Dans le baquet de droite aux 200 bornes !

Pauline Robert    2017-10-04 09:11:58   


Ce Dimanche 17 septembre 2017, avait lieu la 4e édition des 200 bornes au départ du Relais de Falemprise à Cerfontaine (Lacs de l’Eau d’Heure).

Photo : Pauline ROBERT

Après avoir roulé au Belgian Westhoek Classic le Vendredi et le Samedi, nous avons décidé de finir le week-end en beauté et de participer aux «  200 bornes », épreuve organisée par Daniel Pigeolet. Les 200 bornes sont un exercice que nous aimons particulièrement car peu de rallyes partent de la région des Barrages de l’Eau d’Heure, région que nous connaissons et apprécions.

Photo : Pauline ROBERT

Quelques kilomètres après le départ de Falemprise, une carte tracée au 1/25.000e composée de quatre boucles perturbe déjà bon nombre de concurrents. Le but est de parcourir tout le trait noir sans se croiser, ni se couper. Nous découvrons des chemins jamais empruntés auparavant !

Photo : Jean-Luc GERARD

L’attention est de mise dans ce type d’épreuve, car les tracés de Daniel sont connus pour leurs « Pigeoleries » : des astuces bien ficelées qui nous font même, parfois, prendre le mauvais chemin sans s’en rendre compte !

A la page 3 de la première section, à partir de la case 50, toutes les notes ultérieures sont dans le mauvais ordre. « Suivre Thuillies » devient « Ne pas suivre Thuillies ». A cela succède des notes littéraires et même un carrefour dessiné en note miroir (la route en face est dessinée dans le mauvais angle).
Un CPH est bien sûr en place afin de valider notre parcours avant qu’on ne se rend compte de notre potentielle erreur.

Photo : Pauline ROBERT

Nous arrivons pour le premier regroupement à la distillerie de Biercée à Ragnies.
A quelques mètres de l’entrée de l’établissement se déroule même le rallye-sprint du Hainaut. Nous avons l’occasion de regarder quelques passages avant de reprendre la route pour la seconde section...

Photo : Jean-Luc GERARD

Dans la section 2, quelques km après le départ de l’ERV, une nouvelle astuce : dans un carrefour non loin de Strée (Beaumont) qui comporte deux chapelles (une petite et une plus grande), l’organisateur a dessiné la note du carrefour sans mettre de boule et en ne dessinant qu’une chapelle sur les deux. Au second passage, le carrefour est toujours sans boule mais c’est l’autre chapelle qui est dessinée. Il faut donc être vigilant lors de la lecture de note et bien faire attention au terrain pour prendre le bon chemin.

Photo : Jean-Luc GERARD

Toujours dans la section 2, Daniel nous a préparé une carte un peu spéciale dans Castillon. Celle-ci comprend des « blocades », matérialisées par des segments de couleur noire, ils interdisent le franchissement et morcellent le parcours en plusieurs sections. Il faut donc parcourir le maximum du tracé imposé en s’approchant au plus près de ces blocades (sans jamais les franchir) et respecter le sens de parcours ainsi que l’ordre des sections à parcourir.

Photo : Luc DE MARTELAER

A la carte suivante, le point de départ est situé « derrière nous », il faut donc faire un tour pour venir chercher le départ. Le concurrent qui loupe malheureusement cette astuce risque de manquer un certain nombre de CP.

Après la pause de midi aux Lacs de l’Eau d’Heure, nous partons pour la boucle 3  : direction la frontière Française, Froidchappelle, Sivry et Coulsore avec un passage obligatoire par Bousignies (France), petit village que nous connaissons très bien. Ses petites rues très serrées et escarpées, sont idéales pour y tracer un rallye d’orientation.
Les riverains, habitués au passage des anciennes voitures sont d’ailleurs sur le pas de leur porte pour admirer les bolides.

Un regroupement de 20 minutes est organisé au musée de la Douane.

Photo : Jean-Luc GERARD

Quatrième et dernière boucle, nous arrivons dans le village de Sautin. A la page 2, une succession d’une dizaine de cases non numérotées, nous impose alors de choisir la case à suivre par rapport au terrain ! Le lieu pour faire ce type d’astuce est judicieusement choisi, puisque nous tournons autour d’un grand décomposé.

De retour vers Falemprise, nous découvrons un décomposé en terre, juste devant une ferme, jamais observé auparavant !
Bref, Daniel aura une fois de plus, su nous amuser et nous faire découvrir des chemins que nous ne connaissons pas !

Photo : Pauline ROBERT

Nous terminons à la 4e place, l’oubli de deux CP dont un lors d’un départ d’étalonnage dans la boucle du matin nous coûte malheureusement quelques places.

Texte : Pauline ROBERT
Photos : Jean-Luc GERARD, Luc DE MARTELAER et Pauline ROBERT

Site de Car Events France : https://sites.google.com/site/carevents1/

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.