Interclassics (2) Globe trotteurs et belles autos

Guy Gysemberg    2017-12-14 13:56:23   

A côté du thème principal "Les Big Five", dont j’ai parlé dans l’article précédent, cet Interclassics Brussels 2017 nous permet d’aller d’un village à un tour du monde et de croiser de superbes automobiles.



Démarrons par le village. La Fédération Belge des Véhicules Anciens (FBVA) nous conviait dans son village installé dans la partie réservée aux clubs. Nous sommes accueilli par une très belle Paige Detroit 1910 qui est accompagnée par une Morgan à trois roues. Nous y voyons aussi une très belle Citroën DS arborant la plaque des Déesse de la Route 1960.


Une très belle Citroën Ami 6 nous rappelle que les véhicules anciens sont encore capable de réaliser des exploits.


Celle-ci a participé au Trophée Paris-Pékin 2017. Guy Mahy, un des responsable du village FBVA, nous explique qu’elle a parcouru les 12000 km de ce raid avec pour seul problème deux jantes abîmées, mais le pilote avait prévu le coup puisqu’il avait emporté deux roues de secours.


Partons maintenant sur les pas de la Famille Zapp sur les routes du monde. Depuis 14 ans Candelaria et Herman Zapp sillonnent les routes de la planète à bord d’une Graham Paige Model 610 de 1928.


Leur idée première était de partir de Buenos Aires en stop pour découvrir l’Alaska avec juste un sac à dos. Mais un garagiste bienveillant leur proposa cette Graham Paige 610 comme monture. Et c’est après l’avoir fait remettre en état et sans aucune connaissance en mécanique, Herman se disant même béotien en la matière, qu’ils se mettent en route.


Ils réussiront à atteindre l’Alaska en six mois malgré diverses péripéties. Dès la première heure, un rayon en bois décide de se détacher. Le forgeron du coin leur fabriquera gracieusement des rayons en métal. Au Mexique c’est le démarreur qui les lâche. Les mécanos du musée automobile de Puebla en démonteront un d’un des ancêtre exposé et le monteront sur leur voiture.

Leur premier fils naîtra en Amérique. Ils ont aujourd’hui quatre enfants et c’est tous ensemble qu’ils continuent leur rêve en sillonnant la planète en tous sens.

Ils raconté leurs aventures dans un livre et nous pouvons les suivre sur leur blog.


Mais dans les couloirs de cet Interclassics nous pouvions aussi admirer d’autre raretés comme cette étonnante Ferrari revue et corrigée par Franco Sbarro. C’est sur base d’une Ferrari 456GT que le célèbre designer va créer ce modèle. Le modèle exposé est la deuxième version qui sera exposée au Geneva Motor Show de 2005.


Et pour capter l’ambiance de cette édition de l’Interclassics Brussels 2017 nous terminerons notre visite par un survol des allées.



Rendez-vous l’an prochain.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.