Automag







    Geneva International Motor Show 2017.




    dimanche 12 mars 2017, par Dimitri Haulet, Philippe Haulet

    Après quelques mois d’hivernage, cette veille de printemps permet à nos envies de refaire surface. Prenons la direction de Genève , centre d’intérêt des afficionados de l’automobile pour 10 jours.


    Partager l'article:




    Il est bien sûr difficile

    de parler de toutes les belles et très belles voitures présentées au sein des allées de ce magnifique salon. Genève est ‘the place to be’, lieu de prédilection pour présenter les grosses nouveautés européennes ou mondiales !

    Mais c’est aussi et surtout le salon

    où vous verrez des marques qui ne sont présentes nulle part ailleurs, des marques ‘exotiques’, de ‘niche’.



    Si je vous dis Sin, DMC, Dendrobium, Monteverdi, QUANT, Spyker, RUF… ces noms provoquent-ils une réaction en vous ?
    Pourtant, que de très beaux modèles, des ‘SuperCars’ à vous faire tourner la tête et à vous endetter pour trente ans.

    😥




    Impossible de ne pas évoquer mon coup de cœur : l’Alpine,

    la renaissance d’une marque, d’un mythe. La voiture est splendide et elle déclenche la passion voire l’hystérie. C’est pourquoi elle est si difficile à approcher.



    Les lignes originelles sont préservées avec un apport moderne.

    Elle est équipée d’un tout nouveau moteur de 1800cc, développant 252cv, placé en position centrale arrière avec une boîte à double embrayage humide Getrag 7 rapports.

    Limitée électroniquement à 250km/h,

    elle avale le 0 à 100km/h en 4,5secondes. Bref, des performances impressionnantes. Malheureusement pour les intéressés, les 1955 premiers modèles appelés « Première Edition’ sont déjà tous réservés !



    Evidemment, une suite est prévue sans date annoncée et ce ne sera pas en 2017. Commençons à économiser environ 58500€ pour nous offrir la seconde édition !

    Chez Ford, la nouvelle Fiesta est installée.

    Pas de révolution, elle prend du volume et se place dans la partie haute du segment. L’intérieur se modernise et opte pour un écran multimédia nettement plus grand.



    Présentée aussi, la version définitive de la GT.

    Une perfection ! Elles sont toutes vendues depuis des lustres à des clients sélectionnés par Ford. Pour moi, une des plus belles voitures jamais créées par l’Homme !



    Volvo affiche son tout nouveau XC60.

    Avec un peu plus de volume, il se rapproche de son aîné le XC90 et en adopte aussi les motorisations.

    Comme son prédécesseur, il connaîtra le succès.



    Land Rover expose le Velar,

    modèle entre l’Evoque et le Discovery Sport. S’il semble plus trapu, plus ramassé, il intègre bien la gamme et en assure la continuité.



    Lauréat du trophée de la voiture de l’année avec sa 3008,

    Peugeot exhibe un large sourire


    car ce titre honorifique boostera les déjà très nombreuses ventes.



    Comment appâter les clients avec l’arrivée du printemps et du beau temps ?

    Mercedes expose en première mondiale, la classe E en version cabrio.

    Autre première mondiale chez BMW,

    la série 5 Touring est bien mise en évidence, seule sur le stand.


    Heureusement, le deuxième jour, des modèles supplémentaires montrent la gamme complète.



    KIA propose un tout nouveau modèle avec Stinger,

    un segment ‘découverte’ pour la marque. Elle affirme un peu plus sa sportivité avec ce grand coupé.

    Chez Infiniti, la nouvelle Q50

    que j’aurai le plaisir d’essayer dans quelques semaines. A suivre donc sur Automag ! Cette marque me plaît et mérite d’être connue, malgré son réseau trop peu développé en Belgique.





    DS présente son DS7 Crossback,

    premier SUV haut de gamme de la marque qui renforce ainsi, un peu plus son identité.





    Once again, Rolls-Royce

    recule les limites du luxe et de la démesure : ce modèle Ghost affiche une couleur bi-ton avec une brillance sans comparaison. A la lecture du descriptif, j’apprends que les paillettes présentes dans la couleur sont de la poussière de diamant !

    Pas de prix annoncé

    pour ce véhicule unique déjà vendu mais dixit les bruits de couloir, la peinture aurait coûté quelques dizaines de milliers d’euro…



    Sur le stand Alfa Roméo,

    trônent le premier SUV Stelvio et ses vestales. Les commandes en Belgique ont bien démarré en début d’année et les ventes s’annoncent très bonnes.



    En première mondiale, Skoda

    étrenne les nouvelles Octavia RS et Octavia Scout qui étoffent sa gamme.



    Opel vient avec la nouvelle Insignia et la Crossland-X.

    Les modèles se renouvellent depuis quelques temps à vitesse Grand V.





    Malheureusement Chevrolet

    n’est plus importé officiellement mais me donne toujours autant de frissons avec ces 2 ‘Muscle car’ : Corvette et Camaro.





    Porsche apporte un modèle supplémentaire

    dans sa gamme avec la Panamera Gran Turismo, un ‘break de chasse’ comme on les appelle. De quoi plaire aux familles nombreuses qui ne veulent pas d’un SUV.



    Parmi les marques ‘peu ou pas connues’, je m’arrête chez SIN

    et discute avec le fondateur, Rosen Daskalov.





    Vous rencontrez quelqu’un qui vit SON rêve.

    Il ne trouve pas sur le marché ce qu’il lui apporterait une satisfaction totale et il décide de créer sa propre voiture !

    Dans un premier temps, elle est une voiture de course et passe sur la route en adoptant quelques modifications.



    Après 4 ans de courses et de développement, SIN CARS

    présente sa première voiture ‘routière’ au salon de Genève 2016, la SIN R1 : un châssis tubulaire avec une carrosserie fabriquée entièrement en carbone.

    Vingt voitures sont construites à la main et la personnalisation est totale. Bien évidemment, ce genre de voiture a un prix… , 180000€ hors taxe, inenvisageable pour la majorité d’entre nous.

    Mais une visite à Genève nous accorde aussi de belles histoires et du rêve.



    Sin Cars.


    Ce salon de Genève fermera ses portes le 19 mars.

    Ne tardez pas à venir approcher votre rêve.

    Mieux encore,

    le réaliser en commandant CE merveilleux objet à 4 roues

    communément appelé ‘ A U T O ’.




    Dimitri Haulet


    Nos photos.

    Merci à Chris Gommeren, Mediaservicetv.



    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    home        |        forum        |        Recherche

    Automag © 2012 Privacy Policy Terms Of Use