Carolo Tacots - Palais des Expo Charleroi : "C’est du belge !"

Bob d’Automag    2013-05-18 12:05:22   

Bourse de Collection : Carolo Tacots 4 & 5 mai 2013.


C’est un soleil radieux qui nous a accueilli ce week-end du 4 et 5 mai 2013, une chaleur douce bien agréable après un hiver qui n’en fut que trop long. L’esplanade du Palais des Expositions de Charleroi nous ouvrait ses portes pour une bourse de collection auto et moto anciennes organisée, pour la seconde année, par le Rotary Club Charleroi Est.

Un parking surveillé et réservé aux oldtimers était prévu juste devant les portes d’entrées. Très belle et agréable attention des organisateurs, car en invitant les visiteurs à sortir leur oldtimer, cette idée permettait une exposition improvisée de véhicules anciens divers.

A l’intérieur nous découvrons une vaste salle où les commerçants boursiers, bien plus nombreux que l’année dernière, ont de l’aisance pour déplier leur étale. Bien pratique car toutes les pièces sont bien visibles et cela facilite les recherches des chineurs. 46 commerçants dont 30 vendaient des pièces anciennes et des automobiles anciennes.

Neuves ou anciennes, les pièces étaient nombreuses à la Bourse de Carolo Tacots.

C’est du carolo, c’est du belge !

Carolo Tacots exposait, cette année, des voitures et motos belges ; quelques voitures exceptionnelles étaient au rendez-vous. Une IMPERIA d’avant guerre prêtée par le musée Impéria de Fraipont. Autre voiture exceptionnelle était cette FN de 1929 qui aurait appartenu au roi Albert Ier.

Cabriolet FN de 1929 !

Deux superbes BUGATTI se présentent aux visiteurs, dont une a été carrossée en Belgique à Liège ! Toutes les voitures présentées étaient en très bel état de restauration, et l’on pouvait se replonger dans des époques diverses des années ’50, ’60 aux seventies.

Les motos belges, SAROLEA, FN et GILLET venaient compléter la liste des véhicules belges exposés. Et parmi celles-ci, une moto bien particulière : une ESCOL … fabriquée à Châtelet, près de Charleroi.

Moto ESCOL construite à Châtelet, par un fabricant de treuils pour mines !

Si Jules Escol, ingénieur des mines et fondateur des établissements Escol avant la guerre de 1914, avait pu voir sa moto exposée dans le Palais des Expositions de Charleroi ce weekend de mai 2013, il aurait été envahi par une émotion bien justifiée. En effet, les établissements de Jules Escol étaient spécialisés dans la construction de treuils de mines, et ce sont les deux fils aînés Félix et Maurice, passionnés de moto, qui ont étudié et réalisé, en 1923, un prototype extraordinaire de 1100cc qui ne fut pas commercialisé du fait de son prix trop élévé, la moto était même équipée d’une marche arrière pour manoeuvrer ses 330 kilos ! Entre 1925 et 1939, Escol a produit des motos avec des cylindrées plus petites mais toujours avec ce cadre-chassis très particulier.

Une LADA SAMARA belge …

Ce cabriolet LADA a été réalisée en Belgique par la société EBS à Bruxelles en petite série à près de 300 exemplaires. Léopold SIMONET a acheté ce véhicule en 1992, la voiture a été complètement démontée, une très belle peinture, teinte nacrée : “champagne Laurent Perrier”, lui a été prodiguée ce qui permet à la voiture de changer de couleur en fonction de la lumière. Un kit carrosserie personnel a été ajouté. A l’âge de 21 ans cette auto totalise 61.000Km. Il est évident qu’il ne doit pas exister beaucoup d’exemplaires survivants dans cet état !

Un rare exemplaire d’une LADA SAMARA carrossée en Belgique, présentée par Léopold SIMONET.

Un combi Volkswagen “belge” qui a bien voyagé …

Sur le stand du Binocle Club, je remarque un combi VW en superbe état, les décalcomanies, décolorées par le soleil, apposées aux vitres arrières témoignent que ce véhicule à voyagé intensivement … et même bien plus qu’il n’y paraît !

Livré par D’Ieteren au Congo, ce minibus n’a eu qu’un propriétaire durant 41 années !

Geoffrey SPITAELS nous présente un “minibus de luxe” de 1960, 23 fenêtres, il a été livré par les établissements D’Ieteren en 1960 au Congo belge, le premier propriétaire belge travaillait en Afrique. En 1962 le minibus, revenu en Belgique, a servi de camping car et il a voyagé sur toutes les routes d’Europe de Venise à Stockholm. Le premier propriétaire a gardé ce minibus durant 41 années ! Après toutes ces années de loyaux services, le VW a été vendu en 2001 dans son état d’origine. Le collectionneur a rafraîchi la carrosserie par un voile de peinture, mais dans l’ensemble le Volkswagen minibus “de luxe” est toujours dans son état originel.

Le minibus de luxe a parcouru toutes les routes d’Europe, de Naples à Stockholm !

La convivialité etait de mise pour cette Bourse Carolo Tacots, et les visiteurs parcouraient les stands dans une ambiance décontractée. Le circuit SCALECTRIX a ravi les plus jeunes, encouragés par les papas qui se prenaient au jeu, sous le sourire des mamans ! Oui, Carolo Tacots avait pensé à l’animation et aussi un coin restaurant et buvette était bien propice à l’échange d’avis et l’occasion de raconter des histoires et anecdotes qui reviennent en mémoire lorsque l’on se retrouve entouré de belles mécaniques et de passionnés.

Nous attendons avec impatience le rendez-vous pour 2014 !

Bob d’Automag.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.