mm. Avec une ligne de toit plus inclinée, sa silhouette est plus étirée et plus affinée. Tout bénéfice pour le look et le Cx qui passe de 0,29 à 0,25.


Comme pour la série 3 GT, l’absence d’encadrement de portières accentue l’allure ‘Coupé’ de cette 6 GT.
Contrairement à ce que vous pourriez croire, cette 6 GT ne reprend pas la plateforme de la série 5 mais celle de la série 7. Bénéfique pour le poids qui perd près de 150kg, celui-ci culmine encore à 1800kg !


Cette berline à hayon offre divers avantages dont celui d’offrir un coffre au volume important et à l’accessibilité plus aisée.
Bye bye le hayon s’ouvrant en 2 parties, retour à une ouverture classique en un seul élément.

Motorisation.

Les grosses cylindrées sont de plus en plus rares. Ainsi, lorsque le choix m’est proposé, je ne résiste pas à l’appel du chant mélodieux de ce 6 cylindres en ligne BMW !
Cette 640i est la version la plus puissante avec ses 340ch et offre une V-Max de 250km/h bridée électroniquement.


Il est doux et rond ce 6 cylindres, les accélérations sont très linéaires, j’aurais presque oublié les turbos sous le capot !

Du côté de l’intérieur.

La portière ouverte, le ‘Wouaww’ est le plus intense !
Les sièges offrent un moelleux et un confort exceptionnels. Le réglage électrique (en option) permet de trouver la position de conduite idéale.


Le tableau de bord est celui de la série 5 avec une instrumentation digitale et une climatisation aux réglages quasi full tactiles.
Le système ‘info-divertissement’ est une référence en terme de connectivité, dans la plus pure tradition BMW. L’écran de 10 ‘’ trône sur le dessus du tableau de bord.


L’habitabilité est grandiose aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Tester la banquette arrière est essentiel. Si elle ne coulisse plus comme sur l’ancienne série 5 GT, ce n’est pas un souci au vu de la place offerte aux jambes. Le dossier reste lui inclinable de manière électrique en option, un plus pour les longs trajets !
Le volume du coffre est de de 610 L et peut grimper à 1800 L, la banquette rabattue. Ceci lui permet d’obtenir la deuxième plus grande capacité au sein de la marque BMW.


Personnellement, j’adore le système Hi-fi Bowers & Wilkins. Il apporte le rendu parfait à la musique distillée dans l’habitacle de cette série 6 GT. Malheureusement cette option s’affiche à 5250€. ☹

Elle est comment cette 6 GT sur la route ?

Les aides de conduite sont nombreuses : avertisseur de collision, détection des piétons, franchissement de lignes, régulateur adaptatif…, ‘Security first’.
Le petit gadget pratique pour les places de parking étroites amuse et fait rêver les enfants. Il gare cette série 6 GT via la clé intelligente.
Comme son nom l’indique, nous sommes à bord d’une GT, une voiture taillée pour les grands voyages et qui privilégie le confort à la performance pure.
Inutile d’opter pour cette 6 GT si vous ne quittez pas votre ville. A chaque utilisation, ses dimensions vous rappelleront votre choix peu judicieux !


Elle est la compagne idéale pour traverser le pays via la dorsale wallonne ou poser ses roues sur l’autobahn de son pays d’origine.
Malgré un poids important, son comportement routier est étonnant lorsque vous augmentez le rythme dans le sinueux. Il est vrai que sa suspension pneumatique et les barres anti-roulis actives (option Executive Drive) sont des aides précieuses.


La sensation de vitesse est atténuée par le confort et la facilité avec laquelle elle peut avaler les virages mais n’oubliez pas de regarder votre compteur. Sinon, gare au courrier indésirable dans votre boîte aux lettres.
Le silence à bord est impressionnant, l’isolation sonore est au top, elle ne laisse passer qu’un très léger feulement du 6 cylindres.
Ce moteur offre une rondeur appréciable et la boîte automatique à 8 rapports se révèle d’une extrême douceur. La consommation peut par contre, être élevée si vous gardez un rythme soutenu.

In Fine.

Des améliorations sont apportées à l’ancienne 5 GT. La 6 GT gagne en habitabilité, en poids mais aussi en élégance.


Elle axe sa philosophie sur le confort. Pour la sportivité, il faudra notamment cocher la case Executive Drive (option).

Ce choix fait grimper la note finale, le prix de cette 640i GT XDrive démarre à 71000€.

Les + :

- Habitabilité immense.
- Volume du Coffre.
- Confort.
- Design plus affiné.

Les – :

- Consommation.
- Tarif.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

BMW 6 GT.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.