Il y a tout juste 73 ans ...

Bob d’Automag    2017-12-20 15:45:32   

La Bataille des Ardennes : 16 décembre 1944 - 23 janvier 1945


Il y a tout juste 73 ans, l’armée allemande lançait son offensive dans les Ardennes, à la surprise générale.
Le 16 décembre 44 commence la dernière contre-offensive du 3ème Reich, son objectif était de franchir la Meuse, pour reprendre le port d’Anvers et couper le front allié, ainsi que son ravitaillement.

(photo : Véronique Lambrette)

Un déluge de feu s’abat sur les avant-postes américains suivi par l’assaut des unités d’infanterie et la percée des colonnes blindées. La surprise est totale du côté des alliés, convaincus que la nature du terrain et l’hiver dissuaderait les Allemands d’attaquer en Ardenne. La ligne de front s’étire sur 92 kilomètres entre Montjoie et Echternach au Grand-Duché.

le Schwimwagen véhicule amphibie allemand (volkswagen) (photo : Philippe Dumont)

Aujourd’hui, lorsque l’on parle de la Bataille des Ardennes, on parle souvent de Bastogne, mais ce n’est pourtant pas la ville qui a le plus souffert. Plus de 900 membres de la 101st Airborne perdirent la vie à Bastogne, les pertes des autres unités et divisions qui intervinrent sur le plateau de Bastogne sont difficiles à chiffrer.
Ironiquement, la défense héroïque de la 101st Airborne à Bastogne sauva la ville de l’anéantissement total dont furent tragiquement l’objet les villes de St Vith, Laroche et Houffalize, sans compter les dizaines de villages et hameaux, par l’aviation alliée elle-même, qui vit en leur destruction une solution stratégique nécessaire afin d’enrayer l’offensive allemande et ensuite couper les voies de fuite des troupes ennemies en retraite. Bastogne n’aurait pas fait exception à la règle !

G.M.C. équipé de canons anti-aériens (photo : Philippe Dumont)

Les civils payèrent eux aussi un très lourd tribu aux combats, chaque village fut repris de haute lutte avec tous les moyens que l’armée américaine avait en sa possession en artillerie et aviation.

Autochenille US et la Jeep US produite par Willys et Ford (photo : Fabienne Dufour)
un "trophée" pris à l’ennemi arbore le tableau de bord de cette Jeep !

Après plus de cinq semaines de combats, le bilan sera lourd. La bataille des Ardennes aura duré jusqu’au 23 janvier 1945. Environ 23.000 soldats américains y auront laissé la vie ainsi que 2.500 civils. Côté allemand, on sait que le cimetière allemand de Foy Recogne compte plus de 6.000 victimes…

Une autochenille allemande OT-810 (photo : Philippe Dumont)

Les associations THE BRO et l’HMRA asbl (Historical Military Remember Association) ont organisé une reconstitution historique ayant pour thème les positions encerclées et fortifiées du village d’HARDIGNY en décembre 44… pour ne pas oublier !

Dodge US (photo : Véronique Lambrette)
Autochenille US (photo : Philippe Dumont)
La N.S.U. équipait l’armée allemande. (photo : Philippe Dumont)
Half Track US et remarquez l’accessoire sur le pare-choc de la Jeep, cette barre avait pour mission de rompre les filins tendus par l’ennemi en travers des routes boisées ! (photo : Philippe Dumont)
moto allemande NSU
la marque DKW produisait également des motos pour l’armée allemande

Info : http://www.hmra.be/
https://m.facebook.com/bro.livinghi...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.