Haspengouw Rally 2018 : Victoire pour Princen, déception pour Verschueren.

Jacques Guisset    2018-02-26 19:34:00   

Se voyant infliger une pénalité de 30 secondes alors qu’il a dominé toute l’épreuve, Vincent Verschueren échoue de peu. Kris Princen s’impose finalement pour... 1,2 Seconde !


Après la trêve hivernale, nous étions impatients de découvrir les principaux protagonistes de cette saison. Conviés par les organisateurs, nous nous rendons vendredi à la présentation des voitures de la catégorie R5.

Les voitures sont superbes, les équipages sont motivés, le championnat 2018 peut débuter. Qui succédera à Verschueren ? Les pronostics vont déjà bon train.

Traditionnelle photo de groupe où bonne humeur et convivialité sont au rendez - vous.

Le protocole terminé, le soleil se couche sur Landen et les équipages peuvent regagner leurs assistances afin de peaufiner les derniers réglages.

De bien jolies Histos seront également de la partie, un régal visuel en attendant le plaisir auditif dès le lendemain.

Timing respecté, nous sommes au bord des spéciales de petit matin. Un vent piquant et glacial nous accompagnera tout au long de la journée.

Je ne m’attarderai guère sur les classements bien connus de tous à présent. Je préfère revenir sur les quelques faits de course ainsi que les enseignements à tirer au terme de cette première manche. Au niveau des favoris, Cédric Cherain, peut être un peu trop optimiste, sortira de la route dans la 4 ème ES. Il avouera qu’il arrivait trop vite. Souhaitons pour lui que la Fabia soit remise en état pour Spa.

Triste entame de saison également pour l’équipage : Dolfen - Decroupette qui étrennait une superbe Citroen. La DS3 terminera sa course sur le toit, également dans le 4 ème secteur chronométré. Cruelle désillusion pour ce sympathique équipage qui améliorait ses temps de spéciale en spéciale. Nous espérons les revoir très bientôt.

Jolie prise en main de la Skoda pour Robin Maes ; champion 2017 de la catégorie HBRC. La transition entre la M3 et la Fabia se passe apparemment sans trop de difficulté pour le souriant citoyen de Courtrai. Vivement voir la suite.

Marc Timmers, épaulé par Peter Kaspers signe ici un retour très remarqué et convainquant. Il hisse sa Subaru WRC d’une autre génération à un excellent classement final. Marc nous démontre ainsi qu’il n’a rien perdu de sa superbe.

Vincent Verschueren, quand à lui regrettera certainement longtemps cette erreur de prise de note qui lui coûte sans nul doute, la victoire. Il écope d’une pénalité de 30 secondes dans l’ ES3 pour : Non respect du parcours. Ce dernier estimera que cette sanction était un peu excessive... Je vous laisse seul juge, tout en sachant que si l’on se réfère au règlement, il aurait pu aussi être mis hors course...

Kris Princen signe ici, un succès inespéré, mais cependant mérité. Pas une erreur n’a été commise tout au long de la journée, la régularité a porté ses fruits.

Enfin, pour clore ce chapitre, soulignons la très belle prestation du jeune équipage RACB : De Mévius - Louka sur Peugeot. Une troisième place finale laisse présager d’une suite de championnat palpitante.

Pas de chance, en RGT, pour Patrick Snijers. Victime de deux bris de cardans, le retour tant attendu du " Grand ", au volant de la très mélodieuse Porsche 997 aura été de courte durée pour cet Haspengouw. Nous le retrouverons dès le prochain opus avec grand plaisir.

En HBRC, Pol Lietar ne conservera pas un souvenir impérissable de cette manche. La semaine précédent l’épreuve ayant déjà mal débuté pour lui. Effectivement, lors de tests avec la Manta 400, une casse mécanique contraindra Pol à se diriger vers une voiture de substitution. Il s’alignera au volant d’une excellente Subaru Legacy. C’était sans compter sur une mise hors course finale pour non respect du tracé... La suite du championnat du célèbre " Moustachu " ne pourra qu’être meilleure.

Le spectacle sera également assuré tout au long de la journée par les différents acteurs des catégories HBRC, Critérium mais aussi Démo.

Une édition aux multiples rebondissements qui laisse augurer une saison palpitante. C’est le souhait de tout un chacun.

Le Spa Rallye, c’est déjà dans moins de deux semaines. Plus que quelques fois dormir avant de retrouver tout ce petit monde.

Retrouvez le résumé vidéo de notre collaborateur : https://www.rallye054.be/video-rall...

Photos : Jean-François Kalin .

Texte et photos : Jacques Guisset .

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.